AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 w/tara. (aka, la femme de ma vie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
inscription : 03/02/2017
messages : 86
civil status : obsédée, hantée, éprise.
job, studies : prostipute.

MessageSujet: w/tara. (aka, la femme de ma vie)   Ven 3 Fév - 20:44


 

   

 

Sometimes, home has a heartbeat.

— Tara&Nana
t'as mis quelques minutes avant de réussir à bouger de ton lit. à vrai dire, t'as peut-être même mis une heure. mais, tu n'avais pas la foi. t'avais seulement envie de rester là. allongée. de ne pas voir la journée passer. de te rendormir. parce que, les images te hantent. toi, t'es là, allongée. miro au-dessus de toi, ses doigts qui serrent ton cou. tu suffoques à nouveau. rien qu'à cette pensée. tu sais, toi. que miro n'est pas un saint. tu sais, qu'il est capable d'être violent avec toi. qu'il a cette emprise. qu'il a ce pouvoir sur toi. mais t'imaginais pas, nana. jamais tu n'as pensé qu'il puisse, un jour, essayer de te tuer. de ses propres mains. de ses phalanges qui ne voulaient pas te lâcher.
alors, tu te décides de bouger. tu décides de quitter cette chambre hantée. tu décides de quitter cette maison qui te bouffe. juste pour quelques heures. un mot que tu déposes sur ton lit, juste au cas où. je dois voir une amie, je reviens. que tu dis. t'espères qu'il ne le verra pas, miro. t'espères qu'il ne remarquera pas ton absence. parce que, tu as peur des représailles. tu as peur qu'il imagine que t'es partie pour le balancer. lui, ou stan. le frère revenu le corps en sang. lui, parce qu'il est ton bourreau. et que tu ne sais pas comment t'en défaire. mais, en réalité, tu ne le souhaites pas, nana. tu ne souhaites pas partir. tu ne souhaites pas briser cette emprise qu'il exerce sur toi. t'as trop besoin de lui, nana. parce que, miro, il est devenu ta vie. il est devenu ton oxygène. il est ton tout.
alors, tu quittes la maison. ta robe bien trop courte qui te ferait passer pour une pute aux yeux de tous. ce que tu tentes de cacher pourtant. une écharpe autour de ton cou. parce qu'il a laissé des marques, miro. parce que ses phalanges sont imprimées dans ta chaire. traces violines que tu tentes de cacher. et, tes pas te mènent jusqu'à cette porte, là. cette maison où tu as habité. ce toit qui t'a abrité pendant plusieurs jours. ton refuge quand les nuits se faisaient trop froides. ton cocon. ta protection. et puis, tu frappes à la porte. deux fois. tu ne t'es pas annoncée. tu n'as pas prévenu de ta venue. et, t'espères sincèrement que tara est là. t'espères sincèrement que tu ne la dérangera pas. en réalité, t'as juste besoin d'elle. t'as seulement besoin d'un réconfort, de sa douceur, de ses rires. te changer les idées. ne plus penser à ces images. être avec ce rayon de soleil qui est entré dans ta vie.

hey. que tu souffles de ta petite voix aiguë lorsqu'elle ouvre la porte. un sourire qui étire tes lèvres. je ne te dérange pas, j'espère ? tu tentes de paraître joyeuse. de ne pas laisser tes démons s'échapper. d'un geste, tu t'avances pour prendre tara dans tes bras. ça te fait bizarre, à toi. d'être aussi proche de quelqu'un. tara, elle est ta bouée. elle est ton ancre, ton pilier. tara, c'est celle qui est capable de te ramener à la réalité. d'ailleurs, ce n'est pas pour rien si tu arrives sobre. parce que, quand il y a tara, tu n'as pas besoin de drogues. ou, pas totalement. elle t'apaise. elle est ton ange. elle a ce don, la blonde. j'passais dans le coin, et j'voulais te voir. que tu glisses timidement. tu me manquais trop. tu lâches enfin ton étreinte. t'éloignant un peu d'elle, ce sourire toujours sur tes lèvres. t'as honte de lui mentir, à tara. de ne pas tout lui dire. de ne pas lui avouer. mais, c'est pour son bien. parce que, si miro ne t'a pas tuée. peut-être qu'il n'hésiterait pas, avec tara.
 MAY

_________________

    It wasn't you, Baby, It was me.
    As long as the wrong feels right its like I'm in flight High off of love, Drunk from my hate Its like I'm huffing paint and I love it the more I suffer+ ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
─ liaison fatale ─
inscription : 08/01/2017
messages : 50
civil status : Officially single, playing second role in her own tragedy
job, studies : Culinary blogger - Wanna be self published author


- NEW YEAR -
résolution :
carnet d'adresse :
disponibilité rp : français/anglais (3/3)
MessageSujet: Re: w/tara. (aka, la femme de ma vie)   Lun 6 Fév - 20:54

Sometimes, home has a heartbeat

Nana&Tara

L’odeur de sucre cuit embaumait tout son sous-sol. Appuyée au plan de travail sur ses coudes, la tête dans les mains, Tara observait ses meringues qui commençaient tout juste à durcir sous l’effet de la chaleur. Ce seul spectacle aurait pu la tenir en haleine des heures durant, là, les yeux fixés sur la porte du four à attendre que le carillon de fin de cuisson ne résonne. Elle adorait voir ses préparation prendre vie, c’était pour elle presque aussi satisfaisant que les déguster. En l’occurrence, elle savait qu’elle dévorerait ces meringues avec un café devant un film, ou écrasées sur un bol de sorbet à la framboise. Elle avait déjà milles usages en tête et il lui tardait de les mettre en œuvre. Elle en avait déjà l’eau à la bouche.

Ce ne fut pourtant pas la minuterie du four qui la sortit de sa rêverie gourmande, mais deux coups nets et précis frappées à la porte suivis des jappements rauques de Gros Tony qui avait quitté son panier pour rejoindre la porte devant laquelle il s’était mis à aboyer frénétiquement. Comme si ses grosses fesses et son asthme d’effort lui avaient permis de faire un bon chien de garde. Levant les yeux au ciel, un sourire amusé aux lèvres, Tara quitta son poste d’observation pour rejoindre la petite porte d’accès à ses appartements privatifs où elle poussa doucement Tony du pied pour l’écarter du chemin. « Tu vas te taire espèce de gros balourd ? » Tony poussa une dernière protestation pour toute réponse et se contenta de retourner se coucher tandis que sa maitresse déverrouillait la porte, les sourcils légèrement froncés. Elle se demandait qui pouvait bien lui rendre visite. Elle était certaine qu’il ne s’agissait pas de Simon, à moins qu’il n’ait décidé de lui faire une surprise de dernière minute en finissant sa journée plus tôt ? Même si l’idée lui plaisait, la jolie blonde doutait fortement qu’il s’agisse réellement de son amant, et la silhouette frêle qui s’encadra dans la porte lorsqu’elle l’ouvrit enfin acheva de lui ôter tout doute. Ce fut pourtant un sourire radieux qui éclaira le visage de la bloggeuse lorsqu’elle aperçut Nana. « Hey ! » Son ton témoignait aisément de sa joie de revoir l’adolescente qui malgré son jeune âge, donnait parfois l’impression à Tara d’être bien plus mature qu’elle-même. Il suffisait de l’observer pour s’apercevoir que Nana avait l’expérience de milles vies derrière elle, un aspect de sa personnalité qui avait serré le cœur de la jeune femme lorsqu’elle avait accueilli la jeune fille chez elle.

« Absolument pas, en fait, je dirais que tu tombes à pic. J’avais besoin d’un cobaye ! »S’effaçant du passage pour laisser entrer la petite blonde, Tara fut légèrement surprise de sentir les bras de Nana se refermer autour de ses côtes dans une étreinte qu’elle lui rendit rapidement. Elle aimait cette gamine comme s’il s’était s’agit de sa sœur. La fille unique un brin capricieuse qu’elle avait pu être auparavant s’était sentie plus responsable, moins égoïste et surtout moins seule durant tout le séjour de Nana chez elle. C’était un vrai bonheur de la voir, de l’avoir à nouveau. « Tu m’as manqué aussi » souffla-t-elle à l’oreille du petit moineau qu’elle serra encore contre son cœur quelques secondes avant de la relâcher à son tour. « Installes-toi ! » Annonça-t-elle finalement en invitant Nana à faire comme chez elle. Après tout, c’était toujours le cas. Sa maison serait toujours la sienne tant qu’elle daignerait y revenir.
Made by Neon Demon

_________________
"But loving him was red".

Losing him was blue like I’ve never known Missing him was dark grey all alone •• ALASKA (Swift)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
w/tara. (aka, la femme de ma vie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Compliments à ma femme et à ses Léopards
» Barikad Crew-- Amour Infini-- Honneur à la femme haitienne
» Une femme aurait accouché d’un poisson...
» L'écrivain Georges Anglade et sa femme sont morts dans le séisme
» Et Dieu créa la femme.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
★ AS YOU WISH :: ─ surburban houses-
Sauter vers: