AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 (abbey) cute but psycho but cute.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
─ doubts kills more dreams than failure ever will ─
inscription : 31/01/2017
messages : 79
âge irl : 21
civil status : single mom of a three years old little angel. her husband died one years ago in a car accident. but he cheated on her. recently, she starts a strange relationship with a young boy.
job, studies : wedding planer. the second choice. broken dreams. missed writer. sad dream of a young girl with stars in her eyes and butterflies in her mind.


- NEW YEAR -
résolution : stop being an alcoholic.
carnet d'adresse :
disponibilité rp : fr/eng (open) sulli.
MessageSujet: (abbey) cute but psycho but cute.   Mar 31 Jan - 12:56


- abbey thompson -
“ i smoked a cigarette for every kiss you didn't give me „

nom complet ı abbey c'est la fureur au bord des lèvres. explosion figeant le temps. beauté éphémère à la couleur éternelle. c'est la censure qui implose dans la poitrine. murmure bordant l'âme, cousue au creux de l'être. sentiment incontournable de l'amour d'un parent. mémoire gravée, souvenir lointain d'une famille inconnue. flavie aux origines françaises, fond sonore qui résonne dans les airs. amour passif, fluvial, tendre mais malhonnête. loin des rumeurs qui circulent, loin des visages qui se tordent. entrailles qui divisent, parce que y a le doute inscrit. bonté humaine qui se cache dans des airs angéliques. thomspon patronyme aux couleurs entrainantes. fierté mêlée aux sentiments d'infinité. le choix de conserver chaque parcelle d'une famille qui n'a jamais été meurtrie. même si elle se déplait à le dire abbey. qu'elle a perdu un frère. vivant et si loin. et pourtant, elle aurait du transformer son nom originel pour celui de son fiancé, défunt futur mari. strauss qui agrippe la langue dans la résonance de l'âme. âge, date et lieu de naissance ı vingt-neuf ans et ce sentiment qui broie l'échine. parce qu'elle sent la vieillesse qui s'attache, s'enroule autour de son corps. bientôt trente ans et elle se sait pas prête. pas apte à franchir ce cap. pas foutue d'assumer qu'elle n'a plus vingt ans, que ce n'est plus une enfant. alors qu'elle a foulé le sol australien, un certain 14 mai 1987 à brisbane. là où son coeur demeure pour toujours. pays qui l'a vu naitre, grandir, évoluer. pays de ses premiers émois, conneries invétérées. jusqu'à ce qu'elle s'envole pour l'angleterre. elle regrette le soleil qui brûle sa peau, chaque jour qui passe. temps trop maussade là où elle est désormais. origines et nationalité ı l'accent chantant, mielleux. on en redemande, encore et toujours. un peu plus chaque jour. elle ne l'a jamais perdu, jamais abandonné. australienne pour toujours. elle a gardé sa nationalité, même si elle aurait pu obtenir la double et se considérer comme une anglaise. mais elle a refusé. elle n'a jamais voulu trahir ses vraies couleurs. celle qu'on lui a donné dès sa naissance. mariage sublime entre un australien et une français. elle reste convaincue que ses parents ont eu raison. mariage sur un coup de tête suite à un coup de foudre. et c'est l'une des plus belles choses dont elle est fière de dire qu'elle en a vu l'évolution grandissante. statut familial ı ses parents ont toujours été source d'inspiration pour elle. ils sont ses modèles, ses anges gardiens. elle les admirent pour leur force, leur bonté, leur fierté et surtout leur amour implacable. ils se sont connus quand ils étaient encore de jeunes adultes. sa mère avait à peine vingt-trois ans, alors que son père lui en avait trois de plus. ils se sont aimés dès le premier regard. coup de foudre qui ne se commande pas. et depuis ce jour, ils ne se sont jamais quittés. aucune infidélité, peu de disputes. abbey porte un regard emplie d'admiration à ce couple, qui a su, au fil des années, vaincre les épreuves à deux. la maladie de sa mère, qui a eu un cancer du sein. son père, qui a plusieurs reprises s'est cassé la jambe ou même le poignet. ils ont su grandir ensembles, sans que la vie ne puisse les détruire. abbey les envient, elle aurait souhaité vivre une telle histoire avec cyrus. mais tout n'était que mirage. et puis il y a son grand frère, adin qu'elle a toujours aimé d'un amour inconditionnel, fascination d'une gamine pour un héros. il était son tout, ils ont tant vécu ensembles. et lorsque la vie les a séparé, abbey s'en ai retrouvé meurtrie. elle a vécu sa perte comme une déchirure. il a coupé les ponts avec elle, du jour au lendemain, en apprenant qu'elle avait couché avec son meilleur ami. promesse d'un temps qui s'est brisé le temps d'une nuit alcoolisée. d'une chose en entrainant une autre, tout deux ignorent que si abbey a flanché ce soir là, c'est parce que le meilleur ami l'a voulu. mettant de la drogue dans le verre de la petite soeur thompson. sentiment de trahison qui est resté tue jusqu'au jour où abbey a décidé de revenir telle une tornade dans la vie de son frère. à southampton depuis ı six ans et demi et c'est là qu'elle voit à quel point le temps passe vite. trop surement. elle a quitté sa terre natale pour southampton, ville d'origine de son mari, depuis six longues années. elle a du mal à réaliser. du mal à percevoir les notions que le temps imprègne en elle. non pas qu'elle en souffre, qu'elle a mal. même si depuis la mort de son mari, les jours semblent plus longs et plus durs à voir passer. elle cherche à se racheter une conscience. se disant qu'elle a le droit de voir son avenir dans la ville où sa fille est née. mais elle y arrive pas. elle y arrive plus. statut civil ı célibataire, elle aurait pu se considérer comme une veuve, car fut un temps elle était fiancée. mais le mariage n'a jamais eu lieu. mort brutale de l'être que son coeur avait choisi. mère d'une petite fille de trois ans, stella. et pourtant si tout le monde croyait que leur relation était belle, enviée de tous. la réalité était tout autre. abbey, bien qu'amoureuse, était malheureuse. cyrus, lui s'ennuyait de trop. couchant avec sa secrétaire pendant plus d'un an et demi sans que sa fiancée n'en ai eu vent. sauf le jour de son enterrement. tout a vrillé dans l'esprit d'abbey. elle a cru qu'on lui arrachait le coeur, qu'on faisait brûler son âme en enfer. damnée d'un amour qu'elle pensait unique. alors que tout était faux. monté de toutes pièces. ce bonheur éphémère. cet enfant là pour sauver un mariage décousu. elle avait des doutes abbey. mais elle a toujours préféré se taire. aujourd'hui, elle redécouvre son célibat. même si y a ce petit jeune. cet enfant au sourire enjôleur et au regard de braise. elle s'en veut, abbey. de se laisser aller dans ses bras. de se faire couvrir de ses baisers. parce qu'elle veut plus s'attacher abbey. elle veut plus souffrir comme avant. animal de compagnie ı elle n'en voulait pas. malgré le fait qu'elle n'a rien contre les animaux. elle adore, mais pas chez elle. pas avec elle. puis elle a craqué. sous le regard convainquant de son petit ange. elle ne voulait plus être seule, alors abbey a dit oui. aujourd'hui, elle est l'heureuse propriétaire d'un berger blanc que stella a voulu nommé whisky. allez savoir pourquoi. mais abbey en a rit, et elle en rit encore quand elle doit donner son nom. quand elle raconte que c'est sa fille qui l'a choisi. alcoolique avant l'heure, quelle tristesse. métier ou/et études ı si on lui demande, elle vous mentira en disant qu'elle a réalisé son rêve de gosse. organisatrice d'évènementiel, wedding planer parce qu'elle aime tout organiser, qu'elle est quelqu'un de ranger et poser. mais c'est faux. en réalité c'était son deuxième choix, celui de secours, celui qu'elle prenait que si elle ne réussissait pas. et si elle en est là aujourd'hui, c'est parce que oui elle a échoué. écrivaine ratée qui voulait être la future madame rowling. elle avait une idée, qui aurait pu être merveilleuse, qui aurait pu marcher. mais elle a jamais cru en elle. elle a fait lire son roman à son fiancé. il a critiqué, disant que ça n'en valait pas la peine. que sa plume ne nourrirait pas leur famille. alors dans un excès de colère, dans une rage sourde et muette, elle a pris le tas de feuilles et l'a jeté au feu. tout est parti en fumée. comme leur fiançailles au final. et elle le regrette depuis, parce qu'elle se dit que si elle s'était donnée une chance, peut-être qu'elle le serait aujourd'hui. quartier de résidence ı elle n'a jamais cessé d'avoir cet amour pour les paysages qui se fondent dans le ciel, l'horizon à perte de vue. elle a élu domicile dans le nord de southampton. et si il y a un an en arrière, elle vivait encore dans la grande maison que son mari avait hérité de sa famille. aujourd'hui, elle habite un loft spacieux et parfait pour élever son enfant. un endroit qu'elle apprécie tout particulièrement. son cocon à elle, où personne ne peut la déstabiliser. traits de caractère ı maternelle, colérique, tendre, lunatique, à l'écoute, impatiente, juste, (trop) franche, drôle, gourmande, créative, têtue, posée, (parfois) immature, joueuse, maniaque, charmante, impulsive, compréhensive, rancunière, ouverte d'esprit, méfiante, endurante, docile, déterminée, bavarde, cultivée, autoritaire, méthodique, débordée. gourmandise préférée ı elle a toujours apprécié la nourriture. se ruant dessus quand elle était gosse, pour prendre un tant soit peu de poids. elle abusait des confiseries et du chocolat en pagaille. se cachant même parfois, honteuse de ses agissements. mais aujourd'hui elle n'a plus peur et elle le crie sur tous les toits. elle raffole des gâteaux au chocolat, des fraisiers, de chaque pâtisserie plus grasse que la précédente. même si son amour, ira toujours et ce jusqu'à la fin, elle en est sûre au fondant au chocolat. travail maison qu'elle partage parfois avec sa fille. livre de chevet ı lecture frivole quand la nuit tombe. poussière intime qui se faufile sur chaque couverture. elle ne lit pas. elle dévore. elle captive ses moments rien qu'à elle. si elle le pouvait, elle passerait ses journées à lire. ultime conviction que la vie lui a offert. écrivaine ratée, elle a soumis la pression à la lecture. alors elle a rejeté la plume, pour ne juger que par les yeux. ils y sont tous passés. stendhal. king. baudelaire. elle peut lire du français, de l'anglais. elle s'est même essayée aux livres dans des langues qui lui sont totalement étrangères. elle ne se limite pas. jamais, parce que son savoir est bien trop grand et trop curieux pour se contenter d'un tout petit peu. sport(s) pratiqué(s) ı pendant longtemps elle était légère et merveille quand ses pieds foulés le sol en pointe. danseuse étoile elle le fut durant toute son enfance et un bout de son adolescence. jusqu'à ce qu'elle s'en lasse. jusqu'à ce qu'elle ne puisse plus lutter contre la fatigue incessante, contre les critiques anormales. elle a dû vaincre l'anorexie flagrante que la danse lui a infligé durant toutes ses années. peu à peu, elle a repris du poil de la bête, se mettant à l'athlétisme, puis à la boxe. elle a changé son image de petite fille fragile à une femme forte et pleine d'ambition. groupe ı someday. avatar ı deborah ann woll, ginger power.

the choice is yours, this or that ?
Chien ou chat ı si elle pouvait choisir, elle dirait aucun des deux. même si sa préférence va quand même au chien. surement pour ça qu'elle a accepté d'en avoir un. quand sa fille lui faisait des yeux de merlans frits. la suppliant d'en adopter un. alors elle a craqué. se laissant avoir par sa plus grande faiblesse, sa plus grande merveille. Bière ou vodka ı elle dirait plutôt la vodka même si c'est loin d'avoir sa préférence. elle a souvent, une bouteille de vin rouge à ses côtés, lorsque la nuit est tombée et qu'elle a couché sa fille. elle et ses vieux démons. elle et son amour propre souillé. mais si on lui propose un verre, elle ne dira jamais non à un délicieux bourbon. Printemps ou automne ı la chaleur envoûtante et enivrante du printemps. ça lui rappelle son australie natale. son impatience inassouvie de l'été. des jours chauds et longs, de la joie à courir le long de la plage, les pieds nus, frôlant le sable. ça lui manque. terriblement. encore plus depuis qu'elle se retrouve à demi seule. Kebab ou gastronomique ı elle s'en moque. kebab ou gastronomique. elle s'en moque, elle n'a pas d'amour plus pour l'un que pour l'autre. elle change au jour le jour. en fonction de ses humeurs, en fonction de ses envies. elle peut se laisser aller pour de la mal bouffe quand elle est claquée le soir et qu'elle veut pas cuisiner. elle se prend pas la tête, abbey. elle est pas comme ça. Pokemon Go ou monopoly ı elle a vu la folie grandissante de pokemon go et même si au début elle n'a pas compris le délire, elle s'est laissée porter. elle y a joué, elle s'est prise au jeu. mais elle s'en ai lassé. alors que le monopoly est l'un de ses classiques de son enfance, un des jeux qu'elle veut apprendre à sa fille aussi. Titanic ou Expendables ı même si titanic l'a fait pleurer. aujourd'hui elle choisirait expendables. de la testostérone à revendre, un casting de malade et une histoire qui tient plus ou moins la route. elle le regarde quand son moral est au plus bas. sinon elle apprécie les films d'auteurs, peu connus. Insomnie ou hibernation ı après les nuits d'insomnies à s'occuper de la petite stella, aujourd'hui elle essaye de profiter. hibernation telle une marmotte. elle revient peu à peu en arrière, comme lorsqu'elle était gosse. à dormir des fois jusqu'à onze heures, si ce n'est plus. ça lui manque parfois, d'être une enfant. Batman ou Iron Man ı alors là, aucun doute, elle dit oui direct à batman sont favoris parmi tous les autres. même si elle mentirait en disant que superman n'est pas sexy. cependant, si elle devait choisir, elle prendre le premier batman jouait par bale, bien qu'elle admire énormément monsieur affleck. Sudoku ou mots fléchés ı la littérature, encore et toujours. même si elle n'en raffole pas, elle préféra choisir les mots fléchés. ça lui permet de découvrir de nouveaux mots. et qui sait, peut-être qu'un jour elle retournera à sa passion d'écrire et pourra finalement élargir son vocabulaire. Friends ou How I met your mother ı ni l'un ni l'autre. elle a essayé les deux, elle a détesté les deux. c'est pas son genre de série, pas le genre de chose qu'elle aime regarder à la télé. dans le pire des cas, elle préférera même un dessin animé que stella lui inflige tous les jours.


this is a new year. a new beginning, and things will change
abbey, c'est le genre de femme qui fait beaucoup de listes. trop même. pour tout, pour rien. parce que ça l'amuse, parce que parfois elle s'ennuie. quand elle en ressent le besoin. elle fait des listes pour les films qu'elle se doit de voir. pour les recettes qu'elle a envie d'essayer. pour tout ce qu'elle est apte à découvrir dans cette ville. abbey rêve de voyages, de plaisirs inavoués, inassouvis. alors elle fait des listes pour ça. pour combler un certain manque. pour canaliser certaines choses qu'elle a envie de hurler mais qu'elle se retient de dire à cause de sa fille. abbey c'est une liste à elle toute seule en fin de compte.

one. reprendre contact avec son frère.
two. qui la pardonne pour son acte. vraiment ?
three. comprendre ce qui s'est réellement passé cette nuit là. est-ce toujours aussi important ?
four. voir sa fille grandir, s'épanouir. petit rayon de soleil.
five. (re)tomber amoureuse.
six. cesser de ne pas avoir confiance en elle. (écrivaine ratée, tu parles) écrire à nouveau ?
seven. racheter une laisse pour whisky. et qu'il arrête de mâchouiller les autres.
eight. cesser de se voiler la face. ou peut-être que c'est pas ça ? merde
nine. être à nouveau proche de son frère.
ten. arrêter de faire des listes aussi débiles inutiles?
eleven. retourner en australie. au moins le temps d'un mois ou deux. juste pour se ressourcer.
twelve. aller en france aussi, pour montrer à sa fille d'où vient sa grand-mère. puis renouer aussi avec ses racines.
thirteen. arrêter définitivement de boire.
fourteen. aller plus souvent aux réunions.
fifteen. arrêter de fumer. (celle-là sera pour plus tard)
sixteen. continuer à prendre du poids. (souvenir maladif de l'anorexie passée).
seventeen. avoir un deuxième enfant. une petite soeur ou un petit frère pour stella.
eighteen. arrêter de ressasser le passé. peut-être vendre les affaires de cyrus.
nineteen. apprendre à faire la part des choses.
twenty. renouveler sa garde robe.

encore une année, encore une liste qu'abbey écrit. mais elle en sait trop rien si elle s'y tiendra. si elle la réalisera entièrement. elle sait, que certains points, elle a envie de les voir devenir vrai. mais entre le rêve et la réalité, elle sait qu'il y a un grand écart. alors elle préfère ne pas trop y penser. parce qu'elle veut pas être déçue. elle a peur que tout se retourne contre elle au final.

pseudo/prénom ı good vibes. mais tu peux m'appeler laurie le riz perv âge et pays ı vingt ans de conneries toujours en france siffle avis sur le forum ı moche, nul, chiant, du coup j'me dédouble hihi type de personnage ı inventé de mon propre cru héhé autre compte ı la lionne dottie fouet un dernier mot ı sex  sex  sex

Code:
<avar>deborah ann woll</avar>  <i style="font-size:11px;">★ abbey, thompson</i>


_________________
sometimes it feels like i'm moving backwards and sometimes the past is all i have to remind me that i should have loved you a little harder.


Dernière édition par Abbey Thompson le Mar 31 Jan - 21:26, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t833-abbey-cute-but-psycho-but-cute http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t853-abbey-i-hate-to-say-i-need-you
avatar
─ doubts kills more dreams than failure ever will ─
inscription : 31/01/2017
messages : 79
âge irl : 21
civil status : single mom of a three years old little angel. her husband died one years ago in a car accident. but he cheated on her. recently, she starts a strange relationship with a young boy.
job, studies : wedding planer. the second choice. broken dreams. missed writer. sad dream of a young girl with stars in her eyes and butterflies in her mind.


- NEW YEAR -
résolution : stop being an alcoholic.
carnet d'adresse :
disponibilité rp : fr/eng (open) sulli.
MessageSujet: Re: (abbey) cute but psycho but cute.   Mar 31 Jan - 12:57

it was a big big world but we thought we were bigger
ONE abbey ça a toujours été la famille avant le reste. ses parents, ont toujours été cette source d'inspiration sans fin. elle les admire, les adore plus que tout au monde. sa mère est tout ce qu'elle aurait aimé être, tout ce qu'elle aimerait devenir. parce qu'elle a cette force au fond d'elle. et abbey, a toujours rêvé d'être pareil. avoir cette envie de se battre, ce profond désir de ne jamais se laisser abattre. elle a vu sa mère, lutter contre le cancer. passer par la chimio, subir les traitements encore et encore. elle l'a vu s'écrouler, au bord du gouffre. et pourtant, elle s'est toujours relevée. parce qu'elle avait son mari, aimant et tendre. patient et attentif. alors abbey, voyait en eux un dessein de son futur à elle. mais rien n'a été similaire, rien ne s'est passé comme elle l'aurait souhaité. mais abbey ne perd pas espoir, elle garde secrètement au fond d'elle cette envie d'être comme eux. mais si ses parents sont ceux qu'elle adore plus que tout, celui en qui elle avait placé toute sa confiance c'est son frère. elle aurait tout donné pour lui. elle était prête à se battre, à répliquer au moindre mal. même si c'était lui l'ainé, même si c'était lui qui devait la protéger. abbey a toujours vu en adin un guide, quelqu'un qui la mènerait sur le droit chemin. mais elle s'est perdue en cours de route abbey. elle a pas emprunté le bon sentier et elle a dévalé la pente. elle a pleuré toutes les larmes de son corps quand adin l'a confronté. quand il l'a mise face à une vérité qui lui a détruit chaque parcelle de son être. elle aurait jamais pu faire ça, consciemment elle savait que c'était indécent. mais elle ne se souvenait pas. et la perte d'adin a été quelque chose de dur. insoutenable dans les moments de solitude. destructif dans les instants où le doute se mêler à l'odeur de l'alcool. elle aurait voulu comprendre, faire des efforts pour lui. mais il ne lui a laissé aucune chance. la rayant de sa vie. alors abbey, en étant à southampton, elle a espoir de renouer les liens, de reprendre contact avec ce frère qu'elle mettait sur un piédestal. elle veut retrouver ce lien fusionnel qu'ils partageaient par le passé. tel des jumeaux, des âmes-soeurs. elle veut revenir à l'ancien temps où il la portait sur son dos et courrait dans tous les sens pour la faire rire. elle veut qu'il soit là pour sécher ses larmes depuis qu'elle se retrouve seule. elle veut qu'il reprenne son rôle de grand frère. parce qu'il lui manque terriblement. même si par pur égo, elle ne l'avouera pas directement. ❊ TWO elle sait pas, abbey. elle en a pas conscience. parce que c'est le trou noir. l'oublie qui la perturbe, la rend dingue. alors elle a écouté les on dit, elle a vu son frère rentrer dans une rage folle. elle a pas compris sur le coup. elle a posé et répété la question, abbey. elle voyait pas ce qu'elle avait fait de mal. elle sentait pas les problèmes qui s'accumulaient et qui allaient lui exploser au visage. à dix-sept ans, on est jeune, on est fougueux. et on perçoit pas le bien du mal. on réalise pas tout encore. abbey, elle a mis plusieurs jours avant de comprendre. et elle s'en ai mordu les doigts. putain la con. les regards qui la jaugeaient de haut en bas, les murmures dans les couloirs. elle était mal, abbey. terriblement. mais c'était trop tard pour qu'elle s'en rende compte. elle s'est sentie désabusée quand son frère lui a craché à la gueule que ce n'était qu'une salope sans paroles. parce qu'il a préféré croire son meilleur ami. mais abbey peut rien dire, rien faire. c'est le trou noir. si seulement autant l'un que l'autre savait la vérité. abbey, elle était trop belle, trop attirante. il la voulait. mais petite soeur du meilleur ami, on touche pas. alors il a fait le con, pour qu'on accuse abbey. qu'elle soit la seule à blâmer pour cet acte. à une soirée, l'alcool coule à flot. les gens se laissent porter par l'ambiance. et c'est ce qu'abbey a fait. elle a bu, surement le verre de trop. selon elle. alors que c'était voulu, c'était pensé. il avait organisé cette soirée dans le but qu'elle y aille. il a saisit sa minute d'inattention, quand son regard a dévié à l'opposé de son verre. quelques secondes ont suffit pour que tout s'écroule. elle était pas bien, abbey. elle s'est retrouvée la tête dans la cuvette des toilettes. et lui, est arrivé. parce qu'il savait où la trouver. il disait être là pour l'aider. il l'a emmené jusqu'à sa chambre, elle a glissé dans le lit. et lui avec. elle savait pas ce qu'elle faisait. pour elle c'était l'alcool. pour lui c'était la drogue qu'il avait déposé dans son verre. et il a eu ce qu'il voulait. touchant son corps, frôlant sa peau avec ses lèvres. il a savouré ça, il a aimé ça. mais abbey, le lendemain elle se souvenait de plus rien. alors elle a tout cru. et depuis, elle a perdu son frère. et ce sentiment la ronge. si seulement elle savait qu'elle n'est pas la responsable. ❊ THREE les années à grandir sans son frère ont été un coup dur pour abbey. mais elle a fait avec. avançant, tentant de prendre en mains sa vie. elle avait élu domicile dans un appartement en centre-ville après avoir déménagé à sidney. à peine âgée de vingt-trois, elle surprenait déjà son petit monde. mettant de côté l'écriture, elle vivait pleinement sa vie de wedding planeuse. l'été avait toujours été sa saison favorite, surtout pour les mariages. ça donnait lieu à de merveilleuses cérémonies en extérieur, avec un potentiel incroyable pour elle. le mois de juillet battait son plein, et c'est lors d'une réception plutôt imposante, d'un couple d'anglais désirant faire leur vie en australie, qu'abbey fit la connaissance de cyrus. le destin qui lui jouait des tours, elle s'était laissée emporter par cette fougue nouvelle. il était là pour le mariage de son meilleur ami. elle, avait été engagée comme wedding planeuse. le couple en avait entendu parler, elle était considérée comme l'une des meilleures de sidney. alors ils avaient sauté sur l'occasion pour qu'elle prépare en avance. présente lors du plus beau jour de leur vie, elle s'occupait de tout gérer. dans la précipitation et le stress, parce qu'elle voulait que tout soit parfait, elle s'était cognée à cyrus. leur regard se sont croisés et elle s'est sentie électrisée de la tête aux pieds. et même si elle ne sait pas ce que lui a ressenti. elle est sûre que c'était presque similaire. un coup de foudre qui ne se commandait pas. un coup de foudre qui l'emmènerait dans un futur merveilleux. presque irréel. elle n'imaginait pas la suite. elle n'osait pas réellement y penser non plus. peut-être par peur de finir déçue. mais elle s'est laissée porter, elle a sauté dans le vide sans savoir ce qui l'attendait en bas. elle ne se doutait pas de ce qui se passerait par la suite. le suivre en angleterre jusqu'à southampton, sa ville native. se fiancer au bout de trois ans de relation. avoir une fille au bout de quatre. abbey pensait pas à tout ça. elle croyait à un rêve qui continuer de durer, refusant de se terminer. mais ce n'en était pas un, c'était là bien la réalité. alors abbey était heureuse. il aurait du la demander en mariage même. mais il n'en a pas eu le temps. la mort est venu le saisir. et abbey s'est retrouvée une nouvelle fois seule. ❊ FOUR peut-être qu'elle était plus heureuse. ou peut-être que si. sans trop le savoir en fait. elle avait vécu cet amour intensément, elle lui avait tout donné. damné son âme en enfer, traversé l'océan pour vivre son histoire à ses côtés. elle avait cette sensation d'être vide à l'intérieur. qu'elle lui avait tellement donné, qu'elle n'était plus la même. alors elle a commencé à boire. au départ c'était juste un verre, le soir au cours du repas. puis elle a commencé à en boire en dehors des repas. et puis ce n'était plus un verre qu'elle finissait, mais la bouteille qu'elle s'enfilait. abbey le savait, elle l'admettait quand on la confronté à ça. oui, c'est une alcoolique. oui elle est devenue une addict à l'alcool. mais elle aurait toujours préféré ça aux conneries de beuh et shit en tout genre. elle buvait pour se vider l'esprit, pour se détendre quand les nuits étaient trop agitées. elle buvait jusqu'à parfois en perdre la raison. combien de fois, cyrus l'a récupéré complètement bourrée. il la détestait de faire ça. de la voir se ruiner la vie. mais il l'aimait aussi. quand bien même il allait voir ailleurs, quand bien même avoir une gamine n'a pas suffit à sauver son mariage. lui avait une maitresse. elle noyait son chagrin dans l'alcool. à la mort de cyrus, elle a décidé de se rendre aux réunions des alcooliques anonymes. elle a réduit sa dose. comme au tout début. elle ne boit jamais devant stella. parce qu'elle veut rester forte pour elle. mais dès que le soir se fait, elle retombent dans les vieux démons. buvant un verre de vin. parfois elle traine une bouteille de bourbon, quand elle ne fini pas celle de rouge. elle essaye de s'améliorer, de réduire considérablement sa consommation. mais elle a encore du mal. elle lutte chaque jour qui passe pour être la mère que stella mérite. celle qu'elle a eu étant plus jeune. abbey abuse parfois, mais l'excès la traverse que dans les plus mauvaises passes. elle fume aussi beaucoup, même si elle a arrêté pendant sa grossesse, elle a dangereusement repris les mauvaises habitudes. ❊ FIVE abbey ne sait jamais plein de sa vie. elle a été heureuse. son enfance et son adolescence bercée de toute part. elle aime sa vie abbey. et si on lui demandait si elle voulait tout recommencer à zéro, elle répondrait que tout serait exactement pareil. à quelques exceptions près. abbey a pas eu l'occasion de vivre le deuil. sauf peut-être une fois, quand sa grand-mère paternelle est morte. elle avait six ans, et malgré son jeune âge, elle en était extrêmement proche. alors abbey, c'était un bout de chou agréable. pile électrique, toujours le sourire au creux des lèvres. jusqu'à ce jour là. jusqu'à ce que la vie décide qu'elle était trop heureuse et qu'elle devait lui prendre un truc auquel elle tenait vraiment. en l'occurence ce fut quelqu'un. son fiancé, son futur mari, le père de son enfant. son plus grand amour. elle l'a mal vécu, mal digéré. et même si leur relation battait de l'aile secrètement. aux yeux de tous ils étaient uniques. un couple jalousait, qui méritait au moins d'être vu comme celui que les parents thompson formait. abbey a pleurait. presque toutes les larmes de son corps. chaque nuit, dans son lit froid, elle ressentait cette solitude qui la mordait de toute part. et pourtant, elle aurait dû être heureuse qu'il parte. le détester pour ce qu'il avait osé lui faire. elle n'oubliera pas abbey. que le jour de l'enterrement, sa maitresse est venue lui parler. lui disant ouvertement qu'il envisageait de quitter abbey pour elle. abbey s'était retenue de la gifler. même si c'était pas l'envie qui en manquait. son fiancé venait de mourir et une connasse venait lui dire ça, un sourire fièrement glisser sur ses lèvres. elle aurait aimé la voir brûler en enfer. alors abbey fait semblant. abbey la veuve épleurée alors que son mari s'envoyait en l'air avec une autre. non abbey l'aimait vraiment. parce qu'elle ignorait tout. malgré les doutes, malgré les mensonges répétitifs de cyrus. elle l'aimait comme au premier jour. et c'est bien ça qui l'a brisé le plus. ❊ SIX elle était belle, abbey. dans son costume rose pailleté. dans ses chaussons qui foulaient le sol dans une harmonie parfaite. elle virevoltait dans les airs, abbey. elle était fière et légère. magnifique telle une étoile qui éblouie le ciel dans une nuit noire. danseuse étoile au potentiel extraordinaire. elle avait ce don d'embarquer les spectateurs dans son univers à elle. parfois, quand on la regardait danser, on l'enviait. parce qu'elle semblait heureuse, abbey. le sourire infatigable sur ses lèvres porcelaines. elle illuminait tout quand elle enchainait les pirouettes et les pas de chat. elle aurait pu être dans son élément abbey. si seulement on lui avait pas dit qu'elle devait continuer à travailler d'arrache pieds si elle voulait réussir. elle en avait envie, oui, de réussir. elle le voulait à ce moment là. mais c'était trop de pression, gamine de sept ans à peine. on la voyait déjà en haut des affiches, obtenant le premier rôle des plus grand spectacles. mais c'était pas elle ça. la pression quotidienne, la douleur qui paralyse chaque parcelle du corps. elle voulait pas, abbey. c'était pas une vie de souffrir de la sorte. et puis y avait sa santé qui inquiétait. les os à même la peau. squelette ambulant qui tenait à peine debout. elle en a fait des malaises avant de se reprendre en mains. de sept ans à quinze ans, elle a subit abbey. les entrainements épuisants, les pertes de poids hallucinantes. on la reconnaissait pas, abbey. on la reconnaissait plus. elle n'était plus la même. alors elle a arrêté abbey. pas de lutter, non. mais de se faire souffrir. elle a stoppé la danse, préférant un autre sport. elle a mangé pendant des semaines et des semaines ne serais-ce que pour prendre quelques kilos. et elle a réussi, en soit. parce qu'elle se bat encore abbey. parce qu'elle en a pas fini avec l'anorexie. même après sa grossesse où elle avait réussi à prendre un peu de poids. mais elle s'en sort. c'est une battante, abbey. ❊ SEVEN elle est passée par tous les stades abbey. en vrai, elle a jamais cessé d'explorer toutes les possibilités qui s'offraient à elle. d'exploiter chaque ressource qu'elle possédait en elle. abbey était déterminée, elle en voulait, elle était fière. elle avait commencé à écrire quand elle avait quatorze, quinze ans. un substitut à la danse qui lui bouffait la vie. une passion dévorante, ardente. elle avait une imagination à revendre, débordante. même si c'était loin d'être du grand art. alors elle a continué, persévéré. elle a écrit, durant des années et des années. jusqu'à ce qu'elle trouve l'idée parfaite, géniale, extraordinaire. elle était déjà wedding planer. elle avait déjà terminé ses études, mais elle rêvait d'une autre vie. elle voulait autre chose abbey. que courir partout pour créer les meilleurs évènements. certes, elle aimait ce qu'elle faisait. elle s'en amusait. mais l'écriture était plus proche d'elle, plus un semblant roman de sa vie. elle avait envie que les gens la connaissent pour ses romans épiques et fantastiques. future j.k. rowling disait-elle. elle aurait voulu, oui. si on ne lui avait pas brisé tous ses rêves en une poignée de mains. elle avait passé pratiquement une année et demi à rédiger un premier bouquin. elle était assez fière du résultat. même si le manque de confiance flagrant, l'avait poussé dans ses retranchements. refusant de présenter directement le manuscrit à une maison d'édition. alors elle en avait parlé à cyrus. elle lui avait fait lire. et quand elle pensait qu'il allait la soutenir, l'aider à réaliser l'un de ses rêves. il détruisit tout en un fragment de secondes. brisant le coeur d'abbey, brisant les rêves de grandeur. elle s'était sentie médiocre, inutile, stupide. stupide d'avoir pu croire qu'elle deviendrait quelqu'un. stupide d'avoir pu penser une seconde que sa plume pourrait plaire. alors elle s'est débarrassée de ses futilités. jetant tout au feu, faisant partir plus d'une année de travail en lambeau en un rien. tout ça parce qu'elle avait préféré écouter les paroles d'un homme, plutôt que son coeur qui lui dictait le contraire. elle a regretté, amèrement. elle aimerait recommencer à zéro, écrire à nouveau. mais une écrivaine ratée une fois, ça ne se rachète pas une seconde fois. ❊ EIGHT australie, terre natale. là où chaque premier émoi à eu lieu. elle s'en souvient encore abbey. comme si c'était hier. elle se rappelle de la mer et de ce bruit mélodieux. elle a encore la sensation du sable sous ses pieds. l'odeur du sel marin lui piquant les narines. elle y rêve à son australie d'amour, abbey. parce que parfois elle lui manque. parce que souvent, elle se demande pourquoi elle n'y est pas retournée. elle a ce mal du pays quand la pluie coule au dehors. elle a son coeur qui bat fort dans sa poitrine, comme pour briser sa cage thoracique. comme pour s'échapper de cette vie. elle a l'impression que c'est pas la sienne, des fois. que c'est pas elle. cette abbey qui riait aux éclats, qui volait dans les airs, les bras de son père la tenant par les hanches. la mer à perte de vue et le sable qui s'étendait à l'horizon. elle y repense abbey, quand sa fille évoque ses racines. quand elle demande les photos, quand elle parcoure les albums. abbey et son instabilité à apprécier l'angleterre. un coup oui. un coup non. elle se retrouve trop souvent perdue, le cul entre deux chaises. l'amour pour sa vie d'avant et les souvenirs de sa vie construite ailleurs. elle veut pas arracher stella à son pays, à ses racines. à la terre natale qui la lie encore à son père. elle veut pas passer pour une femme aigrie, abbey. et pourtant là, dans cette maison emplie de souvenirs, elle se dit "et pourquoi pas". elle y pense, à rentrer au pays. à repartir. de zéro. de southampton. elle y pense. et plus elle y réfléchit, plus elle doute. parce que c'est ancré dans sa poitrine. le mal amer de cette vie qui vacille entre le bonheur et la solitude. mais elle s'est reconstruire ici. elle s'est créée une vie qui pourrait lui convenir. de toutes pièces. des amis, des collègues, des soutiens. elle a perçu en cette ville une sorte de repère. dans lequel elle se perd parfois. mais elle est comme ça abbey. oscillant entre les deux. toujours dans l'excès. jamais dans le moins. parce qu'elle voit souvent grand. peut-être trop, qui sait. alors elle reste. tentant d'oublier sa chère australie. mais elle lui manque. terriblement. et c'est souvent le soir, la bouteille se reflétant dans ses yeux, que c'est le plus difficile. renoncer ou se battre. question en perpétuelle boucle. ❊ NINE sullivan, c'est ce gamin au regard envoûtant, au sourire ravageur. c'est ce gamin qui l'a séduit. alors qu'elle était faible, abbey. son moral au plus bas. deux mois que son fiancé est mort. deux mois qu'elle noie son chagrin dans l'alcool. déçue, fébrile. elle arrive pas à croire que cet homme qui lui semblait si parfait ai pu la tromper aussi longtemps. elle avait toujours ce goût amer qui venait lui racler la gorge. ce goût de métal qui la rendait hargneuse quand on lui disait qu'elle pleurait pas assez son fiancé. cette même hargne qui l'avait enragé le jour de l'enterrement. et pourtant à se perdre dans le regard du garçon, elle s'en voulait. elle se serait coupable, abbey. mais le désir qu'il faisait naitre au fond d'elle, la rendait complètement dingue. lui aussi l'avait repéré. là, assise seule au comptoir avec son verre et son chagrin. lui, l'avait remarqué parmi toutes les autres filles. lui, l'avait remarqué alors que ses potes en regardaient d'autres. c'est même lui qui a fait le premier pas. l'abordant alors que ses potes s'étaient tous barrés. lui était resté, prétextant vouloir trainer un peu. sa voix suave avait séduit abbey. et ils ont fini la soirée ensemble, sans parler d'eux, sans évoquer leur vie. une simple nuit d'amour qui aurait dû s'arrêter là. mais ils se sont revus, gardant un certain mystère. ils ont couché ensemble à chaque fois. mais abbey commence à flipper, elle sait plus quoi faire, elle a peur de souffrir à nouveau. elle est pas bête, abbey. elle sait qu'il y en a d'autres. mais elle l'attend. il est devenu pire qu'une drogue. pire que tout. elle arrive pas à s'en détacher. elle arrive plus à s'en passer. et pourtant, elle se dégoute abbey. c'est à peine si elle arrive à se regarder dans une glace le matin. quel genre de mère fait-elle. quel genre de personne est-elle. mais y a cette voix qui lui souffle de se le permettre. parce que son fiancé a pas attendu. parce que lui a bien osé la dénigrer pendant un an et demi en allant voir ailleurs. alors elle est tiraillée abbey. tiraillée entre l'envie de le revoir, encore et encore. de partager ses draps, d'être envahie de ses baisers, d'avoir son odeur collé à la peau. puis tiraillée entre cette peur vorace. cette prétention à croire qu'elle peut être la seule femme dans sa vie. elle est perdue, abbey. encore plus quand il lui envoie des messages pour la voir. encore plus quand il essaye d'en apprendre davantage sur elle. abbey se retrouve dans un tourment sans fin. et elle à la fois envie qu'il prenne fin. mais aussi qu'il continue. jusqu'à la perdre. jusqu'à la rendre complètement cinglée. passion dévorante qui la poussera à bout. ❊ TEN et si les années passent et que rien ne change. et si le monde tel qu'il est, reste ainsi. souffrance invisible. ultime souffle qui s'estompe quand vient la nuit. et si cette vie qui a été choisie n'est qu'un amas de cramoisie. et si au final tout ceci n'est qu'une connerie continuelle. abbey elle pourrait refaire le monde avec des "et si". changer tout ce qui a été agacement et fureur. reconstruire une vie telle qu'elle la voulait. telle qu'elle la désirait. abbey deviendrait sereine, consciente du poids des choses. elle resterait pas dans ce carcan dans lequel on la foutu pour rien. elle bougerait, ferait tourner le monde d'une autre manière. abbey ce serait pas cette foutue petite fille aux rêves pleins de tourments. mais plutôt celle qui croit en elle, qui réalise chaque rêve. ce serait pas ce squelette qui se cogne contre le bitume quand ses jambes, trop frêles pour la porter, l'abandonnent à son propre sort. abbey avec des "et si" y aurait pas tromperies, mensonges et colères vives qui bousille les entrailles. ce serait un monde où l'amour prône sur l'éphémère. merveille qui dit qu'on tombe amoureux des âmes et non pas des corps. abbey serait volage, frivole, constamment à changer, constamment en perpétuel recommencement. abbey se laisserait plus abattre, elle modifierait les éléments du passé qui l'ont brisé. son nouveau monde serait celui où la victoire est acquise et où les batailles ne durent qu'un temps. si ce n'est jamais. ce serait celui où toute la douleur, la souffrance n'est qu'un oasis aux couleurs fades. un mirage qui s'envoie en l'air quand le vent souffle encore une fois. ce serait son monde à elle. aux milles merveilles. mais abbey le sait. on peut jamais défaire le passé. on ne peut que rêver à ce qu'il ne touche pas le futur qu'on s'est créé une nouvelle fois de toutes pièces dans notre tête.

_________________
sometimes it feels like i'm moving backwards and sometimes the past is all i have to remind me that i should have loved you a little harder.


Dernière édition par Abbey Thompson le Mer 1 Fév - 6:47, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t833-abbey-cute-but-psycho-but-cute http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t853-abbey-i-hate-to-say-i-need-you
avatar
─ in vino veritas ─
inscription : 06/01/2017
messages : 544
civil status : seule, enceinte de satan.
job, studies : œnologue. ironie du sort.


- NEW YEAR -
résolution : accepter.
carnet d'adresse :
disponibilité rp : français (close) ezio - alan - erwann - andrew - agatha&bianca - carstairs - simon - panic on tinder - nova&sam.
MessageSujet: Re: (abbey) cute but psycho but cute.   Mar 31 Jan - 14:00

t'es une mauvaise fille fouet
j'veux en savoir plus red
(re)bienvenue chez toi hug
et, t'es toujours aussi belle bave

_________________
La solitude c'est cette pute de vie qui vous croise un matin, vous baise toute la nuit, puis vous fait payer le prix du voyage par le retour à la case départ, le néant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (abbey) cute but psycho but cute.   Mar 31 Jan - 15:12

Re bienvenue avec ce nouveau perso I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
inscription : 28/12/2016
messages : 626
civil status : the queen of the missed opportunities
job, studies : pianist at the ballet school


- NEW YEAR -
résolution : fall in love w/ s.o else
carnet d'adresse :
disponibilité rp : fr/en tc, northams, sam, ansel (0/4)
MessageSujet: Re: (abbey) cute but psycho but cute.   Mar 31 Jan - 15:23

le pseudo, l'avatar, le titre, le début de fiche, l'aesthetic ... tu me fais rêver, tu le sais ça ? sad sad
rebienvenue chez toi mon chat, avec ce beau personnage qui va envoyer du lourd fangirl

_________________
god knows i loved
god knows i lied
god knows i lost
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t81-love-s-full-of-fire http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t117-what-if-its-us-and-only-us
avatar
─ brainy is the new sexy ─
inscription : 21/01/2017
messages : 117
civil status : single, what's love?
job, studies : internal neurosurgery.


- NEW YEAR -
résolution :
carnet d'adresse :
disponibilité rp : (closed) lou, dottie, intrigue & warhols family.
MessageSujet: Re: (abbey) cute but psycho but cute.   Mar 31 Jan - 15:38

la plus belle, mon ptit bb d'amour sex sex sex ily ily ily
(re)bienvenue ma belle et ce personnage promet comme d'habitude hihi fangirl

_________________
hearts into the sea.
les rêves ont l'intensité de l'éphémère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
─ mama, just killed a man ─
inscription : 21/01/2017
messages : 649
civil status : veuve depuis 3 ans mais largement consolé. pour le moment elle est en couple avec Arthur. elle goute à nouveau aux joies de la vie à 2 même si elle sait que ce n'est qu'une chose éphémère.
job, studies : elle a fait des études de photographe et se remet doucement dans le métier. sinon elle est croqueuse de diamant et dilapideuse de fortune.


- NEW YEAR -
résolution : retrouver la complicité qui la liait à Lou et à India
carnet d'adresse :
disponibilité rp : Lou / Arthur / Kenna / Harmony / Reece / Family
MessageSujet: Re: (abbey) cute but psycho but cute.   Mar 31 Jan - 15:49

C'est comme ça que tu bosses vilaine fille. mdr mdr

Re bienvenue parmi nous et bon courage pour la suite de ta fiche. line

Je suis certaine que cette demoiselle va tout déchirer comme d'hab. ily ily

_________________

Layla Warhols
« Lorsqu'il cesse d'être un moyen pour devenir un but,
l'argent corrompt tous les comportements humains et devient méprisable. » Romain Guilleaumes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t578-le-coup-le-plus-ruse-que-le-diable-ait-reussi-cest-de-convaincre-tout-le-monde-quil-nexiste-pas http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t605-la-veuve-joyeuse-layla
avatar
─ my mind is warrior my heart is a foreigner ─
inscription : 05/01/2017
messages : 291
civil status : célibataire
job, studies : propriétaire de la librairie familiale


- NEW YEAR -
résolution : assumer mes choix
carnet d'adresse :
disponibilité rp : français (3/3)
MessageSujet: Re: (abbey) cute but psycho but cute.   Mar 31 Jan - 17:44

    bienvenue sur le forum et bon courage lick bril keur

_________________
Non. Je ne manque nulle part, je ne laisse pas de vide. Les métros sont bondés, les restaurants comblés, les têtes bourrées à craquer de petits soucis. J'ai glissé hors du monde et il est resté plein. Il faut croire que je n'étais pas indispensable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
─ Resist much, obey little ─
inscription : 28/12/2016
messages : 950
civil status : free spirit.
job, studies : dj, poker player


- NEW YEAR -
résolution : les résolutions c'est pour les faibles
carnet d'adresse :
disponibilité rp : c'est chaud patate, là.
MessageSujet: Re: (abbey) cute but psycho but cute.   Mar 31 Jan - 18:25

ton abbey promet des merveilles faint
re bienvenue lick rien que ce début de fiche est superbe keur

_________________
l'avenir appartient à ceux qui s'lèvent à l'heure où j'me couche ♒︎ Un jour, on est venus au monde, depuis, on attend qu'le monde vienne à nous. Tant mieux si la route est longue, on pourra faire un peu plus de détours © endlesslove, gifs arthur, hookmeup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t89-la-poupee-qui-dit-non
avatar
─ she's the slow dying flower ─
inscription : 18/01/2017
messages : 226
civil status : eternal bachelorette
job, studies : starbucks barista & pair skater


- NEW YEAR -
résolution : this year there are no resolutions... but a bucket list
carnet d'adresse :
disponibilité rp : both; open (1/3)
MessageSujet: Re: (abbey) cute but psycho but cute.   Mar 31 Jan - 19:26

mais genre c'est quoi tous ces choix de fou là ?! meh tu nous vends du rêve avec ce perso faint j'adore déjà tout ce que j'ai pu lire ! et j'ai hâte d'en découvrir plus hoho
rebienvenue à la maison petit eucalyptus fairy

_________________


Darkness is my new friend
Lua Hahuru ☽ I must've forgot, you can't trust me, I'm open a moment and close when you show it, Before you know it, I'm lost at sea, And now that I write and think about it, And the story unfolds, You should take my life, You should take my soul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t511-in-the-muddy-water-we-re-crawling-lua http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t521-you-bleed-just-to-know-you-re-alive
avatar
─ stealin' stones and breakin' bones ─
inscription : 05/01/2017
messages : 220
civil status : un coeur qui trépigne d'impatience.
job, studies : vagabondage lycéen, travaille à droite, à gauche.


- NEW YEAR -
résolution :
carnet d'adresse :
disponibilité rp : matt / leonie / noom /ana / as
MessageSujet: Re: (abbey) cute but psycho but cute.   Mar 31 Jan - 19:56

je me mets en mode dottie -- :
sex  sex  red  amen  moi  bave  love  love  sex .

deborah est faint faint faint faint faint .
super choix en somme o

_________________

(After all, how can you run
from what's inside you ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t172-marivaudage http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t260-contre-plongee-anton
avatar
inscription : 28/12/2016
messages : 802
civil status : love you.
job, studies : journalist & volunteer at the animal shelter


- NEW YEAR -
résolution : c'est quoi ça ?
carnet d'adresse :
disponibilité rp : (fr/no dispo) ben, prue&agatha, matt, jethro
MessageSujet: Re: (abbey) cute but psycho but cute.   Mar 31 Jan - 20:05

rebienvenue sur le forum I love you

_________________

love, reign o'er me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t91-she-s-so-cold http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t130-love-me-two-times-bianca
avatar
inscription : 23/01/2017
messages : 87
civil status : célibataire
job, studies : styliste pour l'entreprise familiale.

MessageSujet: Re: (abbey) cute but psycho but cute.   Mar 31 Jan - 20:05

Re-bienvenue ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t663-le-carnet-de-kenna#15457
avatar
inscription : 28/12/2016
messages : 436
civil status : he's falling for her.
job, studies : professionnal basketball player.


- NEW YEAR -
résolution :
carnet d'adresse :
disponibilité rp : français (full)
MessageSujet: Re: (abbey) cute but psycho but cute.   Mar 31 Jan - 21:02

NON J'Y CROIS PAS T'AS PRIS DAW faint sad wii
J'ai limite envie de faire un autre compte juste pour t'épouser brille

_________________

when you're not here i'm suffocating
but with you i'm feeling something that makes me want to stay.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
─ doubts kills more dreams than failure ever will ─
inscription : 31/01/2017
messages : 79
âge irl : 21
civil status : single mom of a three years old little angel. her husband died one years ago in a car accident. but he cheated on her. recently, she starts a strange relationship with a young boy.
job, studies : wedding planer. the second choice. broken dreams. missed writer. sad dream of a young girl with stars in her eyes and butterflies in her mind.


- NEW YEAR -
résolution : stop being an alcoholic.
carnet d'adresse :
disponibilité rp : fr/eng (open) sulli.
MessageSujet: Re: (abbey) cute but psycho but cute.   Mar 31 Jan - 21:25

@Prue Carstairs j'aime être une mauvaise fille -- siffle non en vrai la suite arrive (je posterais les anecdotes plus tard - oui oui je continue le teasing jusqu'au bout perv ) merci merci bébé chaton:ily: cute luv

@Greer Northam mooh t'es trop mignonne brille brille merci merci 3 j'espère bien qu'elle va envoyer du lourd hihi

@India Warhols @Layla Warhols MES AMOURS A MOI ily ily ily ily ily ily vous êtes trop cutes keur keur keur keur keur keur keur (India sex sex sex sex )

@Agatha O'Reilly merci chou love merci merci cute

@Luana Hahuru bah faut bien que je me mettes à ta hauteur quand même perv mooh merci cutie tu vas pouvoir en découvrir davantage siffle merciiiii petit koala luv

@Anton Slezak haha c'est trop meugnon hihi han han merci merci sexy man sex sex sex

@Ben Rosenberg OUI J'AI PRIS DAW C'EST MON BEBE DE TOUJOURS cute cute cute cute (et dire que j'ai commencé TB pour elle quoi rip ) viens me voir dans ma boite mp va perv perv (comment ça je vais te faire craquer pour un DC siffle )

@Jules Conley @Noom Stevens @Bianca O'Reilly @Kenna Millay merci les filles love love

encore merci pour votre accueil mygod mygod mygod mygod mygod mygod

_________________
sometimes it feels like i'm moving backwards and sometimes the past is all i have to remind me that i should have loved you a little harder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t833-abbey-cute-but-psycho-but-cute http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t853-abbey-i-hate-to-say-i-need-you
avatar
─ l'homme au sang regrets ─
inscription : 16/01/2017
messages : 152
civil status : un souvenir qui te hante. une poupée qui te possède. tu vas te brûler les ailes et pourtant tu succombes. encore.
job, studies : comble de ton comportement, t'es profiler. mais t'as été corrompu, la faute rejeté sur le démon. depuis t'es en arrêt maladie dans l'attente de ton jugement.


- NEW YEAR -
résolution : become a human # To stop suffering others # to be forgiven # die # die # die...
carnet d'adresse :
disponibilité rp : fr (7/6) --> Prue x2 # Leigh # Richie # TC # alistair # gaga
MessageSujet: Re: (abbey) cute but psycho but cute.   Mar 31 Jan - 22:49

t'es canon aussi comme ça héhé

_________________
    broken arrows ♒︎ now as you wade through shadows that live in your heart you'll find the light that leads on. Cause I see you for you and your beautiful stars. So take my hand, don't let go.
    © endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t528-lose-control-ezio-wayne
avatar
─ doubts kills more dreams than failure ever will ─
inscription : 31/01/2017
messages : 79
âge irl : 21
civil status : single mom of a three years old little angel. her husband died one years ago in a car accident. but he cheated on her. recently, she starts a strange relationship with a young boy.
job, studies : wedding planer. the second choice. broken dreams. missed writer. sad dream of a young girl with stars in her eyes and butterflies in her mind.


- NEW YEAR -
résolution : stop being an alcoholic.
carnet d'adresse :
disponibilité rp : fr/eng (open) sulli.
MessageSujet: Re: (abbey) cute but psycho but cute.   Mer 1 Fév - 6:48

@Ezio Wayne mooh merci héhé on fera des bébés si tu veux siffle

_________________
sometimes it feels like i'm moving backwards and sometimes the past is all i have to remind me that i should have loved you a little harder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t833-abbey-cute-but-psycho-but-cute http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t853-abbey-i-hate-to-say-i-need-you
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (abbey) cute but psycho but cute.   Mer 1 Fév - 10:43

Bienvenue vivi tikeur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
─ viens voir le docteur... ─
inscription : 28/12/2016
messages : 1203
civil status : en couple avec la sulfureuse layla warhols.
job, studies : interne en médecine, avec le rêve de devenir un jour cardiologue.


- NEW YEAR -
résolution :
carnet d'adresse :
disponibilité rp : OPEN.
MessageSujet: Re: (abbey) cute but psycho but cute.   Mer 1 Fév - 17:16

rebienvenue tikeur

_________________
can't stop the feeling
everything we used to know crashed into the great unknown 'cause even underneath the waves i'll be holding on to you and even if you slip away i'll be there to fall into the dark to chase your heart no distance could ever tear us apart there's nothing that I wouldn't do i'll find my way back to you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t99-space-oddity-arthur http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t142-u-can-t-touch-this-arthur
avatar
inscription : 28/12/2016
messages : 582
âge irl : 27
civil status : free as a bird
job, studies : co owner of his own start up


- NEW YEAR -
résolution : 1/5 aller courir deux fois par semaine, au moins 1h
carnet d'adresse :
disponibilité rp : both (1/3)
MessageSujet: Re: (abbey) cute but psycho but cute.   Mer 1 Fév - 21:00


- congratulations -
“ and the winner is „

cette plume, tu m'as tuée faint et j'avais hâte de découvrir la suite et j'ai clairement pas été déçue ! j'adore ta abbey, son histoire, elle est touchante, on a envie de lui faire des câlins brille alors j'te valide avec plaisir, tu connais la maison, alors fais comme chez toi keur

Et maintenant les choses sérieuses commencent ! Puisque nous ne sommes pas infaillibles, passe vite du coté du bottin afin de t'assurer que ta tête t'es bien réservée désormais. Ensuite, tu peux aller te faire des amis, ou des ennemis si tu aimes vivre dangereusement, du coté des liens. Et pourquoi ne pas te trouver un boulot et logement aussi, ça pourrait être plus sympa que de vivre sous les ponts... Et tant qu'à faire, si tu veux aussi un rang rien que pour toi, c'est du coté des demandes que ça se passe. On a entendu que tu avais peut être quelques idées pour ta famille, tes amours, ou tes emmerdes, alors si tu souhaites en faire profiter les invités, n'hésite surtout pas à aller les proposer en pré-liens. Et last, but not least ! Si tu as peur de te retrouver seul(e) au milieu du forum, tu peux te tourner vers des gentils staffiens qui t'aideront avec plaisir à t'y retrouver ou à t'intégrer, tout ça grâce à la partie parrainage.
Et voilà, tu es fin prêt(e) à venir t'éclater avec nous, alors t'attends quoi ?!


_________________
head in the dust ♒︎ The only definition of you that matters is how you choose to define yourself. Anyone else’s definition is a pale imitation of the truth. © endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t82-oil-on-water-hunter http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t121-dark-before-dawn-hunter
avatar
─ doubts kills more dreams than failure ever will ─
inscription : 31/01/2017
messages : 79
âge irl : 21
civil status : single mom of a three years old little angel. her husband died one years ago in a car accident. but he cheated on her. recently, she starts a strange relationship with a young boy.
job, studies : wedding planer. the second choice. broken dreams. missed writer. sad dream of a young girl with stars in her eyes and butterflies in her mind.


- NEW YEAR -
résolution : stop being an alcoholic.
carnet d'adresse :
disponibilité rp : fr/eng (open) sulli.
MessageSujet: Re: (abbey) cute but psycho but cute.   Mer 1 Fév - 21:06

@Gene O'Reilly @Arthur Stevens merci les p'tits loups keur

@Hunter O'Reilly oooh c'est trop cute ce que tu dis là brille brille je suis trop contente que abbey plaise, j'ai hâte de la développer en rp cute merci merci ohlalala love love on essayera de se trouver un lien avec ton hunter tout décoiffé ou ta petite nouvelle fangirl

_________________
sometimes it feels like i'm moving backwards and sometimes the past is all i have to remind me that i should have loved you a little harder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t833-abbey-cute-but-psycho-but-cute http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t853-abbey-i-hate-to-say-i-need-you
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (abbey) cute but psycho but cute.   

Revenir en haut Aller en bas
 
(abbey) cute but psycho but cute.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alecnouneeeeet you're so so so cute gnii ! ♥ [PV Alec]
» CASSY SOLOMOS ☀ quand le monde entier te persécute, tu te dois de persécuter le monde.
» Quand le monde entier te persécute ... ♦ Maddox (UC)
» Cité Soleil, Evens serait le plus riche des pauvres
» Le budget 2006-2007 de la Republique s'execute a petits pas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
★ AS YOU WISH :: ─ a dream-
Sauter vers: