AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 i'd go with you anywhere (ben)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
inscription : 28/12/2016
messages : 802
civil status : love you.
job, studies : journalist & volunteer at the animal shelter


- NEW YEAR -
résolution : c'est quoi ça ?
carnet d'adresse :
disponibilité rp : (fr/no dispo) ben, prue&agatha, matt, jethro
MessageSujet: i'd go with you anywhere (ben)   Jeu 9 Fév - 19:25


“ Don't worry when I fight with you, worry when I stop
because it means there's nothing left for us to fight for. „


Cela faisait plusieurs jours que Bianca avait accepté d'aller à Glasgow pour le boulot de Ben. Elle en a profité pour faire ses valises, peut-être un peu trop remplies, elle a toujours tendance à apporter plus que le nécessaire et oublie souvent qu'un coup rendu là-bas, elle risque de dévaliser les boutiques. Ce voyage allait peut-être les rapprocher à nouveau, oubliant les dernières disputes, concernant le fœtus. Elle sait qu'il ne voudra pas en parler, elle comprend, après tout, il doit rester concentré. La belle n'a, cependant pas oublié qu'elle est enceinte, elle a dû se faire vacciner pour protéger l'enfant, chose qu'elle n'a pas dite à Ben, elle lui a caché également le fait qu'elle commence déjà ses recherches pour le bien du gamin, quoi manger, quoi ne pas manger, quoi faire, ce qui n'est pas recommandé. Elle est paranoïaque, elle a besoin de tout faire dans l'ordre, de faire les choses bien, elle s'en voudrait sinon. La brune s'est bien préparée, autant pour le voyage que pour les précautions. Elle stresse pour l'avion, elle ne voyage pas souvent et avec autant de testostérones, ça va sûrement être malsain ce voyage, peut-être drôle, ou pas du tout, elle ne veut pas avoir l'air de la femme qui colle aux baskets de son amoureux. Heureusement, c'est une sociable, mais pas trop non plus, elle reste méfiante. Pour l'heure, elle pense surtout au voyage, au bébé et à Ben. Bianca a dû apporter du boulot avec elle, pour compenser sa semaine d'absence.
Cela fait deux jours qu'ils sont à Glasgow. Elle n'a visité qu'un seul musée, deux boutiques de souvenirs et elle a surtout profité de la chambre d’hôtel avec une magnifique vue. Elle a un peu marchandé avec l'accueil pour ses caprices d'enfant gâté. Ce soir, ils avaient prévu d'aller manger dans un restaurant et profiter du reste de la soirée ensemble, soit sur une piste de danse, dans le lit, ou ailleurs. Ben n'était pas encore rentré. Elle profita de ce moment pour regarder des dépliants sur les bébés, son portable était ouvert sur une page où il explique comment faire pour que l'enfant puisse ressentir les sensations des parents, la musique, les caresses sur le ventre et un tas d'autres informations à ce sujet-là. Bianca jette un coup d’œil à l'horloge avant de se précipiter vers la salle de bains, elle n'avait pas vu l'heure passée, même pas prête, pas même sa tenue. Elle improvisera pour ses vêtements, une robe, elle en a fourré quelques-uns dans une des valises. Elle ferme la porte à moitié, se déshabille, règle l'eau puis y entre. Elle prend le temps qu'il faut pour se laver, pour parfumer sa peau d'un gel de douche au parfum doux et agréable. Après un moment, elle sort, s'essuie puis enroule une couverture sur sa taille. Bianca passe un ou deux coups de brosse dans ses cheveux pour enfin sortir de la pièce et faire un saut en voyant Ben. « Tu es enfin là. » Elle lui adresse un sourire et fait quelques pas vers lui. Heureuse de le voir, que le calme s'y trouve, l'ambiance harmonieuse.

_________________

love, reign o'er me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t91-she-s-so-cold http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t130-love-me-two-times-bianca
avatar
inscription : 28/12/2016
messages : 436
civil status : he's falling for her.
job, studies : professionnal basketball player.


- NEW YEAR -
résolution :
carnet d'adresse :
disponibilité rp : français (full)
MessageSujet: Re: i'd go with you anywhere (ben)   Ven 10 Fév - 1:21

Il est heureux d'avoir emmené Bianca avec lui. C'est la première fois qu'ils voyagent ensemble. Il a entendu dire que certains de ses coéquipiers seraient rejoints par leurs petites-amies, eux aussi, dans la semaine. Et ça réjouit Ben. Il n'aime pas savoir la sienne, seule au milieu de nulle part, pendant qu'il s'entraîne. Il aurait préféré que leur premier voyage en amoureux se fasse d'une autre manière. Que ce soit plus romantique. Mais, le fait qu'elle assiste à ce match lui fait oublier tout le reste. Il est presque honoré qu'elle ait accepté. Elle va enfin pouvoir le voir en action sur le terrain. Ça lui fout la pression quelque part, parce qu'il a peur de la décevoir en manquant ses paniers. Et, d'un autre côté, ça l'encourage à se surpasser. Puis, le fait que ses collègues de travail, devenus amis avec le temps, puissent enfin rencontrer celle qui fait chavirer son cœur, lui fait grandement plaisir. Ils l'apprécient déjà. En même temps, qui pourrait penser du mal de Bianca ? Elle est, sans aucun doute, la personne la plus attentionnée et la plus tendre qu'il a connu dans sa vie. Elle est douce, aimable. La petite-amie idéale. La belle-fille idéale. Si seulement elle n'était pas tombée enceinte avant de rencontrer les géniteurs du grand blond. D'ailleurs, de cette grossesse, il n'en a encore parlé à personne. Et ne le fera sans doute pas avant un bon moment. Il n'assume pas tout à fait. Il en a presque honte. Comment peut-il avoir merdé à ce point ? Chaque fois qu'il repense à cet enfant, il sent la peur s'emparer de lui. Il est anxieux à l'idée de le savoir là, logé dans ce ventre encore tout plat. Il a, en quelque sorte, interdit à Bianca d'évoquer son existence. Pendant une semaine, ils feront comme si de rien n'était. Comme lorsqu'ils ignoraient tout de sa présence.
C'est donc fatigué, mais excité à l'idée de rejoindre sa belle pour aller manger un morceau, qu'il gagne leur chambre d'hôtel. Il s'est douché dans les vestiaires et n'a, donc, plus rien à faire. Il est fin prêt. Ce qui ne semble pas être le cas de Bianca, quand il pénètre dans la chambre. Il entend l'eau couler dans la salle de bains. Alors, en attendant qu'elle sorte de là, il pose son sac de sport près de la porte et retire ses chaussures. Il a besoin de s'allonger quelques instants. Seulement, le lit est recouvert de papiers en tout genre. Certainement des guides touristiques. Il sourit en s'imaginant sa belle jouer les parfaites petites touristes anglaises, puis déchante quand il se rend compte, en s'asseyant au bord du lit, du réel sujet de ces dépliants. Grossesse, bébé, foetus, utérus. Des termes qu'elle lui avait juré de ne pas employer dans les sept jours à venir. Sur l'écran devant lui, des tas de conseils pour les futurs parents. Il referme violemment l'ordinateur. Il se sent trahi, Ben. Il est rouge de colère. Il se relève et fait les cent pas dans la chambre, totalement agité. Alors, quand elle sort de la douche, toute souriante, il n'arrive pas à faire semblant. Il s'approche du lit et attrape brusquement les dépliants qu'il agite sous son nez. "Tu t'fous d'moi ? C'est pour ça que t'es venue, ici ? Pour me faire changer d'avis ?" Il a du mal à se contenir. Il est blessé. Profondément, blessé. "Je t'avais demandé une chose. Une seule petite chose, Bianca. Et t'as même pas été fichue de respecter ta promesse."

_________________

when you're not here i'm suffocating
but with you i'm feeling something that makes me want to stay.


Dernière édition par Ben Rosenberg le Ven 10 Fév - 2:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
inscription : 28/12/2016
messages : 802
civil status : love you.
job, studies : journalist & volunteer at the animal shelter


- NEW YEAR -
résolution : c'est quoi ça ?
carnet d'adresse :
disponibilité rp : (fr/no dispo) ben, prue&agatha, matt, jethro
MessageSujet: Re: i'd go with you anywhere (ben)   Ven 10 Fév - 2:13


“ Don't worry when I fight with you, worry when I stop
because it means there's nothing left for us to fight for. „


Bianca est heureuse d'être là, à ses côtés, de profiter de ses journées avec lui, de ses absences pour se ressourcer et se détendre. L'Écosse n'est pas toujours un lieu que l'on a envie de passer ses vacances, les gens préférant le soleil, les plages et les grosses températures. Chose, qu'elle peut comprendre, l'Angleterre, ce n'est pas les Caraïbes ou Miami. Mais Bianca, c'est une fille à terre, curieuse, qui aime toujours apprendre plus sur les pays et ses cultures. Elle avait accepté pour lui, pour eux, parce qu'il n'était pas question qu'elle le laisse partir, qu'il parte furieux à cause du bébé, de leur situation. Elle n'avait donc pas hésité. Maintenant, ils sont là, à Glasgow, dans cette belle ville, où ils doivent aller manger. Elle a pris du retard, l'heure passe vite, il n'allait pas tarder à revenir. Ce pour quoi, elle n'eut pas le temps de rien ranger, elle sauta direct sous les jets d'eau. À sa sortie, elle l'aperçut, elle sourit, il est là, ils vont profiter d'une soirée à deux, en couple. Pourtant, très vite, son sourire s'effaça en le voyant réagir face aux dépliants. Merde. Voilà, ce qu'elle se dit en voyant tout ce bazar qu'elle n'avait pas rangé ou plutôt caché. « Premièrement, je n'avais rien promis. » Elle n'avait qu'accepté, mais il a dû le comprendre comme une promesse, c'est sa faute, encore. Elle soupire légèrement et fait quelques pas pour s'asseoir sur le bord du lit. « Je ne savais pas que c'était interdit que je fasse des recherches. Je ne devais pas t'en parler, c'était juste pour passer le temps, pour moi-même, je n'allais pas t'inclure dans tout ça. Et tu aurais pu faire comme si rien n'était aussi en voyant ses papiers ! » Elle se tourne et ramasse les brochures. Elle les dépose sur le lit avant de le regarder. « C'est bon, je ne t'ai même pas parlé du bébé, tu peux quand même oublier ça. J'ai le droit de me renseigner un peu. » Elle secoue la tête, parce que même si elle ne lui en parle pas, elle ne peut pas nier l'enfant qui grandit en elle, le fait qu'elle soit enceinte. Il n'est pas question qu'elle fasse n'importe quoi, qu'elle agisse comme une mère indigne, que le gosse soit désiré ou non.

_________________

love, reign o'er me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t91-she-s-so-cold http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t130-love-me-two-times-bianca
avatar
inscription : 28/12/2016
messages : 436
civil status : he's falling for her.
job, studies : professionnal basketball player.


- NEW YEAR -
résolution :
carnet d'adresse :
disponibilité rp : français (full)
MessageSujet: Re: i'd go with you anywhere (ben)   Ven 10 Fév - 2:51

Il n'arrive pas à le croire. Tous ces papiers, étalés sur le lit. On pourrait presque penser à de la propagande. Elle savait qu'il ne tarderait pas à rentrer. Il estime donc que tout ceci a été déposé, ici, volontairement dans un but précis. Celui de le faire changer d'avis. Que cherche-t-elle, au juste ? À l'attendrir ? C'est raté. Ça l'angoisse seulement davantage. Ces visages de bébés joyeux lui fichent la trouille. Il n'est pas prêt à en accueillir un. Il suit sa petite-amie, qui s'installe sur le bord du lit, du regard. "Ah bon ? Alors, si c'était pas une promesse c'était quoi ?" Il a peut-être interprété les choses, mais il lui paraissait clair qu'elle s'était engagée à ne pas évoquer ce sujet pendant leur séjour en Écosse. C'était la seule chose qu'il lui avait demandé. "Faire comme si je n'avais rien vu ?" Il rit jaune, agitant de nouveau les dépliants sous son nez. "Comment tu veux que je fasse semblant de ne pas les avoir vus, quand ils sont éparpillés sur le lit où je suis censé m'allonger ?" Il se tourne d'ailleurs vers la poubelle derrière lui et balance tout ce qu'il a dans la main dans cette dernière. "Non ! Non, non et non !", hurle-t-il en se tournant vers elle, la mâchoire contractée, il a du mal à contenir sa colère. "Non, tu n'as pas le droit de te renseigner ! Pas ici et pas maintenant, pas alors que je t'ai demandé d'oublier ce putain de truc pour les sept putains de jours à venir !" Il recommence à faire les cent pas dans la chambre, plus remonté que jamais. Il est vulgaire, Ben. Il ne se reconnaîtrait pas non plus, s'il venait à se voir devant un miroir. Il n'a plus envie de l'écouter parler, alors il revient vers le lit, où il ramasse les quelques dépliants restants. "J'en veux pas de tes prospectus à la con ! J'en veux pas de leurs conseils de merde sur comment établir un contact avec ce-", balance-t-il en pointant son ventre du doigt. Il refuse de le dire à voix haute. Ce bébé. Irrité, il envoie ce qu'il a récupéré sur le lit dans la poubelle. Il ne veut plus voir ces images. Il ne veut plus entendre parler de cet enfant. Ni maintenant, ni jamais. Il est à bout. Il ne supporte plus ce sujet, source de nombreuses de leurs disputes. Il l'aime Bianca et cette chose qui grandit en elle ne cesse de les éloigner l'un de l'autre. Il n'a plus faim, désormais. Alors, il se débarrasse de son t-shirt, près à se glisser sous les draps et éteindre les lumières.

_________________

when you're not here i'm suffocating
but with you i'm feeling something that makes me want to stay.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
inscription : 28/12/2016
messages : 802
civil status : love you.
job, studies : journalist & volunteer at the animal shelter


- NEW YEAR -
résolution : c'est quoi ça ?
carnet d'adresse :
disponibilité rp : (fr/no dispo) ben, prue&agatha, matt, jethro
MessageSujet: Re: i'd go with you anywhere (ben)   Ven 10 Fév - 3:09


“ Don't worry when I fight with you, worry when I stop
because it means there's nothing left for us to fight for. „


Ce voyage ne devait-il pas être une seconde chance ? De se retrouver, de s’aimer sans les embrouilles qui les perturbent tant ? C’est ce que Bianca pensait, sûrement que Ben y croyait également. Loin de Southampton ne devait pas signifier se prendre la tête, encore plus que la dernière fois. Toujours sur le même sujet, c’est bien le problème, le bébé, le petit pois, c’est la cause des disputes, c’est de sa faute, la faute de Bianca de vouloir le garder, de le voir grandir, de l’élever dans quelques mois. Elle aurait dû faire attention à ne pas laisser traîner tout ça, mais en même temps, il aurait sûrement fini par le découvrir, découvrir qu’elle tente seulement de se renseigner, elle n’a que vingt-cinq ans, pas quarante, les enfants, elle ne s’y connaît pas, elle a besoin de se renseigner. Puisque sa mère n’est pas en mesure de le faire, elle doit faire avec les moyens qui sont à sa portée. Elle le dévisage un instant, elle ne réagit pas, elle le laisse se défouler, pourtant, son geste, sa décision de tout balancer à la poubelle, l'atteint réellement, pour elle, c'est comme s'il venait à jeter le gosse dans la toilette, c'est sa vision des choses, ça l'attriste, ça la rend faible. Elle a du mal à s'exprimer, elle pourrait bien le gifler, lui crier dessus, de quoi à rajouter de l'huile sur le feu, mais elle prend la décision d'être plus calme, plus que lui. « Tu ferais mieux de te calmer. Tu es en train de t'énerver pour un rien. Ce sont des papiers bordel.. ce n'est pas la mort. » Pour elle, ce n'est rien, après tout, elle ne comptait pas aborder le sujet avec lui, seulement dans son coin bien à elle, dans sa bulle. Bianca se lève et va jusqu'à récupérer les dépliants qu'elle pose sur sa valise à elle avant de se retourner vers lui. « Je les garde. » Elle retourne auprès du lit pour attraper son ordi, qu'elle retrouve fermé. Elle remonte l'écran et sauvegarde la page. Elle pose le portable sur le bureau, son outil de travail. « On ferait mieux d'aller au restaurant ou juste aller marcher un peu, ça te calmera peut-être. » Ou pas. Elle suggère quand même, elle est toujours en serviette, des frissons lui parcourent le corps. Elle croise ses bras en le regardant.

_________________

love, reign o'er me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t91-she-s-so-cold http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t130-love-me-two-times-bianca
avatar
inscription : 28/12/2016
messages : 436
civil status : he's falling for her.
job, studies : professionnal basketball player.


- NEW YEAR -
résolution :
carnet d'adresse :
disponibilité rp : français (full)
MessageSujet: Re: i'd go with you anywhere (ben)   Ven 10 Fév - 3:34

Il est impulsif, Ben. Il l'a toujours été. Les discussions calmes et posées, il connaît. Mais, pas dans ce genre de situation là. Il ne veut pas s'assoir, à discuter avec elle. Il a juste envie de déverser sa haine, son venin. De pousser un gros coup de gueule et d'aller se coucher. Le cœur lourd. Ça le rend triste tout ça. Ça le touche au plus profond de son âme. Il aurait préféré ne jamais avoir à lui montrer cette facette de sa personnalité. Mais, ça fait partie de sa personne. Il n'est pas juste le Ben rieur et blagueur qu'elle connaît. Il sait aussi s'énerver et se montrer blessant. Pourtant, Bianca ne semble pas vouloir rentrer dans son jeu. Au contraire, elle cherche même à le canaliser. Et, elle a bien raison d'agir de la sorte. Il la remerciera très certainement dans les jours à venir pour cela. Pour ne pas lui avoir tenu tête, pour être restée forte sans hausser le ton. Il a besoin de ça, Ben. Qu'on l'apaise. Pas qu'on se mette à crier plus fort que lui. Mais, ce soir, il ne parvient pas à retrouver son calme. Il lui en veut. Ou peut-être en veut-il davantage à lui-même. De ne pas avoir su faire les choses autrement. De ne pas savoir ce qu'il désire, au fond de lui. S'il a envie de garder cet enfant ou non. Il a peur de la perdre. Et, ce futur bébé occupe ses pensées à longueur de journée. Il ne se sent pas capable. C'est peut-être ça, au fond, qui le ronge. Ce sentiment d'être un incapable. "Vas-y, garde-les, tu pourras les accrocher dans ta chambre ! J'te les ferais imprimer en grand format pour que tu puisses t'en faire un poster !" Il est désagréable, mais c'est seulement parce qu'il parle sous l'effet de la colère. Il ne sait pas pourquoi il est tant remonté contre elle, ce soir. Ce ne sont pas seulement les dépliants. C'est son comportement, en général, depuis qu'elle a appris pour sa grossesse. Cette façon qu'elle a de se réjouir, plutôt que d'avoir peur avec lui. Il se sent minable, Ben, face à cette Bianca si confiante. Il se met en caleçon et s'allonge sur le lit, avant de se glisser sous les draps. Il lui tourne littéralement le dos. "J'ai plus faim et j'ai plus envie de parler.", qu'il balance, les bras croisés, tel un gamin capricieux.

_________________

when you're not here i'm suffocating
but with you i'm feeling something that makes me want to stay.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
inscription : 28/12/2016
messages : 802
civil status : love you.
job, studies : journalist & volunteer at the animal shelter


- NEW YEAR -
résolution : c'est quoi ça ?
carnet d'adresse :
disponibilité rp : (fr/no dispo) ben, prue&agatha, matt, jethro
MessageSujet: Re: i'd go with you anywhere (ben)   Ven 10 Fév - 3:49


“ Don't worry when I fight with you, worry when I stop
because it means there's nothing left for us to fight for. „


Bianca a appris que s'énerver ça ne menait nulle part, ça ne faisait qu'empirer la situation actuelle. Elle pourrait crier après Ben, mais à quoi bon ? La dispute est déjà sensible et lourde à endurer, elle ne souhaite pas que cela s'empire, au contraire, elle veut l'apaiser, en étant plus sereine. Effectivement, cela l'énerve, au fond d'elle, mais la fragilité prend le dessus, le calme, sa douceur, pourtant, elle devrait, défendre son enfant, ses valeurs, son droit de faire ce qu'elle souhaite sans son accord. C'est un fait, personne n'aime se faire dire quoi faire, c'est le cas de Bianca, elle est bien à veille de lui dire. Pour l'heure, elle désire qu'elle se calme, qu'il respire un bon coup. Sa dernière phrase lui donne envie de rire, le rire c'est contagieux, ça donne souvent envie de tout oublier, mais elle se retient, pour ne pas l'énerver davantage. Elle avait toujours eu affaire à l'homme rigolo, celui qui aime blaguer, s'amuser, sans se prendre la tête, depuis que leur relation est officielle, il est différent, depuis l'enfant, d'habitude, c'est toujours après le mariage que tout change. Elle secoue la tête en le voyant agir comme le gamin qui pousse en elle, un bébé, un enfant qui va dans sa chambre pour bouder. C'est peut-être mieux ainsi, que cela n'aille pas plus loin, qu'il ne déverse pas plus loin sa foudre. Bianca retire sa serviette, qu'elle laisse tomber au sol, elle va discrètement sous les couvertures, elle prend le risque, le risque de se faire envoyer bouler, mais c'est son homme, elle le veut joyeux, pas frustré. Elle se colle contre son dos, passe lentement ses doigts contre sa peau. « Je t'aime.. » Ses lèvres sur pose sur sa peau, ses courbes se pressant contre lui. Sa main vient se glisser sur son caleçon, effleurant son intimité du bout des doigts.

_________________

love, reign o'er me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t91-she-s-so-cold http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t130-love-me-two-times-bianca
avatar
inscription : 28/12/2016
messages : 436
civil status : he's falling for her.
job, studies : professionnal basketball player.


- NEW YEAR -
résolution :
carnet d'adresse :
disponibilité rp : français (full)
MessageSujet: Re: i'd go with you anywhere (ben)   Ven 10 Fév - 4:13

Il ne sait pas comment elle fait pour garder son calme quand il lui parle de la sorte. En général, la personne en face de lui finit toujours par se mettre en colère, elle aussi. Et alors les insultes fusent, les assiettes se brisent et la relation est affaiblie. Marquée à jamais par les paroles blessantes que les partis se seront échangés. Pourtant, Bianca agi d'une manière qui lui est totalement inconnue. Il se sent ridicule, maintenant, à hausser le ton dans le vide. De toute manière, elle ne semble pas prête à répondre par la haine. Alors, trop fier pour assumer sa médiocrité, il préfère se réfugier sous les draps. Là, au moins, il n'aura plus à faire à elle, à ses désirs d'enfant, à sa douceur presque malsaine. Qu'est-ce qui ne va pas chez elle ? Pourquoi ne se met-elle pas à hurler comme un putois, elle aussi ? Elle devrait être vexée, fâchée, remontée. Lui cracher à la gueule. Lui mettre une gifle et lui en vouloir d'avoir jeté ses biens à la poubelle. Non, au lieu de cela, elle récupère ses affaires calmement et lui propose même d'aller manger ou bien encore de se promener. Pour qu'il puisse se calmer. Il est déboussolé. Ce n'est pas la réaction à laquelle il s'attendait. Et, il se sent bien minable maintenant. Il s'en veut presque déjà. Comment a-t-il pu être aussi désagréable avec l'être le plus tendre qu'il lui a été donné de rencontrer ? Les sentiments de culpabilité commencent déjà à se faire ressentir. Pourtant, il est bien trop fier pour s'excuser. Il tente donc de se persuader qu'elle est responsable de leur dispute. Finalement, c'est le calme. Elle ne dit plus rien. Lui non plus d'ailleurs. Il la sent seulement le rejoindre dans le lit. Et alors qu'il la pense, enfin, remontée, il sent son corps nu se coller au sien. Il frissonne au contact de sa peau contre celle de sa bien-aimée. Ses mots, ses baisers, ses caresses le font frémir. Il a envie de se retourner et de l'embrasser. De lui montrer à quel point il l'aime, lui aussi. Pourtant, il ne peut se rabaisser à cela. Il refuse de le faire. Il décide donc de rester immobile, les bras toujours croisés sur sa poitrine. Pourtant, il en meurt d'envie. Au fond de lui, il n'espère qu'une seule chose. Qu'elle insiste. Qu'elle lui redise ces mots une deuxième fois. Mais, il est faible, Ben. La main de sa douce qui se glisse dans son intimité suffit à le faire succomber. Il se retourne lentement et vient presser ses lèvres contre les siennes. Ses mains ne perdent pas de temps à parcourir son corps. Il veut l'aimer, ce soir. Il aura tout le temps de lui faire la tête, demain.

_________________

when you're not here i'm suffocating
but with you i'm feeling something that makes me want to stay.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
inscription : 28/12/2016
messages : 802
civil status : love you.
job, studies : journalist & volunteer at the animal shelter


- NEW YEAR -
résolution : c'est quoi ça ?
carnet d'adresse :
disponibilité rp : (fr/no dispo) ben, prue&agatha, matt, jethro
MessageSujet: Re: i'd go with you anywhere (ben)   Ven 10 Fév - 4:35


“ Don't worry when I fight with you, worry when I stop
because it means there's nothing left for us to fight for. „


Peut-être est-elle entrée dans sa vie pour l'aider à se contrôler, à l'apaiser, lui, il est entré dans sa vie, pour l'aider à surmonter ses épreuves, lui donner de la chaleur. Ils se complètent. Mais est-ce trop tôt ? Doit-elle vivre tout ça, en plus de son deuil ? Elle doit porter beaucoup sur ses épaules, elle ne veut pas finir en dépression, en plus d'avoir un bébé dans le ventre, d'avoir ses douleurs à supporter, ses inconvénients. Ils ont besoin de se reposer, l'idée n'était peut-être aussi bonne qu'elle devait l'être au départ. Elle commence à s'en rendre compte, mais elle préfère ne rien dit, réparer les choses, c'est mieux, c'est ce qu'elle veut. Elle use de ses charmes pour tenter d'y parvenir. Elle l'aime, elle le pense sincèrement, ce n'est pas seulement pour l'apaiser, elle n'oserait pas dire ses mots que pour le plaisir, elle le pense. Bianca veut passer à autre chose. C'est un moyen de se rapprocher de lui, d'oublier les ennuies, de l'aimer charnellement, amoureusement. Ben semble résister au début, mais plus ses caresses se font insistantes, plus elle le sent réagir, du moins, en bas de son ventre, elle le sent. Elle se mordille la lèvre puis un sourire commence à s'afficher sur son visage en le voyant se retourner. Des frissons lui parcourent la peau, elle ferme les yeux un instant, sa main s'active, elle veut lui offrir du plaisir, pas une tempête, seulement de l'amour, rien que ça et du plaisir aussi. Elle se colle à lui en l'embrassant à son tour, baiser qui se fait plus ardent. La belle le regarde dans les yeux, sa main libre vient lui caresser les cheveux puis la joue. Elle aimerait lui dire qu'elle déteste qu'ils se disputent, mais elle a bien trop peur que ça vienne ruiner le moment, elle finira par lui dire, mais plus tard. Elle sent déjà son corps se réchauffer, ses battements accélérés. Si jamais seulement pouvait être ainsi à tout moment, sans dispute, sans responsabilité, juste eux, Ben et Bianca et leur désire de s'aimer dans tous les sens du terme. Ce serait tellement plus facile, plus supportable, sans prise de tête. 

_________________

love, reign o'er me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t91-she-s-so-cold http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t130-love-me-two-times-bianca
avatar
inscription : 28/12/2016
messages : 436
civil status : he's falling for her.
job, studies : professionnal basketball player.


- NEW YEAR -
résolution :
carnet d'adresse :
disponibilité rp : français (full)
MessageSujet: Re: i'd go with you anywhere (ben)   Ven 10 Fév - 16:40

Il devrait être un peu moins impulsif, Ben. Réfléchir avant d'agr. Le comportement de Bianca le pousse à se remettre en question. Peut-être qu'il n'aurait pas dû s'emporter de la sorte. Après tout, ce n'étaient que des papiers posés là par hasard. Il est sûrement en train de devenir paranoïaque. Cette histoire de bébé le rend fou. Elle le travaille à longueur de journée. Il n'arrive pas à savoir ce qu'il veut. S'il désire tout assumer ou s'il préfèrerait la convaincre d'avorter. Chose qui semble totalement impossible. C'est le fait de sortir de sa zone de confort qui l'effraie, Ben. Il a toujours été habitué à avoir ce qu'il voulait, à voir les choses se dérouler exactement comme il les avaient planifiées. Sa carrière, sa vie sentimentale. C'est lui qui prend les décisions, en règle générale. C'est lui qui annonce la fin d'une relation, même s'il n'en a pas forcément envie. C'est lui qui choisit la voie qu'il veut suivre. C'est toujours lui qui finit par avoir gain de cause. Toujours, sauf aujourd'hui. Bianca est entrée dans sa vie et il semblerait bien qu'elle soit venue tout chambouler. Lui qui ne voulait surtout pas s'attacher après cette année de célibat, se retrouve finalement avec des sentiments qu'il est incapable de contrôler. Il n'avait pas non plus prévu cette situation, ce bébé. Et encore moins planifié de passer une nuit torride avec elle, après leur violente dispute. Pourtant, Bianca semble avoir le pouvoir sur bien des choses et ça le perturbe. Pour une fois, quelqu'un parvient à le maîtriser. Quelqu'un qui agit en douceur. Il sent son cœur battre à une vitesse folle sous les gestes accélérés de sa belle. Il a besoin de la sentir près de lui, encore plus que ce qu'elle n'est déjà. Alors sa mains s'agrippe fermement à sa cuisse. Il brûle de désir pour elle. Il l'aime à en crever. Il répond à ses baisers, à ses caresses. Il est chaud comme la braise. Et, il veut lui offrir du plaisir en retour. Alors, il retire doucement la main de sa belle de son caleçon pour l'inviter à s'allonger sur le dos. Il ouvre délicatement ses cuisses et ses phalanges viennent, à leur tour, explorer l'intimité de la brune. Dans des gestes doux, tendres. Puis accélérés. Ses lèvres ne quittent pas celles de Bianca. Il n'en peut plus de ce bout de tissu qui le retient prisonnier. Alors, il l'abandonne quelques secondes, juste le temps de s'en débarrasser et se glisse entre ses jambes, où leurs corps peuvent enfin s'unir.

_________________

when you're not here i'm suffocating
but with you i'm feeling something that makes me want to stay.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
inscription : 28/12/2016
messages : 802
civil status : love you.
job, studies : journalist & volunteer at the animal shelter


- NEW YEAR -
résolution : c'est quoi ça ?
carnet d'adresse :
disponibilité rp : (fr/no dispo) ben, prue&agatha, matt, jethro
MessageSujet: Re: i'd go with you anywhere (ben)   Ven 10 Fév - 23:03


“ Don't worry when I fight with you, worry when I stop
because it means there's nothing left for us to fight for. „


L'amour ne peut certainement pas tout réparer, cette dispute l'avait blessée, le comportement de Ben avait réussi à la perturber. Jamais elle n'a cédé à la colère, à des cris, ni même pleurée, elle était resté sereine, c'est le mieux qu'elle puisse faire. Son but n'était pas d'empirer la situation, mais la rendre plus agréable, si on veut. Elle ne veut plus y penser, elle veut changer d'air, de sujet, pour mieux se retrouver dans ses bras, là où elle se sent le mieux. Cette chaleur qui l'envahi ne fait que s'agrandir au fur et à mesure que les secondes passent. La belle arrive à lui offrir un apaisement, de l'affection, un plaisir coupable qu'ils ne connaissent que trop bien maintenant. L'agneau tente d'offrir du réconfort à son loup, à son animal, elle l'apprivoise comme elle sait si bien le faire, par de la tendresse, de l'amour, elle est une romantique dans l'âme, une amoureuse naïve, une future maman désespérée. Son homme prend les devants, il se met sur elle après l'avoir allongé, elle lui caresse le dos puis les fesses, elle le désire plus que tout, elle s'excite, les pores de sa peau commencent à s'humidifier, à la faire suer. Sa respiration s'accélère, des soupirs se font entendre dans la pièce, il la rend folle, ça la rend dingue, ce tissu est de trop, cette séparation, elle n'en peut plus. Elle l'embrasse follement, lui faire comprendre son envie, sa limite de patience. Il l'a compris, il l'est tout autant impatient, il se retrouve rapidement nu, reprenant sa place entre ses cuisses. La belle l'embrasse, l'insistant à s'unir à elle, à ne faire qu'un. Lorsqu'il commence à lui faire l'amour, elle se met à gémir, à ressentir ses sensations des plus agréables, à l'aimer encore plus fort. Ses lèvres s'emparent de son cou, pour de nombreux baisers, jusqu'à son oreille, qu'elle mordille avant tendresse. Elle l'aime, toujours un peu plus chaque minute, chaque instant qu'ils partagent ensemble.

_________________

love, reign o'er me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t91-she-s-so-cold http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t130-love-me-two-times-bianca
avatar
inscription : 28/12/2016
messages : 436
civil status : he's falling for her.
job, studies : professionnal basketball player.


- NEW YEAR -
résolution :
carnet d'adresse :
disponibilité rp : français (full)
MessageSujet: Re: i'd go with you anywhere (ben)   Sam 11 Fév - 19:41

Il est faible, Ben. Elle n'a qu'à battre des cils pour qu'il lui pardonne. Pour qu'il succombe. Elle le maîtrise comme personne ne l'a jamais fait avant elle. Elle a un tel pouvoir, une telle emprise sur lui qu'il se sent presque minable. Même quand il lui en veut, il n'arrive pas à s'éloigner. Il est incapable de se détacher d'elle. Elle l'a attrapé dans ses filets et il ne parvient plus à en ressortir. Il a peur de regagner la profondeur de l'océan, maintenant. Il se sent bien avec elle. Elle l'apaise. Elle lui apporte tellement. Alors, il cède. Il ne résiste pas à la tentation. Elle sait comment arriver à ses fins. Elle a appris à dompter la bête. Il redécouvre chaque parcelle de sa peau. Ses mains se perdent sur son corps. Il la désire. Maintenant, tout de suite. Il n'en peut plus. Et, elle non plus. Son sous-vêtement ne tarde pas à disparaître. Plus rien ne les retient, désormais. Plus rien ne les sépare. Ils peuvent s'unir. Faire un. Alors, il la pénètre. Il respire fort. Il l'aime tellement. Elle fait vibrer son corps suintant. Avec ses baisers, avec ses caresses. Avec sa douceur et sa bestialité. Ses mains viennent se poser sur les joues de la jeune femme. Il tient fermement son visage, plongeant son regard dans le sien. Il va et vient en elle, ses pupilles toujours ancrées dans les siennes. Ses lèvres entre-ouvertes effleurent celles de sa bien-aimée. Il a du mal à contenir son plaisir. Il l'aime, Bianca. Plus que jamais. Et il le lui déclare à voix haute, entre deux baisers. Des mots presque inaudibles qu'il lui susurre de nouveau à l'oreille: "J't'aime tellement." Il voudrait que cet instant dure des heures. Qu'ils ne se défassent plus jamais l'un de l'autre. Qu'ils n'aient plus à penser à autre chose. À cette situation délicate. Ce bébé. Les problèmes à venir. Il ne veut plus rien entendre, plus rien savoir. Seulement savourer ce moment de pur plaisir. Parce qu'il est bien, là, logé entre ses cuisses.

_________________

when you're not here i'm suffocating
but with you i'm feeling something that makes me want to stay.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
inscription : 28/12/2016
messages : 802
civil status : love you.
job, studies : journalist & volunteer at the animal shelter


- NEW YEAR -
résolution : c'est quoi ça ?
carnet d'adresse :
disponibilité rp : (fr/no dispo) ben, prue&agatha, matt, jethro
MessageSujet: Re: i'd go with you anywhere (ben)   Sam 11 Fév - 21:08


“ Don't worry when I fight with you, worry when I stop
because it means there's nothing left for us to fight for. „


Impatiente, elle lui fit la remarque à travers des gestes, des mouvements sous lui. Elle veut s'unir, le sentir en elle, entre ses cuisses, que son corps se mette à trembler d'excitation, à frémir de plaisir. Ces sentiments n'auraient jamais dû avoir lieu, ce bébé, n'aurait jamais dû être présent, pourtant, tout ça s'est arrivé, c'est le destin comme on dit, mais ça, elle n'y croit pas tellement. C'était juste du sexe, c'est ça qui est arrivé, rien de plus, ce n'est pas Dieu qui a décidé de lui coller une brioche au four. Et s'ils n'avaient pas été amoureux ? Elle aurait été enceinte avec un homme dont elle apprécie, mais sans plus, aucune connexion amoureuse. C'est le pire qui aurait pu se passer, heureusement, tout le contraire s'est produit. Là, ils ont encore du chemin à faire, à devoir grandir plus vite qu'ils ne l'auraient voulu, à devoir bientôt jouer à la maman et au papa. Rien ne sera facile, mais après tout, leurs parents sont passés par là, ils ont su s'en sortir, Bianca et Ben, vont reprendre la relève, ils vont agrandir la famille, poursuivre la descendance, mettre un nom de plus sur l'arbre généalogique. Ils sont en train de faire, ce qu'ils leur ont permis d'avoir ce bébé, cette fois-ci, sans risque, la place étant déjà réservée à leur fille ou à leur garçon, rien n'est déterminé. Elle prend plaisir à le sentir en elle, à le toucher, à l'embrasser. Ses mots lui font droit au cœur, elle le sent, son cœur régit en battant plus fort. Elle l'embrasse amoureusement. « Moi aussi. » Ce sont des mots qu'elle n'avait pas prononcés depuis longtemps, maintenant, cela semble si facile à dire, à répéter encore et encore, ça lui donne le sourire, des papillons au ventre. Son petit corps, qui deviendra bientôt énorme, se met à bouger sous lui, voulant l'avoir plus profondément en elle, plus rapide, elle le veut, ce n'est jamais assez, jamais trop. Bianca lui caresse le dos, le regarde dans les yeux en gémissant de plaisir.

_________________

love, reign o'er me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t91-she-s-so-cold http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t130-love-me-two-times-bianca
avatar
inscription : 28/12/2016
messages : 436
civil status : he's falling for her.
job, studies : professionnal basketball player.


- NEW YEAR -
résolution :
carnet d'adresse :
disponibilité rp : français (full)
MessageSujet: Re: i'd go with you anywhere (ben)   Sam 11 Fév - 21:53

Il ne veut plus jamais la quitter. Plus jamais se défaire d'elle. De ses lèvres. Il veut rester auprès d'elle pour toujours. L'aimer pour l'éternité. Elle est sienne, Bianca. Il peut enfin le dire. Et son plaisir n'est que plus grand depuis qu'il en est conscient. Ce n'est pas une simple fille qu'il a avec lui, dans ce lit. C'est celle qui fait battre son cœur. Qui fait frémir son corps. Elle est belle. Plus belle que la lune et le soleil réunis. Il pourrait la contempler pendant des heures. L'entendre lui dire qu'elle l'aime aussi, jusqu'à la mort. Il l'embrasse langoureusement. Un baiser marqué de quelques pauses, le temps qu'il reprenne sa respiration. Car son cœur s'accélère à mesure qu'il va et qu'il vient en elle. Ses mouvements se veulent plus rapides, il veut qu'elle lui appartienne pour toujours. Il est brusque parfois, parce qu'il ne parvient plus à se contenir. Il y va fort, vite. Il a mal de plaisir. Il n'a plus de souffle, mais il en veut encore. Alors, il accélère la cadence, encouragé par les gémissements de sa belle. Il a devant lui la future mère de son enfant. Celle qui porte sa progéniture. Mais, il ne veut pas y penser. Pas maintenant. Il n'a pas envie de briser cet instant magique. Ce bébé est la source de toutes leurs disputes. Il est hors de question qu'il songe à lui, dans ce lit. Ça ne ferait que redescendre son excitation. Or, il veut rester dans cet état encore quelques instants. Profiter de ses caresses, de son corps encore un temps. Il l'aime, Ben. Mais, leur couple va mal. Et, il n'y a qu'entre ses cuisses qu'il parvient à oublier le reste du monde. Qu'au-dessus d'elle qu'il sait faire l'impasse sur ce bébé. Il n'y a qu'elle, il n'y a que lui. Ce fœtus n'existe pas, sous ces draps. Pourtant, il les a accompagnés dans chacune de leurs parties de jambes en l'air. Cette idée suffirait à le réfréner. Mais, il n'y pense pas. Pas pendant qu'elle lui exprime sa jouissance. Pas pendant que son corps gesticule sous le sien. Ce soir, il veut simplement l'aimer. De tout son cœur. De tout son corps.

_________________

when you're not here i'm suffocating
but with you i'm feeling something that makes me want to stay.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
inscription : 28/12/2016
messages : 802
civil status : love you.
job, studies : journalist & volunteer at the animal shelter


- NEW YEAR -
résolution : c'est quoi ça ?
carnet d'adresse :
disponibilité rp : (fr/no dispo) ben, prue&agatha, matt, jethro
MessageSujet: Re: i'd go with you anywhere (ben)   Dim 12 Fév - 2:01


“ Don't worry when I fight with you, worry when I stop
because it means there's nothing left for us to fight for. „


Tout oublier durant un moment, oublier les problèmes, leurs disputes, le fait qu'ils soient à Glasgow, ça ne peut que lui faire du bien. Après ses derniers jours de stress, qui ne cesseront pas d'aussitôt, c'est mieux qu'un massage de dos ou de pieds. Elle s'offre à lui, c'est un peu de la manipulation, elle l'a pris par les sentiments, par l'intimité, pour le calmer, l'apaiser, lui faire changer les idées. C'est le meilleur moyen qu'elle a trouvé, puisqu'il ne voulait pas sortir. Là, ils sont dans leur bulle, dans leur monde, où il n'y a que l'amour qui règne et le plaisir. Elle sent son corps répondre à toutes ses sensations agréables, à ses nombreux coups qu'il porte en elle, sauvage, lent, rapide, court, elle en demande toujours plus. Elle l'aime, elle l'aime verbalement, physiquement. Les minutes passent, elle s'agrippe à lui, ses ongles s'enfonçant dans sa chair pour lui faire comprendre qu'elle va jouir, elle ne veut pas en finir, mais elle ne peut contrôler son extase, ses envies. Les sons de sa bouche se font de plus en plus fort. Elle atteint le septième ciel, l'orgasme. La fin d'une paix, c'est ainsi qu'elle voie la chose, une trêve, moment de détente avant que la guerre puisse se poursuivre. Elle l'embrasse langoureusement, mélangeant sa langue à la sienne, ne voulant pas se séparer de lui, de son corps. « Je ne veux pas que l'on se quitte.. jamais. » Elle ne fait pas référence au bébé, aux récents événements, seulement à eux, à leur couple, pas de sous-entendu, seulement les paroles d'une femme amoureuse qui ne souhaite pas voir son compagnon partir, prendre la fuir, la laisser seule.

_________________

love, reign o'er me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t91-she-s-so-cold http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t130-love-me-two-times-bianca
avatar
inscription : 28/12/2016
messages : 436
civil status : he's falling for her.
job, studies : professionnal basketball player.


- NEW YEAR -
résolution :
carnet d'adresse :
disponibilité rp : français (full)
MessageSujet: Re: i'd go with you anywhere (ben)   Dim 12 Fév - 18:13

Il tente de faire durer le plaisir, parce qu'il ne veut plus se détacher de sa bien-aimée. Il veut sentir son corps chaud collé au sien encore longtemps. Ses griffes parcourir son dos, ses lèvres caresser sa peau. Il n'a pas envie, Ben, que cet instant se termine. Elle gémit, fort, dans la pièce. Ils pourraient être entendus, pris en flagrant délit. Pourtant, il n'en a que faire. Ça l'excite davantage. Son désir n'est que plus grand quand elle jouit, là, entre ses bras. Il l'aime d'amour. Ce n'est pas seulement physique. Cela fait un moment, maintenant, que c'est bien plus que ça. Elle a su se frayer un chemin jusque son cœur, ouvrir la porte qui semblait être scellée. Elle y est entrée, Bianca, et elle s'y est installée. Pour toujours, il l'espère. Mais, il est incapable de l'affirmer. Surtout pas depuis les évènements récents. Chaque fois qu'ils se disputent, il ne peut s'empêcher de se demander si c'était la dernière. Si c'était la dernière engueulade. Si c'était la dernière discussion envenimée. Il s'en veut, Ben. Au fond, c'est peut-être lui le fautif. Mais, peu importe. Bianca ne semble pas lui en tenir rigueur. Elle sait comment le dresser. Comment l'attirer jusque dans son lit, même quand il est en colère après elle. Il est faible, il ne cesse de se le répéter. Alors, suspendu au-dessus d'elle, il continue d'aller et venir. Il ne s'arrête pas. Même quand elle atteint le septième ciel. Il tente de la retenir encore un peu. Juste quelques instants. Le temps qu'il puisse exprimer sa jouissance à son tour. Ce qui ne tarde pas à se faire. Tremblant de plaisir, il répond à ses baisers. Il donne quelques coups de rein. Les derniers. Plus lents cette fois. Plus doux. Juste histoire de terminer en beauté. Puis, il se retire et vient s'allonger sur le côté. Essoufflé, il fixe le plafond: "J'le veux pas non plus.", avant de se retourner vers elle.

_________________

when you're not here i'm suffocating
but with you i'm feeling something that makes me want to stay.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
inscription : 28/12/2016
messages : 802
civil status : love you.
job, studies : journalist & volunteer at the animal shelter


- NEW YEAR -
résolution : c'est quoi ça ?
carnet d'adresse :
disponibilité rp : (fr/no dispo) ben, prue&agatha, matt, jethro
MessageSujet: Re: i'd go with you anywhere (ben)   Mar 14 Fév - 4:45


“ Don't worry when I fight with you, worry when I stop
because it means there's nothing left for us to fight for. „


Le sexe, ça règle bien des choses. En apparence du moins. La conversation n'était sûrement pas terminée, mais pourquoi continuer à se déchirer, alors que l'on peut s'aimer, se coller, se montrer que l'on aime. Bianca ne l'a peut-être pas montré, un peu plus tôt, mais ça la touche réellement, ça la rend malade au fond d'elle. Ces disputes autour du bébé, commencent à la ronger, à la démolir, mine de rien, mais c'est lourd à supporter. Elle eut besoin d'une pause, d'un moment de tendresse, de calme, pour pouvoir mieux se retrouver avec son compagnon, lui faire comprendre, qu'il n'y a pas la guerre qui existe, mais l'amour aussi, la paix également. Elle a usé de son corps, mais ce n'est pas comme si elle le provoquait pour l'aguicher, ils sont ensemble, il lui appartient, elle lui appartient. Elle se mit à bouger ses derniers soupirs sous ses coups qu'il fit en elle, à la faire vibrer, à l'exciter toujours un peu plus. Il se retire, pour se poser à côté, elle se colle à lui, pour ne pas le perdre. Bianca lui fait savoir qu'elle ne veut pas qu'ils quittent, ils n'ont pas intérêt. L'amour, ça tue, ça démolit à tout moment. Elle sourit suite à sa réponse. Elle pose doucement sa tête contre son épaule en remontant la couverture. Elle ne cherche pas à répliquer, tout simplement pour ne pas gâcher le moment, ils sont bien là, dans ce lieu, collé l'un à l'autre, à ne pas vouloir se quitter, à s'aimer. Mais, il y a le bébé à l'intérieur d'elle, il est grand comme un pois, mais il arrive à la perturber, à jouer avec ses tripes, elle sent qu'elle va vomir. Pourtant, elle n'y tient pas, ça va encore venir mettre un terme à ce moment précieux. Bianca lui tourne le dos, elle est prise de maux de cœur, elle ne dit rien, mais ça commence à monter. Elle jette la couverture, la chaleur monte, mais la même qu'il y a deux minutes. Elle tente de respirer plus lentement et de se contrôler, mais c'est difficile. « Je reviens. » Dit-elle dans une voix se voulant calme, mais sonnant plus comme de la panique. Elle quitte le lit, enfile le chandail de Ben et va ensuite s'enfermer dans la salle de bains. Bianca se précipite vers la toilette, remonte la cuvette et elle se met à vomir.

_________________

love, reign o'er me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t91-she-s-so-cold http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t130-love-me-two-times-bianca
avatar
inscription : 28/12/2016
messages : 436
civil status : he's falling for her.
job, studies : professionnal basketball player.


- NEW YEAR -
résolution :
carnet d'adresse :
disponibilité rp : français (full)
MessageSujet: Re: i'd go with you anywhere (ben)   Mer 15 Fév - 1:40

Il aime sentir la chaleur de son corps après l'amour. Sa tête qui se pose doucement contre son épaule, leurs cœurs qui battent au même rythme. Il l'aime plus qu'il n'aurait pu l'imaginer. Il pensait qu'il était impossible de tomber amoureux plusieurs fois dans une vie, pourtant Bianca a su lui prouver le contraire. Alors, il profite de cet instant de bonheur car il le sait court. C'est le calme avant la tempête. Ils ont hissé le drapeau blanc, mais pour combien de temps ? Quelques minutes seulement, vraisemblablement. Elle lui tourne déjà le dos et il se redresse, perplexe. Il est confus. Leur moment de répit aura été de courte durée. Pourquoi cette réaction, maintenant ? Il se penche doucement vers elle, mais sursaute face à la couverture qui s'envole. "Ça va ?" Ça n'en a pas l'air, en tout cas. Lui a-t-il fait mal sans le vouloir ? Peut-être aurait-il dû être moins brusque. Ou encore s'arrêter un peu avant, juste au moment où elle a exprimé son plaisir. Il se pose mille questions, mais revient vite à la réalité quand sa belle quitte le lit pour enfiler le premier vêtement trouvé sur le sol. Il la suit du regard, toujours assis sur son matelas. Il est dans le flou total. La porte de la salle de bains se referme sur elle, il est maintenant presque certain d'avoir été trop fort. Il se pince les lèvres, d'un air désolé et quitte à son tour les draps pour remettre son boxer. Il s'avance vers les toilettes, où il colle son oreille contre la porte. "Bianca ? Ça va ? J't'ai fait mal ?" Elle ne répond pas verbalement. Pourtant, il l'entend dégueuler. Ça lui revient finalement. Alors, il passe sa main sur son visage. Il avait presque oublié ce léger détail. Sans trop réfléchir, il cherche une pièce de monnaie dans ses affaires qu'il utilise pour déverrouiller la serrure de l'extérieur. L'accès est libre. Il rentre et, en petit-ami attentionné, s'accroupit pour pouvoir lui tenir les cheveux. Il n'aime pas forcément l'idée qu'elle soit enceinte, mais il apprécie encore moins de la savoir malade. Pendant que l'une de ses mains retient sa chevelure en arrière, l'autre vient caresser le dos de la jeune femme. C'est le seul soutien moral qu'il peut lui apporter.

_________________

when you're not here i'm suffocating
but with you i'm feeling something that makes me want to stay.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
inscription : 28/12/2016
messages : 802
civil status : love you.
job, studies : journalist & volunteer at the animal shelter


- NEW YEAR -
résolution : c'est quoi ça ?
carnet d'adresse :
disponibilité rp : (fr/no dispo) ben, prue&agatha, matt, jethro
MessageSujet: Re: i'd go with you anywhere (ben)   Dim 19 Fév - 0:23


“ Don't worry when I fight with you, worry when I stop
because it means there's nothing left for us to fight for. „


Être née le trente et un octobre, c'est porté la poisse constamment, vivre avec la peur d'être tué à cause d'un miroir, d'une échelle, d'un chat noir ou tout simplement d'être passé sur un feu rouge. De ne pas connaître le bonheur pendant plus de dix minutes ou quinze. La preuve, elle venait de faire l'amour, des minutes et des minutes de plaisir, de bonheur, mais très vite, elle se retrouva au sol, devant la cuvette, à vomir ses tripes, à avoir les larmes aux yeux et une envie de mourir parce que c'est horrible. Horrible d'avoir mal au cœur, de sentir son estomac se vider et de le voir sous ses propres yeux. Le bébé n'a que deux mois, deux petits mois, qu'il met les gens à ses pieds, qu'il met ses parents à dos, une tornade, ce bébé va naître en automne, peut-être en octobre, peut-être en novembre, elle espère qu'il ne va pas décider de sortir à son anniversaire, le jour de la malédiction, là où tout à commencé pour elle, sa vie, ses malheurs. Bianca ne l'entend pas, elle est trop occupée à salir la toilette, à souffrir physiquement, mentalement. C'est dégueulasse ce qui se trouve dans la cuvette, de plus, elle n'a rien mangé depuis l'après-midi, son corps n'a plus grand-chose à cracher à l'extérieur de sa gorge, elle se force presque. Puis, elle entend la voix de Ben, non, ça ne va pas, mais elle n'arrive pas à lui dire, ça l'épuise. Il la soutient comme il le peut. Elle n'a pas la force de se battre, de lui dire de partir, c'est à cause du gosse tout ça, pas force de défendre le petit pois, l'être vivant, la catastrophe qui a engendré tout cela. Elle frissonne en sentant sa caresse, elle s'arrête et elle arrive à tirer la chasse d'eau, le paysage à l'intérieur n'est pas forcément joli. Elle se décolle doucement, pose son dos contre une armoire du sol. Bianca regarde dans le vide, épuisée, le ventre vide, la sensation étrange après avoir dégueulé. Elle passe son bras pour frotter ses yeux, les larmes forcées. « Tu devrais peut-être me laisser me vider, ça pourrait régler tous tes problèmes. » Elle est en train de se morfondre. Elle le regarde en secouant doucement la tête. C'est sa faute tout ça, elle met le tout sur son dos, parce qu'elle a l'impression de tout gâcher.   

_________________

love, reign o'er me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t91-she-s-so-cold http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t130-love-me-two-times-bianca
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: i'd go with you anywhere (ben)   

Revenir en haut Aller en bas
 
i'd go with you anywhere (ben)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
★ AS YOU WISH :: ─ glasgow-
Sauter vers: