AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 w/nova&sam. si l'amour est un opéra, c'est parce qu'il doit rester comique.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
─ in vino veritas ─
inscription : 06/01/2017
messages : 544
civil status : seule, enceinte de satan.
job, studies : œnologue. ironie du sort.


- NEW YEAR -
résolution : accepter.
carnet d'adresse :
disponibilité rp : français (close) ezio - alan - erwann - andrew - agatha&bianca - carstairs - simon - panic on tinder - nova&sam.
MessageSujet: w/nova&sam. si l'amour est un opéra, c'est parce qu'il doit rester comique.   Lun 30 Jan - 14:20

si l'amour est un opéra, c'est parce qu'il doit rester comique.
nova&sam&prue

c'est dimanche, et tu as décidé de rester au lit. t'as besoin de te reposer. toi, t'as l'impression que le gamin pompe toute ton énergie. et, à vrai dire, t'es constamment épuisée ces derniers temps. de plus, hier soir, tu as veillé plutôt tard. nova a débarqué il y a quelques jours chez toi. et, c'est les bras ouverts que tu l'as accueillie. à vrai dire, quand t'as appris qu'elle avait vécu dans des squats, tu lui en as un peu voulu. toi, t'as une maison pour toi seule. une grande maison vide qui ne demande qu'à être comblée. pourquoi ne pas prendre de colocataires ? seulement parce que tu n'as pas assez confiance en l'humanité pour ça. en nova, c'est autre chose. nova, tu la connais depuis des années. nova, tu la considères comme une soeur. comme une proche que tu te dois te protéger. et, la savoir à la rue ou entre de mauvaises mains, ça te rend folle, prue. et, t'as pas franchement été raisonnable hier soir. quand t'as préféré veiller plutôt que d'aller te coucher. quand t'as préféré refaire le monde en compagnie de nova plutôt que de te reposer. vous deux. à dévorer de la glace devant des films complètement cons. à parler de tout, de rien. comme à l'époque. comme lorsque vous n'étiez que des gamines. ça te manque tout ça. les moments partagés. les instants où tu n'es pas adulte. toi, avec cet enfant qui grandit dans ton ventre. parce que, tu vas devenir mère. tu vas réellement passer le cap. devenir adulte. devenir quelqu'un, pour quelqu'un.
et puis, tu te lèves enfin. enfilant un peignoir. l'odeur alléchante qui émane de la cuisine t'intrigue. alors, tu descends rapidement les escaliers. en plus de ta fatiguer, ce gamin a le don de te faire manger pour dix. et, t'en as déjà marre devoir combler ton appétit à toutes heures de la journée. t'as l'impression que d'ici quelques mois, tu te transformeras en une baleine. et, pas seulement à cause du gamin. surtout parce que tu te lâches sur la nourriture. surtout parce que tu te donnes une excuse. on est deux, à présent. que tu répètes sans cesse. debout, dans ta cuisine, tu vois nova. un sourire étire tes lèvres alors que tu te diriges vers elle. sautillant au moindre de tes pas. t'es parfaite. que tu dis en venant déposer un baiser sur sa joue. je meurs de faim. que t'ajoutes. oh oui, tu crèves la dalle. et, tu serais capable de manger un Homme. d'un pas rapide, tu te diriges vers un placard pour prendre deux tasses. café, thé, tisane, chocolat ? que tu dis en souriant. t'es enjouée. à croire que la bouffe suffit à ton bonheur dernièrement. pour ta part, tu te sers un café. le seul auquel tu as le droit au quotidien. celui du matin. et, c'est dur, pour toi. parce que, ton carburant habituel, c'est la caféine. mais, ton obstétricien est intransigeant. une tasse, pas deux. puis, tu sers à nova sa demande. t'installant ensuite au comptoir.
et puis, t'entends la porte d'entrée qui s'ouvre. tu oses un regard vers nova. t'as cette sacré manie de ne jamais fermer la porte de ta maison. et, tu continues malgré les mésaventures liées à ça. j'espère que ce n'est pas richie. que tu souffles. que tu murmures presque en direction de nova. elle sait, nova. elle connait ta situation. elle sait à quel point t'es dans la merde. et, elle sait que richie sait très bien s'immiscer chez toi sans prévenir. pourtant, tu restes planter là. assise sur ta chaise, à attendre que l'invité pointe le bout de son nez.
Made by Neon Demon

_________________
La solitude c'est cette pute de vie qui vous croise un matin, vous baise toute la nuit, puis vous fait payer le prix du voyage par le retour à la case départ, le néant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
inscription : 20/01/2017
messages : 93
civil status : âme solitaire, fille à hommes à la surface, mais la vérité est tout autre.
job, studies : voleuse d'espoir, elle fait miroiter une appartenance à une classe sociale qui lui est en réalité étrangère.


- NEW YEAR -
résolution :
carnet d'adresse :
disponibilité rp : sam, dottie, ash, naïma, prue, nikki.
MessageSujet: Re: w/nova&sam. si l'amour est un opéra, c'est parce qu'il doit rester comique.   Lun 30 Jan - 23:10

Nova émerge difficilement, ses cheveux blonds forment une auréole sur son oreiller tandis qu'elle fixe le plafond de ses prunelles ératiques. Comment peut-elle être aussi vide de toute énergie alors qu'elle n'a rien fait rien ? Nova a passé la soirée à squatter la chambre de Prue toute la nuit, ronronnant, féline, faisant le dos rond lorsqu'il s'agit de Prue. Parce que Nova porte un regard admiratif sur la brune qui est son ancrage ici. Elle est cette lumière dans ce monde hostile. Nova s'est toujours dit que sans Prue, elle ne serait pas devenue grand chose. La blonde se lève, manquant de s'écrouler à cause du drap enroulé autour de l'une de ses jambes qui entravait ses mouvements. Elle tire distraitement son tee-shirt déjà bien trop large sur ses cuisses avant d’étouffer un bâillement magistral. Nova s'est mise en tête de préparer le petit-déjeuner pour remercier Prue de son hospitalité. Elle file directement vers la cuisine pour commencer à s'organiser. La poupée se souvient vaguement de la recette de pancakes de sa mère et tente de l'exécuter malgré ses souvenirs bancals. La brune ne tarde pas à faire son apparition, un sourire s'étire sur les pulpeuses de la blonde. Nova s'arrête net lorsque la porte d'entrée claque. Instinctivement, elle pivote vers sa colocataire du moment. « Je suis là » elle souffle de son doux soprano en guise de consolation. « Et je suis armée » elle ironise en agitant avec maladresse sa poêle. Prue n'est pas à la merci de Richie si c'est vraiment lui qui débarque. Gamine frôlant l'inconscience, elle s'accroche à l'espoir qu'elle serait capable de faire dégager le blond si c'est ce Prue souhaite. C'est Sam qui fait son apparition, cible de regards inquiets de la part de la brune, curieux pour la blonde. Son minois affiche une indifférence qui n'est pas trompeuse pour autant. La poupée brisée offre un regard de détresse à sa brune. « C'est presque pire que ce que tu avais imaginé » elle glisse à sa brune légèrement blasée par la présence de Sam à l'instant. Elle pense que la baraque de Prue est devenue le second refuge de Sam, comme elle est le sien. Elle ressemble à rien, Nova, l'esprit en vrac, le corps suit le mouvement, mais elle ne s'en formalise même plus. « T'es un peu omniprésent en ce moment quand même » elle lui fait remarquer sans forcément le saluer. Nova esquisse quelques pas jusqu'à Prue pour la servir, ensuite ses frêles mains se glissent sur ses épaules, inconsciemment à la recherche d'un certain réconfort.

_________________

    CLAIR-OBSCUR.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
inscription : 22/01/2017
messages : 56
civil status : âme errante
job, studies : livreur de suhis


- NEW YEAR -
résolution : none.
carnet d'adresse :
disponibilité rp : nova, lila 1/3
MessageSujet: Re: w/nova&sam. si l'amour est un opéra, c'est parce qu'il doit rester comique.   Jeu 2 Fév - 23:43

Il est parti tôt ce matin Sam, il a travaillé la veille et n’est pas sorti alors il a eu le temps de se reposer. Lila, elle, est en revanche rentrée il y a à peine quelques heures et il ne voudrait pas empêcher la belle au bois dormant de dormir. Elle en a besoin Lila, elle lui fait même un peu de peine dans sa détresse. Zippant son sac remplit de ses affaires il décampe rapidement en direction de la maison de Prue. Il compte s’y installer quelques jours, deux ou trois, pour reprendre un rythme normal et se recentrer. Prue c’est un peu celle qui lui permet inconsciemment de ne pas faire n’importe quoi. C’est un point de repère et c’est surtout une bonne adresse où sonner. Sonner, là, en l’occurrence, il ne le fait pas. Un réflexe sans doute, celui de rentrer chez un endroit qui n’est pas son propre chez lui sans prévenir et en s’installant comme le plus heureux des sans domicile fixe. Il ne prévient même pas de sa présence Sam, il avance sans hausser sa voix. Peut-être dort-elle encore, trop fatiguée par le petit monstre qui lui pompe toute son énergie. Finalement c’est dans la cuisine qu’il la trouve, accompagnée de la plus grosse des surprises. Etonnement désagréable d’ailleurs. « Qu’est-ce qu’il se passe ici ? » qu’il demande tout d’abord dans l’inconfort du silence dans lequel il vient d’être accueilli, avant que Nova ne le brise avec sa réflexion désobligeante bien sûr. « Ne m’en parle pas. » qu’il répond sèchement à la blonde comme deux ado en pleine guerre froide. « Belle exagération pour un total de deux rencontres. » le regard dur il affronte le sien sans aucune gêne puis il finit par aller poser son sac dans un coin puisque cet échange ne sert à rien et qu’il n’est pas venu pour épuiser Prue plus qu’elle ne l’est déjà.  « Il faudrait que tu penses à fermer ta porte Prue, avec le bébé c’est pas prudent. Avec tous les fous qui rôdent dans le coin en plus. » qu’il déclare en centrant son attention sur la brune, s’asseyant face à elle. « Retiens ta réflexion, elle serait trop facile. » qu’il prévient malgré ses intentions initiales d’ignorer la présence de la blonde. « J’aurais besoin de rester deux-trois jours si ça ne te dérange pas. » Il a l’impression de réserver une chambre dans une auberge gratuite et ça n'a pas l'air de le gêner Sam pourtant il aimerait vraiment s'éviter ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t619-faded-soul-sam http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t649-doves-sam
avatar
─ in vino veritas ─
inscription : 06/01/2017
messages : 544
civil status : seule, enceinte de satan.
job, studies : œnologue. ironie du sort.


- NEW YEAR -
résolution : accepter.
carnet d'adresse :
disponibilité rp : français (close) ezio - alan - erwann - andrew - agatha&bianca - carstairs - simon - panic on tinder - nova&sam.
MessageSujet: Re: w/nova&sam. si l'amour est un opéra, c'est parce qu'il doit rester comique.   Sam 4 Fév - 16:41

si l'amour est un opéra, c'est parce qu'il doit rester comique.
nova&sam&prue

des fous, certes. mais, on a aussi de bonnes surprises. tu sais, prue. ce qui se passe entre ces deux là. leur passif, leur présent. t'es au courant de tout. et, tu sais à quel point ils n'ont pas tourné la page. alors, quand tu vois sam débarqué, tu étires tes lèvres pour lui offrir un sourire. c'est le risque que tu prends à vouloir les accueillir tout les deux. à dire à ces deux anciens amants que ta porte sera toujours ouverte pour eux. t'es consciente que ça pouvait arriver. que les deux se rencontrent là. chez toi. d'un geste, tu poses ta main sur les phalanges de nova. comme pour la rassurer. comme pour lui dire que tout ira bien. les gars, on enterre la hache de guerre, on sort le drapeau blanc et on arrête les hostilités. que tu dis de ta voix aiguë. t'es de bonne humeur. et t'as pas envie de voir tes amis se déchirer encore un peu plus. pas alors que tu es entre les deux. à faire barrière avec ton corps. à faire barrière avec ton âme. nova et sam, tu les aimes. autant que ta fratrie. parce que, c'est ce qu'ils sont pour toi. ta fratrie de coeur. celle que tu as choisi il y a quelques années déjà. alors, tu te lèves. faisant face à nova, caressant sa joue de ta main. un regard désolé qui se lit dans tes pupilles. t'as envie de forcer le destin. t'as envie de les voir réconciliés, ces deux là. et surtout, t'as envie qu'ils arrêtent leur crise d'adolescence retardée. tu t'éloignes de nova, allant chercher une tasse pour sam. t'es le bienvenu ici, tu le sais bien. que tu dis alors que tu déverses sur café dans le contenant. doucement, tu glisses vers le garçon et tu pose la tasse sur la table. on a bien quelques pancakes pour sam ? que tu souffles à ta blonde, sourire aux lèvres. tu sais que tu joues avec le feu à faire ça. que tu risques de te retrouver au coeur d'un conflit. que tu vas certainement devoir compter les points, apaiser les tensions. mais, peut-être qu'un abcès a besoin d'être percé. et, peut-être qu'ils ont besoin de toi pour ça. te voilà à jouer les cupidons, prudence. alors que toi-même t'es incapable de t'occuper de ta propre vie sentimentale. j'vous préviens. que tu dis à tour de rôle en pointant de ton doigt l'un puis l'autre. je ne veux aucun bain de sang. et vous êtes bloqués ici tout les deux pendant au moins ces prochaines quarante-huit heures. que tu continues alors que tu fourres un morceau de pancake dans ta bouche. tu ne leur donnes pas le choix. t'es capable de fermer la porte à clefs s'il le faut. les kidnapper. j'suis contente de vous avoir tout les deux là. que tu dis, un sourire aux lèvres. on croirait une gamine. ou pire encore. une mère qui réunit enfin ses deux gamins dans la même pièce. pathétique, prudence.
Made by Neon Demon

_________________
La solitude c'est cette pute de vie qui vous croise un matin, vous baise toute la nuit, puis vous fait payer le prix du voyage par le retour à la case départ, le néant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
inscription : 20/01/2017
messages : 93
civil status : âme solitaire, fille à hommes à la surface, mais la vérité est tout autre.
job, studies : voleuse d'espoir, elle fait miroiter une appartenance à une classe sociale qui lui est en réalité étrangère.


- NEW YEAR -
résolution :
carnet d'adresse :
disponibilité rp : sam, dottie, ash, naïma, prue, nikki.
MessageSujet: Re: w/nova&sam. si l'amour est un opéra, c'est parce qu'il doit rester comique.   Sam 4 Fév - 23:53

Nova n'affiche aucun sourire, la totalité de ses membres est crispée. Les doigts de la blonde pressent l'épiderme de Prue inconsciemment, elle s'arrête juste à temps en se rendant compte qu'elle peut lui faire mal. Elle rejette la présence de Sam comme on le fait avec un corps étranger. Deux rencontres. C'est bien trop pour la blonde qui s'était habituée à ne plus l'avoir dans son champ de vision depuis une éternité. « J'ai eu ma dose pour les sept prochaines années » elle réplique simplement avant que Sam n’enchaîne sur les légers problèmes de sécurité de Prue. Elle accuse une réflexion qui lui est destinée en levant simplement un sourcil comme une expression vaguement hautaine et incontrôlée. Prue tente de s'interposer avec les deux, le geste est aussi touchant qu'inutile pour Nova qui est désormais sur la défensive. C'est un minois fermé et sombre que la pulpe des doigts de Prue frôle.  « Tu as entendu Sam, aucune hostilité » elle répète comme si son prénom lui écorchait les lèvres. Elle a bien envie de demander à Prue d'insister sur ce point puisqu'il semble avoir des ondes négatives à revendre. La brune l'invite, la poupée ne s'attendait évidemment pas à une autre réaction de la part de Prue qu'elle commence à connaitre. C'est un regard indifférent qu'elle tente de poser sur Sam, contrôlant les battements anarchiques de son coeur durci par une colère sourde. « Il n'a qu'à tendre la main » elle déclare d'une voix blanche et impersonnelle parce que l'assiette est déjà sur la table, Nova ne risque pas de lui apporter personnellement son petit-déjeuner. La brune semble avoir envie de forcer le destin pour les obliger à cohabiter entre ses quatre murs pendant quarante-huit heures apparemment. Nova n'a jamais su apprécier les huis clos à leur juste valeur. « J'en suis tout à fait capable » glisse la blonde parce qu'elle a appris à être civilisée, contrairement à certain, il lui suffira simplement d'ignorer Sam le temps qu'il sera ici. Nova serait tout à fait aussi capable de fuir la maison si accueillante de Prue à cause de la présence de Sam. Leur timing est clairement mauvais. « Comme au bon vieux temps » ironise Nova, pas forcément ultra coopérative lorsque Prue annonce être contente qu'ils soient réunis tous les trois.

_________________

    CLAIR-OBSCUR.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
inscription : 22/01/2017
messages : 56
civil status : âme errante
job, studies : livreur de suhis


- NEW YEAR -
résolution : none.
carnet d'adresse :
disponibilité rp : nova, lila 1/3
MessageSujet: Re: w/nova&sam. si l'amour est un opéra, c'est parce qu'il doit rester comique.   Jeu 16 Fév - 23:20

Si la présence de Nova ne le laisse pas indifférent, c’est bel et bien son attitude qui l’irrite. C’est simple, il ne peut supporter l’air hautain auquel se façonne si bien son visage. Elle n’a pas le droit après tant d’années où elle a décidé de couper les ponts. Il laisse ses réflexions de côté pour se tourner vers Prue, Sam, elle n’a pas à rester la porte ouverte de la sorte. Surtout pas lorsqu’elle a l’air autant en alerte lorsque quelqu’un rentre chez elle. « Mais ça peut aussi combiner les deux et c’est là que tu dois faire attention. » il sourit dans son avertissement, comme s’il pouvait lui-même se soustraire à cette définition. Elle avertit Prue, comme une maman qui n’aime pas voir sa friterie voler en éclats. C’est déjà trop tard et les enfants qu’ils sont ne sont pas décidés à obéir. Même le petit déjeuner ne peut être un moment de paix. C’est comme ça que ça se passe dans les familles. « Oui j’ai bien entendu, tu vas devoir te contrôler. Nova. » qu’il lui répond sur un ton tout aussi sec qu’agacé. Il prend malgré tout place à table et n’a plus qu’à relever les yeux pour avoir Nova dans son champ de vision peu importe la direction qu’il choisira de regarder. « Merci. »  il al remercie dans toute sa sincérité Prue car sans elle il perdrait sûrement pieds une nouvelle fois. C’est celle qui lui permet de ne pas sombrer lorsque sa nouvelle situation lui parait sans issue. Elle lui propose même des pancakes et il se fait roi Sam, tendant la main en direction de Nova comme elle l’a tout simplement expliqué et plantant ses prunelles dans les siennes avec toute l’insolence qui l’anime. Il fait l’enfant et avec l’attitude de la blonde il ne peut pas aller contre ça. C’est un immature Sam, un grand rêveur, un gamin qui ne cherche qu’à titiller un peu plus. Prue pose les règles et c’est que son index accusateur serait presque menaçant.  Quarante-huit heures. Nova n’a pas l’air d’avoir quelque chose à y redire mais pour Sam c’est déjà beaucoup trop. « J’avais prévu de repartir demain dans la matinée. » Ce n’est pas tout à fait vrai mais au vu de l’ambiance il préfère couper la poire en deux. Cependant la simple vue des yeux de biche de Prue le fait abdiquer. Il n’a pas envie de la décevoir, déjà qu’elle est coincée entre eux. « Mais j’annulerai. » il se rattrape dans un sourire qui sonne faux. « Depuis le temps t’as visiblement oublié à quoi le bon vieux temps ressemblait. » Il était beaucoup moins orageux. Il s’empare des pancakes, s’appliquant à le découper.  « Bon Prue dis-moi, qu’est-ce que tu veux faire aujourd’hui ? » Il enfourne une bouchée et relève les yeux vers la brune. « Profites-en. » il est prêt à la suivre partout où elle voudra aller, à faire tout ce qu’elle voudra. « Délicieux ce pancake d’ailleurs. » qu’il confie entre deux bouchées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t619-faded-soul-sam http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t649-doves-sam
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: w/nova&sam. si l'amour est un opéra, c'est parce qu'il doit rester comique.   

Revenir en haut Aller en bas
 
w/nova&sam. si l'amour est un opéra, c'est parce qu'il doit rester comique.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» GIFI un amour de caniche toy femelle de 10 ans (34)
» la faim plus fort que l'amour
» Barikad Crew-- Amour Infini-- Honneur à la femme haitienne
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» L'amour dans Bilbon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
★ AS YOU WISH :: ─ houses and estates-
Sauter vers: