AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Une colombe dans une main le calibre dans l'autre (sam)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
inscription : 20/01/2017
messages : 93
civil status : âme solitaire, fille à hommes à la surface, mais la vérité est tout autre.
job, studies : voleuse d'espoir, elle fait miroiter une appartenance à une classe sociale qui lui est en réalité étrangère.


- NEW YEAR -
résolution :
carnet d'adresse :
disponibilité rp : sam, dottie, ash, naïma, prue, nikki.
MessageSujet: Une colombe dans une main le calibre dans l'autre (sam)   Dim 29 Jan - 17:57

SAM & NOVA


Nova cède et accepte d'aller en soirée à contre-coeur. Elle serait bien restée chez elle mais la poupée a l'impression que sa présence est une question de vie ou de mort pour les filles. Pour faire cesser les piaillements et babillages futiles, elle ploie. Elle s'érige déjà en martyr rien qu'à l'idée. Il va falloir qu'elle donne encore de sa personne ce soir. C'est pour ça qu'elle ne traîne qu'avec Kash et Ash en général, ils sont beaucoup moins contraignants et exigeants. Sa tenue devient rapidement une affaire d'Etat. Les mains dans la poche de son jean, elle détonne par rapport à l'allure soignée et féminine de ses potes qui jouent leur vie amoureuses ce soir. Elle s'estime heureuse de ne pas avoir ce genre de problème d'une importance appartement capitale. Nova fait mine de lisser son haut soyeux pour faire plaisir, un rictus narquois collé sur le coin du visage parce qu'elle aime bien les faire frémir et se rendre compte avec plaisir qu'elle n'incarne pas ce cliché typiquement féminin. Elle accepte même de se détacher les cheveux pour qu'on lui foute la paix. La blonde se fraye un chemin pour aller commander de l'alcool pour ces dames. Sur le chemin du retour, elle croise une silhouette qui lui semble familière mais ne s'arrête pas pour autant à cause de la foule et des verres qu'elle tient maladroitement en équilibre. Une fois libérée de ce fardeau, elle se retourne, presque sur la pointe des pieds à cause de sa taille, pour assouvir sa curiosité et apaiser son esprit. La vue de Sam lui coupe court sourire. Ses bras se croisent sur sa poitrine et elle préfère l'enlever de son champ de vision en modifiant légèrement sa position dans son groupe d'amies. Injuste, elle en vient même à penser qu'elle préférait lorsqu'elle ne le savait pas dans la même ville, moins douloureux et frustrant. C'était bien plus facile. Les opales curieuses de la blonde se glissent malgré elle jusqu'à Sam, qu'elle observe du coin de l'oeil depuis quelques minutes, lui et ses potes semblent à l'ouest, Nova sait bien de quoi il s'agit. Ça et l'alcool, le bon mélange pour attaquer corrosivement leur matière grise. Vaguement agacée, elle fausse compagnie aux filles pour fendre la foule pour atteindre sa proie. Sam ne lui offre que son dos pour le moment. La belle pose ses frêles mains sur son bassin afin de l'attirer vers elle et en même l'écarter de son groupe. « Tu ne rentres pas tout seul j'espère ? » elle demande de son doux soprano en lui capturant ses poignets pour attirer son entière attention. Nova fronce légèrement les sourcils. « Parce que je ne te sens pas au sommet de tes capacités intellectuelles actuellement » elle se justifie en arquant un sourcil parce qu'elle préfère tout de même qu'il finisse la soirée indemne.

_________________

    CLAIR-OBSCUR.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
inscription : 22/01/2017
messages : 56
civil status : âme errante
job, studies : livreur de suhis


- NEW YEAR -
résolution : none.
carnet d'adresse :
disponibilité rp : nova, lila 1/3
MessageSujet: Re: Une colombe dans une main le calibre dans l'autre (sam)   Dim 29 Jan - 22:02

C’est bien simple : Sam il a l’impression de vivre à cent à l’heure. Southampton semble lui redonner un second souffle, une joie de vivre que Paris lui avait lentement consumé. Trois semaines. Trois semaines seulement qu’il sillonne les rues de cette petite ville portuaire dont il a maudit l’odeur marine dès son arrivée. Trois semaines et deux acolytes sur qui compter en cette nuit dépourvue d’étoiles ; des rencontres qu’il estime déjà être belles malgré leur fraicheur. Trois semaines et un job pourri pour lequel il se sait de service le lendemain tard dans l’après-midi tandis qu’il planifie déjà de vivre sa soirée sans se restreindre à de quelconques limites. Trois semaines et une revenante ; un bond de sept ans en avant auquel il ne s’était pas attendu. Prue l’avait prévenu mais il ne s’était pas préparé. A vrai dire il n’avait pas réalisé jusqu’à ce qu’elle apparaisse dans le cadre de sa porte pour récupérer des sushis qu’elle n’a finalement pas eu le temps de partager avec lui. Sid et Basile ont conseillé un bar pour commencer la soirée, il parait que c’est un classique pour passer une bonne soirée en centre-ville d’après la professionnelle Lila. Ils ont fumé avant que leurs chemins ne se séparent pour la nuit et Sam ça lui a décollé la matière grise. Il sent qu’il plane, un peu, il se sent encore l’âme de réfléchir et d’avoir un comportement cohérent mais les bières enchainées avec les gars e risque pas d’améliorer son cas. On sait tous comment ça se termine : en planche en shooters.

Il n’en est pas encore là Sam, pour l’instant il se marre face à l’anecdote de Sid où, encore une fois, la police est venu le faire chier parce qu’il n’a pas su skater au bon endroit. L’endroit est sympa, l’ambiance est propice à la relaxation et il se laisse enivrer par l’atmosphère Sam. Il a même croisé quelques mignonettes qui ont attiré son regard bien qu’il ne pense pas jouer à ce jeu ce soir. Et à vrai dire il ne pourra pas. Des mains se posent sur ses hanches et Sid se coupe en plein milieu de sa phrase, fait auquel il ne prête plus attention dès lors que, pivotant légèrement sa tête, ses yeux détectent la silhouette de Nova. « Nova ? » Question rhétorique dans sa surprise pour se confirmer à lui-même la présence de la jolie blonde. Il a beaucoup repensé à leur dernière rencontre, l’épisode des retrouvailles houleuses, mais sa prise de position était sans appel : il n’avait rien à se reprocher et refusait de communiquer avec quelqu’un qui jouait à l’ignorante. Il pivote, lui adressant son entière attention malgré lui, parce que l’herbe, parce que l’alcool, parce que l’ambiance, parce que Nova. Il se laisse faire Sam, il la laisse prendre possession de ses poignets : leur premier contact physique depuis des années et c’est à peine s’il percute. « Si. En quoi c’est un problème ? » Il ne voit pas où elle veut en venir. D’ailleurs il ne comprend même pas d’où elle peut sortir, si elle était là depuis le début il l’aurait forcément remarquée. Il se marre face à sa réflexion, il la trouve même mignonne à défaut de s’énerver face à l’air qui peut naître sur son visage. « Oui enfin je peux quand même retrouver le chemin de chez moi... enfin de Lila. Prue. Bref. » il fronce les sourcils, son cerveau n'arrivant plus à cogiter droit face au dilemme inexistant que lui pose Nova. Le principal c'est qu'il se soit retenu d'une réponse facile et graveleuse qui aurait descendu en flèche l'estime que la blonde peut lui porter. « C'est encore le début de soirée, t'es venue juste pour t'inquiéter de mon retour ? » Début ,tout est relatif mais ce qui est sûr c'est qu'il n'empruntera pas le chemin du retour avant quelques heures et d'ici là il sera redescendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t619-faded-soul-sam http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t649-doves-sam
avatar
inscription : 20/01/2017
messages : 93
civil status : âme solitaire, fille à hommes à la surface, mais la vérité est tout autre.
job, studies : voleuse d'espoir, elle fait miroiter une appartenance à une classe sociale qui lui est en réalité étrangère.


- NEW YEAR -
résolution :
carnet d'adresse :
disponibilité rp : sam, dottie, ash, naïma, prue, nikki.
MessageSujet: Re: Une colombe dans une main le calibre dans l'autre (sam)   Lun 30 Jan - 0:08

La blonde est tiraillée entre le fait de l'éviter mais de l'avoir sous le nez toute la soirée et l'idée de prendre l'initiative d'aller le voir. Avec un peu de chance, il sera moins acide avec ce qu'il a pris et l'alcool qui commence doucement mais surement à envahir son organisme pour faire perdre un peu de cohérence à ses actions ou paroles. Plongée dans son propre dilemme, elle met une bonne minute avant de se décider et finit par s'éclipser pour le rejoindre. Il met une seconde à percuter. « Ça doit être ça » elle répond simplement avec un lointain sarcasme. Il vient de lui donner involontairement une information qui vient de gâcher sa soirée. Elle essaie de chasser l'orage qui s'est abattu sur son minois. La belle fronce ses sourcils, ses traits gracieux se tordent une expression d'incompréhension pendant une poignée de secondes de trop. « Tu vis chez Lila ? » elle répète comme si son audition était défectueuse, le lâchant pour accuser l'espèce d'uppercut mental qu'elle vient de se prendre à l'instant. Cette fille est décidément partout. Dire qu'elles ne s'entendent pas serait faible, la réponse d'un politicien serait simplement d'annoncer qu'il y a un malencontreux conflit d'intérêt. Nova se contente de l'ignorer royalement comme si sa présence n'était qu'un simplement crissement de craie passager et désagréable à l'oreille. Nova enterre tout de suite la pointe de possessivité qui commence à naître en elle rien qu'à l'idée d'une cohabitation entre Sam et Lila. Forcément des tas de scénarios, les plus catastrophiques généralement, s'improvisent sous sa boîte crânienne désormais en souffrance à cause de sa propre imagination. Elle n'a pas le droit, encore plus au vu de la relation conflictuelle qui unit Sam et Nova depuis quelques temps mais ça la rend quand même un peu malade. Elle espère que son visage ne traduit pas sa désapprobation et son mécontentement sinon autant signer son arrêt de mort immédiatement. Elle ne voudrait pas fournir un autre grief que Sam pourrait lui opposer, ils sont apparemment déjà bien trop nombreux. Nova contrôle son faciès comme si le masque était important à tenir. « Je croyais que son studio était petit, tu n'es pas mieux chez Prue ? » elle annonce avec une décontraction et nonchalance maîtrisée dans une question parfaitement orientée animée d'un seul but ultime et caché. Nova se répète, comme un mantra mental, qu'il faut qu'elle passe rapidement au dessus au risque de définitivement se pourrir jusqu'à la moelle la soirée. « Non. Je voulais juste te parler. » elle répond de sa voix claire en haussant inconsciemment des épaules comme une mauvaise habituée ancrée dans la combinaison génétique foireuse des Lowe. Elle n'a rien de particulier à faire partager ni de bombe de grande ampleur à lâcher comme il vient de le faire.« J'en ai marre de devoir t'ignorer » elle lâche simplement alors que ses prunelles bien trop claires se vrillent à celles de Sam. C'est sa propre fierté qui a érigé son comportement en un devoir ultime depuis leurs houleuses retrouvailles. Mais cela commence à être bien trop difficile de le savoir à côté et de rester paralysée par ses propres non-principes à la con. Elle s'use à se mettre sur la défensive ou à feindre l'indifférence. Il n'a jamais été aussi près qu’inaccessible par sa faute. C'est bon elle a aussi capté son degré d'imputabilité de la situation, son esprit déviant et fourbe a fini par imprimer l'idée, ce n'est pas besoin de le lui rappeler. Ça commence doucement à l'agacer et elle ne serait pas contre l'éventuelle idée de négocier des pourparlers.

_________________

    CLAIR-OBSCUR.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
inscription : 22/01/2017
messages : 56
civil status : âme errante
job, studies : livreur de suhis


- NEW YEAR -
résolution : none.
carnet d'adresse :
disponibilité rp : nova, lila 1/3
MessageSujet: Re: Une colombe dans une main le calibre dans l'autre (sam)   Lun 30 Jan - 22:55

L’avantage dans l’état où est Sam, qui demeure une phase tout de même très raisonnable et loin de ses fins de soirées piteuses qu’il termine souvent en tambourinant comme un malade à la porte de Lila, c’est que le sarcasme de Nova ne l’atteint pas. C’est simple, elle peut en faire autant qu’elle veut il ne percute pas. Ca lui évite de répondre et ça apaise en quelque sorte une discussion qui aurait pu très vite s’enflammer si l’herbe et quelques pintes bière n’étaient pas passées par là avant. « Ah tu la connais ? » qu’il rétorque le plus naturellement du monde, spectateur de longues secondes durant du minois froissé de la belle avant que l’information ne lui soit transmise dans un ralenti perceptible. « Laisse moi deviner… tu me fais de la jalousie mal placée. » Il sourit, s’amusant de sa propre référence que Nova n’aura sans doute aucun mal à replacer ; il lui fait confiance pour se souvenir des détails de la conversation qu’ils ont eu la semaine passée comme c’est le cas pour lui. Chaque mot ; il se souvient de tout. Un quart d’heure pour sept ans d’absence, autant dire un exemple de la défaillance de la communication humaine. « Prue elle a ses histoires et son gamin, je ne veux pas trop la déranger. » La vérité c’est qu’il n’a pas envie de la fatiguer encore plus et elle a déjà assez de soucis à se faire avec elle-même alors autant éviter de lui rajouter un poids. Il est bien chez Lila… même s’il a très vite besoin d’une pause. Il faut dire que vu la taille de son appartement ils étouffent très rapidement. « Mais c’est juste pour dépanner, c’est beaucoup trop petit pour deux. » Il hausse les sourcils tant ça n’a aucun sens de loger à deux dans un studio tel que celui de Lila. Ca a ses bons côtés de partager le lit de la demoiselle mais cette situation le dépasse clairement, c’est la définition même du n’importe quoi. Ca l’intrigue Sam de voir que Nova lui fait la discussion, il ne comprend pas trop à vrai dire puisque c’est bien elle qui depuis le début fuit toute conversation. Quoi que ça ne reste que du bavardage et il a cru comprendre que c’était ce que la blonde recherchait. Heureusement pour elle il est flexible ce soir Sam, c’est à peine s’il rétorquerait à une attaque verbale. Par contre il est encore assez conscient pour se laisser agréablement surprendre par la déclaration de Nova. C’est stupide, elle dit juste vouloir lui parler, mais dans leur situation c’est déjà une bonne chose. « Ah. Très bien. » un léger sourire se glisse sur ses lèvres pour s’affaisser presque aussitôt. Les prunelles délavées de Nova s’agrippent aux siennes et l’espace d’un instant il a l’impression de s’y perdre.« C’est un peu le comble après tant d’années. » Il hausse les sourcils et souffle un rire. C’est elle qui est partie de ce principe, lui il aurait préféré jouer cartes sur tables pour mieux repartir du bon pied plutôt que de jouer à ce jeu lassant qu’est le chat et la souris. « Donc. Si je résume tu décides d’enterrer une hache de guerre que tu avais toi-même planté. » Il ricane d’un rire jaune et se moque légèrement. Sa rancune, il sait qu’il faut qu’il la range au risque de tout faire exploser une fois de plus. « Ca tombe bien moi aussi j’en avais marre. » Il lâcherait presque un soupir de soulagement. « Et puis tu m’as manqué. » qu’il lâche les prunelles plantées dans les siennes, ses herbes douces l’aidant sans doute à lâcher les mots sincères qu’il a retenu les fois passées. Ses commissures grimpent dans un sourire aux teinté de nostalgie. Pourtant elle est là Nova, il l’a retrouvée malgré lui. Malgré eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t619-faded-soul-sam http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t649-doves-sam
avatar
inscription : 20/01/2017
messages : 93
civil status : âme solitaire, fille à hommes à la surface, mais la vérité est tout autre.
job, studies : voleuse d'espoir, elle fait miroiter une appartenance à une classe sociale qui lui est en réalité étrangère.


- NEW YEAR -
résolution :
carnet d'adresse :
disponibilité rp : sam, dottie, ash, naïma, prue, nikki.
MessageSujet: Re: Une colombe dans une main le calibre dans l'autre (sam)   Mer 1 Fév - 22:55

Elle s'assombrit un peu sous la réflexion de Sam, vexée d'avoir été aussi facilement percée à jour alors qu'elle estime être une grande et excellente comédienne. « Je ne suis pas jalouse» elle nie en faisant mine de lever les yeux. Elle pourrait mourir sur place étouffée par l'étendue de son mensonge. « Je m'informe » elle tempère alors toujours en continuant dans sa mauvaise foi et son déni perpétuel. « Ou alors c'est de la jalousie plutôt bien placée » elle veut bien lui concéder finalement alors qu'un soupir presque malheureux s'expulse de ses pulpeuses. Si elle la connait ? Malheureusement oui. « C'est la soeur d'Ash » elle lui répond comme si l'histoire paraissait évidente à ses yeux avant que son cerveau ne percute quelques secondes après. Lila s'est un peu l'ombre qui rôde pour surgir au mauvais moment selon Nova, elle trouve qu'elle empoisonne les relations qu'elle entretient avec les garçons. Nova s'agace de savoir qu'elle empiète sur l'espace vital de Samuel. « Je te raconterai » elle expédie le sujet parce qu'à ses yeux il n'est pas essentiel. Sam ne veut pas déranger Prue, la jolie poupée l'écoute docilement. « Elle a besoin d'être soutenue» répond la blonde avant de laisser tomber l'affaire. Nova ne veut pas laisser Prue se faire aspirer par le bordel et le désordre dont sa vie est remplie. Comme si la blondinette pouvait y changer quelque chose, simplement armée de sa volonté. « Mais attends du coup, tu dors dans son lit en fait ?!» elle capte rapidement parce qu'elle visualise quand même l'habitat exiguë de Lila. Ses opales sont soudainement plus attentives alors qu'une moue boudeuse s'installe sur ses lèvres pleines. C'est pas juste. Sam l'enfonce progressivement avec ses nouvelles qui sortent de son chapeau magique. Le problème de Nova est qu'elle est restée coincée à l'époque de leurs seize ans dans sa tête où elle estimait que Sam lui appartenait. Il est nécessaire qu'elle évolue parce qu'elle est la responsable. D'ailleurs, elle était venue pour cela à la base. Nova déverse tout ce qu'elle retient depuis quelques temps, ses phrases qui se répètent et s'entrechoquent douloureusement dans sa boîte crânienne. La blonde avait besoin de tout expulser. Elle ne s'attend à rien de la part de Sam, préférant se préparer au pire pour ne pas être déçue. Elle espère que leurs retrouvailles ne vont pas teinter la suite de leur pseudo relation même si elle n'est plus qu'amicale désormais. « C'est exact, je trouve le concept intéressant » elle approuve en hochant avec vigueur son délicat minois. Un sourire parvient à s'installer lorsqu'elle entend la suite, elle est presque plus détendue. Elle reste là, en face de lui, le moment pourrait être presque gênant. Nova l'aurait presque serré dans ses bras mais elle est encore un peu trop refroidie. « Bon, c'est bon, j'ai eu ce que je voulais, je peux partir du coup» elle ronronne avec sarcasme. Elle se dérobe quand elle sent de la positivé, comme mal à l'aise parce que sûrement trop endurcie. « Ne me regarde pas comme ça, je suis suffisamment gênée s'il te plait » elle demande simplement. « Je pourrais raconter à ma mère qu'on se reparle, elle sera ravie» plaisante Nova en haussant les épaules puisque leurs deux mères semblent suivre leur vie comme une série à l'eau de rose.

_________________

    CLAIR-OBSCUR.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
inscription : 22/01/2017
messages : 56
civil status : âme errante
job, studies : livreur de suhis


- NEW YEAR -
résolution : none.
carnet d'adresse :
disponibilité rp : nova, lila 1/3
MessageSujet: Re: Une colombe dans une main le calibre dans l'autre (sam)   Jeu 2 Fév - 0:48

Il admire l’agacement de ses traits crispés sous le besoin de garder toute sa contenance. Nova il la connait par cœur, encore après toutes ces années, et il adore le constater par ce genre de situation.  Il lui répond par une moue qui se veut exagérément compréhensive. Elle s’informe dit-elle ; c’est son droit. Elle peut tout lui demander Nova, il est prêt à répondre à toutes ses questions. Un rire se glisse entre ses lèvres lorsqu’elle avoue ; enfin. Ca le surprend aussi un peu, la fierté de la blonde semble avoir eu quelques cassures depuis le temps. Il voudrait la rassurer sur le potentiel de menace que peut représenter Lila mais à cette simple pensé il réalise que quelque chose cloche et qu’il ferait mieux de ne pas rebondir sur le sujet. Il se contente d’un « C’est très mignon. » lancé dans un sourire amusé, il est à deux doigts de lui pincer la joue mais dans leurs conditions actuelles elle risquerait de se vexer plus qu’elle ne l’est déjà. La sœur d’Ash. Ash… il se tait car il a besoin de réfléchir Sam ; son regard s’évade vers le sol comme si ça allait l’aider à réfléchir. Il ne recale pas tout de suite la gueule du mec dans son esprit puis, dans un espace de cinq secondes, tout prend forme. Ses prunelles retrouvent les azures profondes de Nova lorsque ses idées s’éclaircissent, haussant les sourcils sous l’illumination. « Ah oui ? » qu’il lâche calmement, impossible à décontenancer. « Mais… » Nova ne lui laisse pas le temps de terminer sa phrase qui, de toute façon, aurait été demandeuse de plus d’informations. Elle lui parle de Prue aussi, et Sam il se sent con lorsqu’elle lui dit qu’elle a besoin d’être soutenue. De son point de vue il n’aurait été qu’un boulet supplémentaire dans sa vie, revenu au point zéro comme un adolescent voulant s’émanciper de force. Nova elle a un point de vue féminin alors il se dit que c’est elle qui a raison, elle connait bien plus le fonctionnement et les histoires de Prue que lui. Lui, au final, il ne prend que les bons côtés. « Je passerai la voir plus fréquemment. » qu’il lance pour tenter de trouver une solution dans l’instant. C’est vrai, il ne passe pas souvent la voir… ou bien juste lorsqu’il a un problème, ce qui n’est pas la chose dont il est le plus fier. Elle lance la bombe Nova. Elle boude comme une enfant aussi et bien que ce soit mignon, Sam, il a conscience qu’il est sur la pente glissante. Alors, même si la précision de sa question témoigne de sa connaissance du minuscule appartement de Lila il tente le tout pour le tout. « Non je dors sur son canapé. C’est juste en attendant de me trouver un appartement. » Ca fait déjà trois semaines qu’il en cherche un mais la vérité c’est qu’il ne se bouge pas Sam. Il balaie ses paroles d’un geste de la main pour éviter tout tracas à la blonde devant laquelle il n’assume pas sa vie de nomade décousue. Loger chez une aventure d’un soir et continuer à dormir dans son lit c’est, il en a conscience, du grand n’importe quoi.

Elle se moque Nova, elle y va de son sarcasme pour justifier sa prise de parole inattendue. Du coup, Sam, il y va aussi de son commentaire. Il est moins subtil, il est plus direct. S’il sait s'exprimer lorsque la colère le gagne il laisse aussi certaines émotions filtrer lorsqu’il les a au bord des lèvres. Ses herbes l’aident à avoir plus de légèreté sur la situation, sans doute est-ce la raison pour laquelle il semble tout à coup si facile de communiquer avec Nova, beaucoup plus que les deux fois précédentes. Pourtant le silence s’installe car c’est la blonde qui reste bouche bée. Lui, il n’a rien à rajouter, c’est très clair de son côté. Pendant ce temps il l’admire, il savoure les lignes de son visage qu’il peut enfin retracer d’un peu plus près. « Quoi. Tu aurais été déçue que je dise le contraire. » Ca va, il la connait; elle aurait saisit l'occasion pour lui sortir un de ses phrases acidulées au sarcasme. « Vas-y, ça m’évitera d’avoir à informer la mienne. C’est grâce à leur fanatisme que j’ai suivi tes aventures. Enfin… » si on pouvait appeler ça des aventures alors le peu d’information qui arrivait jusqu’à leur petite ville de campagne. Nova elle avait un peu disparu de la circulation, c’était devenu un fantôme là-bas. « …des nouvelles quoi. » il se moque doucement « Bon. Il serait temps de fêter nos retrouvailles. Je t’offre un verre. » L’entrain reste encore manquant mais l’intention y est. Il s'attend même à ce qu'elle lui sorte une de ses vannes en le comparant à un de ces mecs qui s'amuse à saouler une demoiselle pour pouvoir l'emmener en direction de son lit en fin de soirée. « Et puis ça me fera une excuse pour te garder plus longtemps. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t619-faded-soul-sam http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t649-doves-sam
avatar
inscription : 20/01/2017
messages : 93
civil status : âme solitaire, fille à hommes à la surface, mais la vérité est tout autre.
job, studies : voleuse d'espoir, elle fait miroiter une appartenance à une classe sociale qui lui est en réalité étrangère.


- NEW YEAR -
résolution :
carnet d'adresse :
disponibilité rp : sam, dottie, ash, naïma, prue, nikki.
MessageSujet: Re: Une colombe dans une main le calibre dans l'autre (sam)   Jeu 2 Fév - 18:30

La réponse de Sam au sujet de Prue fait plaisir à Nova qui n'accepterait pas qu'il néglige leur amie d'enfance, celle qui leur sauve régulièrement la vie sans rien demander en retour. Nova ne lui sera jamais assez reconnaissante. «Ça va être compliqué pour elle » elle rétorque simplement parce qu'elle va devoir vivre pour deux et que Nova a conscience de la réputation que se traîne Stone premier. Cela doit être de famille. Nova n'est clairement pas pressée de se retrouver un jour dans cette situation délicate. Sam lui assure qu'ils ne dorment pas ensemble. Ses sourcils cendrés se froissent. «Ah bon ? » elle lance, ses prunelles éclairées se posant sur Sam comme si elle était capable de disséquer son âme en quelques secondes. Le problème est qu'il n'a jamais su mentir, Sam, contrairement à Nova, les inflexions de sa voix sont traîtresses. La poupée ne croit pas une seconde à son couchage de fortune sur le canapé mais n'a pas envie d'insister parce qu'elle a conscience que la réponse l'écorcherait un peu plus. Nova n'est pas encore dans une position assez légitime pour faire une esclandre. La blonde pourrait hypothétiquement retourner la situation à son avantage mais elle ne se sent d'humeur à jouer ce soir. Elle fera l'aveugle et accepte de feindre de le croire. La belle se contente d'hausser les épaules pour balayer ce sujet qui commence à crisper son corps suite aux malheureuses découvertes qu'elle fait. «Je pourrais t'aider » elle propose parce qu'il a vraiment l'air de rechercher activement un appartement, cela saute aux yeux qu'il est préoccupé.

Ils s'observent, se détaillent et c'est Nova qui détourne le regard la première, comme perdant la bataille. La poupée esquisse un sourire satisfait. « C'est beaucoup de pression d'avoir été ton obsession pendant autant d'années » elle se jette des fleurs en s'essayant à des rimes faciles. Néanmoins sa mère lui avait bien gardé de lui dire que Sam était ici, dans sa ville, chez elle, peut-être de peur de voir sa fille partir encore plus loin et de s'exiler définitivement. D'ailleurs Nova se demande si la mère de Sam a aussi omis de lui dire qu'il s'installait dans la même ville qu'elle. La transmission d'information a été sélective. Sam se propose de l'inviter. « Je vais prendre l'habitude d'être une femme entretenue » elle raille avec une vague moue. « Après les sushis dans la joie et la bonne humeur, maintenant le verre » elle ironise bien évidemment pour la première partie. « Je veux bien un sex on the beach du coup » elle minaude presque moqueuse avant de changer sa commande bien évidemment. Un sourire éclaire son minois lorsqu'elle capte le regard du barman qu'elle commence à connaître depuis le temps. La blondinette offre une oreille attentive à Sam. « Tu n'as jamais eu besoin d'excuse ni avant ni maintenant » elle se contente simplement de souffler, un peu plus sérieuse, en hausser avec une certaine nonchalance ses épaules. Son verre se cogne en douceur contre de celui de Sam tandis qu'elle lui décoche un sourire dont elle le secret. «Et pas de toast, ça porte malheur » elle le devance, rapide, parce que la demoiselle a encore en mémoire leur dernier essai. « Il s'appelle comment ton +1 ? » Nova demande en tournant son minois constellé vers Sam pour lui rappelle l'existence de son compagnon de beuverie qu'il semble zapper.  « Il est mignon » Elle ajoute taquine bien que le gars en question ne soit pas du tout son style mais Nova ne s'empêche de vouloir l'agacer gentiment.

_________________

    CLAIR-OBSCUR.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
inscription : 22/01/2017
messages : 56
civil status : âme errante
job, studies : livreur de suhis


- NEW YEAR -
résolution : none.
carnet d'adresse :
disponibilité rp : nova, lila 1/3
MessageSujet: Re: Une colombe dans une main le calibre dans l'autre (sam)   Jeu 2 Fév - 23:07

« Ouais… j’ai cru comprendre. » Il n’a pas trop suivi ses histoires Sam. Non pas qu’il ne s’y intéresse pas mais ça ne le regarde pas, Prue ne lui livre pas tous les détails de sa vie sentimentale mais ce dont il est sûr c’est qu’elle ne bénéficie pas de l’environnement le plus sain pour porter le petit être qui prend doucement forme dans son ventre. « J’ai ma botte secrète pour la soutenir. Des sushis et ma présence. N’est-ce pas un cadeau merveilleux. » il part dans le second degré mais il est sérieux Sam, au fond ce qui compte c’est qu’il soit là ; s’il peut en plus lui éviter de s’affoler à faire la cuisine alors c’est merveilleux. Comme ça le bébé sera lui aussi fan de sushis. « Oui. » Il la voit bien Nova, elle ne croit pas une seconde à son mensonge. Ses prunelles océan deviennent glaciales et dangereuse. Ca l’oppresse parce qu’il sait que son mensonge n’a pas fonctionné. « Arrête de m’assassiner avec ce regard. » Il lui demande tout simplement comme s’il n’avait rien à se reprocher, légèrement mal à l’aise. Sam il est franc, il ment mal et il le sait alors il tente de s’évader comme il peut. Elle lui propose de l’aide et c’est comme une flamme inespérée dans l’obscurité pourtant il ne se rend pas encore compte qu’il va regretter sa prise de position. « Une nouvelle proposition. Je vais finir par croire que tu me veux dans ton lit Nova Lova. » Brièvement il hausse ses sourcils, un sourire au coin des lèvres dans cet air de sale gosse qui n’avait pas triomphé depuis un moment sur son visage.

C’est drôle cette façon qu’il a de la redécouvrir. Il aurait pensé ne jamais avoir à le faire pourtant il est là, analysant ses traits, admirant son visage parsemé qui lui donne cet air innocent qu’elle ne mérite pas. Nova c’est tout sauf l’innocence, elle est beaucoup trop intéressante pour ça. Trop fascinante. Elle lui a manqué sa Nova mais comme d’habitude elle en fait des tonnes et Sam il a toujours l’impression de devoir se défendre lorsqu’elle l’insinue fanatique. « Il va falloir que je fasse attention alors, je ne voudrais pas te faire fuir. » qu’il lâche avec un sourire lourd de sous-entendu dans la plus pure des mauvaises foi. Oui il est lourd, oui il le sait, et oui il n’a pas l’intention de s’arrêter. Pas tout de suite en tout cas. Nova lui renvoie la balle, comme d’habitude il n’y en a pas un pour arrêter l’autre. « Tu vas te plaindre que j’essaie de réparer les pots cassés ? Si tant est qu’ils soient cassés puisque j’ai dû partir avant de les toucher. » Un reproche, un nouveau. Il s’en fou, Sam, la savoir dans le coin lui enlève la peur de ne plus jamais la recroiser. « Ne me remercie pas pour ces cours de métaphore. Encore une fois, c’est pour moi. » Il porte la main à son cœur avec toujours ce même sourire agaçant triomphant sur ses lèvres. Il la voit lancer son œillade au barman mais il se contente d’un regard en coin méfiant et il se dit qu’elle a déjà dû minauder ici plusieurs fois pour avoir un verre gratuit ou un truc du genre… il laisse tomber, en fait. « J’ai pourtant l’impression que tu peux de nouveau disparaître à tout moment. » qu’il lâche dans un sérieux qui répond à celui de Nova, affrontant brièvement ses prunelles avant de se concentrer sur son code de carte bleue qui, agréablement, ne lui refuse pas le paiement. Ca lui est arrivé tellement de fois à Paris qu’il en est resté traumatisé. Leurs verres tintent et il répond à son sourire avec franchise, comme si leurs différends avaient disparu pour une micro seconde. « Ok à ta guise. » Il se retourne Sam, en direction de ses potes qui ne l’attendent pas pour continuer leur soirée. Il les a un peu abandonnés, oui, mais il s’en fou complètement. Quoi qu’il devra certaines explications. « Sid. Et Basile. Ca dépend duquel tu parles. » qu’il articule en déviant de nouveau son attention sur Nova, Nova qui joue avec ses nerfs. Il estime sa jalousie illégitime Sam, alors il tente de cacher son agacement. « Entre le barman et mon pote je dois en déduire que tu as faim ou que tu me provoques ? » Avant il aurait opté pour la seconde option sans hésiter mais avec le temps il ne sait plus trop Sam, il n’exagérait pas lorsqu’il disait avoir l’impression de n’être que deux inconnus pour l’un et l’autre. Pourtant il a cette pointe de défi dans le regard, celle qui trahie son affection. « Présente moi tes copines. » qu’il lâche dans une décontraction exagérée en guise de représailles, plongeant sans aucune gêne ses prunelles au fond des siennes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t619-faded-soul-sam http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t649-doves-sam
avatar
inscription : 20/01/2017
messages : 93
civil status : âme solitaire, fille à hommes à la surface, mais la vérité est tout autre.
job, studies : voleuse d'espoir, elle fait miroiter une appartenance à une classe sociale qui lui est en réalité étrangère.


- NEW YEAR -
résolution :
carnet d'adresse :
disponibilité rp : sam, dottie, ash, naïma, prue, nikki.
MessageSujet: Re: Une colombe dans une main le calibre dans l'autre (sam)   Ven 3 Fév - 19:11

Elle frôle un point sensible puisque Sam promet d'aller la voir, une vague de satisfaction s'infiltre dans la jolie blondinette. La poupée écoute son plan d'action. « Quelle chanceuse, dis donc » elle ironise. « Surtout t'es aussi de bonne humeur que la fois où tu m'as livré » elle place l'air de rien, presque sifflotante. « Là je t'assure qu'elle va tomber directement amoureuse » elle plaisante néanmoins, plus légère. Comme si Prue avait besoin de cela... A défaut de dormir chez leur brune commune, il squatte donc rien que le canapé de Lila. Nova est dotée d'un radar à mensonge plutôt performant et a flashé Sam. Et le pire est qu'il en a conscience. « Quoi ? Je t'admire » elle lance avec sarcasme lorsqu'il lui demande de cesser de le regarder ainsi. Cette discussion ne s'arrêtera pas là, il le sait. Nova finira un jour par être réellement curieuse des conditions de vie de Sam. Ce dernier s'empresse de déduire qu'elle le veut dans ses draps. Il ne faut pas qu'il prenne trop vite ses rêves pour la réalité. Elle le contemple dans un silence qui veut tout dire. « C'est dingue comment tu t'emballes » elle glisse d'un ton détaché. « Et je n'aime pas quand tu m'appelles comme cela » Mais ça, il le sait depuis longtemps. « Mais oui, je place mes pions pour l'avenir » elle tempère pour aller dans son sens en minaudant.

Elle a reçu le message de Sam qui n'est pas d'une délicatesse ni d'une finesse à toute épreuve. « Il va peut-être falloir changer de méthode » elle répond sans insister parce qu'il enchaîne les sous-entendus. Sam est bien trop en forme pour elle. La poupée l'écoute d'une oreille attentive. « Ils sont déjà brisés en mille morceaux » elle avance tranquillement en répondant à la situation qu'il tente d'imager. « Tu n'as pas besoin de faire plus de dégâts » Nova en rajoute une couche pour lui demander de se calmer. La poupée n'a aucune envie qu'il se remette à tout déterrer sinon elle lui balance sa boisson au visage. Elle affiche un minois bien plus sérieux lorsqu'elle accueille le nouveau commentaire de Sam. « Et bien ce n'est pas le cas. Alors vire cette idée de ton esprit un peu perturbé » elle oscille entre sérieux et moquerie. Cette fuite n'est que la conséquence d'une réunion de circonstances particulières, d'un entourage nocif de l'époque. Il ne reste plus rien de tout cela ici. Sam fait l'effort de lui désigner ses potes. La vérité est que Nova ne leur accorde d'un regard rapide et très distrait, bien plus concentrée sur Sam que sur le reste. « Quel barman ? » elle demande en fronçant les sourcils un instant en cherchant avant de capter à quoi il fait référence. Lui. A quel moment elle s'est mise en tête de le séduire ? Elle se doit juste d'être agréable même avec le décor, c'est tout. La blonde ne peut s'empêcher de lever les yeux au ciel en guise de remarque silencieuse.  « Je n'ai jamais faim » elle ronronne en désignant une auréole invisible juste au dessus de sa tête. Sam demande à Nova de l'introduire auprès de ses copines ce soir. Elle le regarde comme s'il venait de rater une équation bien trop facile pour son âge. Nova n'a absolument pas honte de secouer la tête de droite à gauche en se marrant doucement. « Tu rêves » elle lui siffle en retenant un sourire. Elle vivante, jamais. En plus la poupée sait pertinemment que ses "copines" se jetteraient sur Sam parce qu'elle ne connaît que trop bien leurs goûts physiques. Non merci, elle n'est pas totalement inconsciente. « Tu es trop bien pour elles » Nova se justifie en haussant les épaules avec une certaine négligence. Oui, la blonde mérite l'award de la meilleure pote qui soit et elle en a conscience.« Je ne veux pas te faire perdre ton temps et leur faire de faux espoirs à elles » elle annonce comme si cela allait de soit. Dans monde idéal, Sam lui appartiendrait mais elle n'appartiendrait à personne.  « Néanmoins je vois qu'elle est bien loin l'époque où seule ma personne te suffisait » elle abuse alors qu'elle a commencé la première.

_________________

    CLAIR-OBSCUR.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
inscription : 22/01/2017
messages : 56
civil status : âme errante
job, studies : livreur de suhis


- NEW YEAR -
résolution : none.
carnet d'adresse :
disponibilité rp : nova, lila 1/3
MessageSujet: Re: Une colombe dans une main le calibre dans l'autre (sam)   Ven 3 Fév - 23:53

« Ca n’avait rien à voir avec l’humeur. » il rectifie encore une fois puisque le sarcasme de Nova à ce sujet le frictionne toujours un peu. « Impensable » il s’amuse de l’idée que Prue puisse avoir le béguin pour lui tant ça lui parait impossible. Ils se connaissent depuis trop longtemps pour ça et elle pourrait presque avoir le rôle de sœur tant leur relation n’entretient aucune ambiguïté. Rien à voir avec celle qu’il entretient avec Nova, donc, puisqu’il est question de ça. Il veut à tout prix éviter de la voir s’éloigner de lui alors il ment Sam, il ment comme un arracheur de dents et il voit bien qu’elle connait la vérité la blonde. Lila c’est la fille qui est tombée à pic, elle est arrivée avant le retour de Nova aussi. Et puis c’est la petite sœur d’un des deux pitbulls de la blonde alors il dessine bien le schéma : Nova, elle aurait tourné les talons s’il avait avoué sans gêne dormir chaque soir dans le même lit que Lila. Il se sent con Sam, à vouloir remettre toutes les chances de son côté pour la reconquérir. Quand il la voit, là, en face de lui il se dit qu’elle lui a manqué et qu’aucune n’a un jour réussi à l’égaler dans son estime. Il se contente d’un haussement de sourcils et de plonger son nez dans son verre pour éviter de répondre quoi que ce soit à la prétendue admiration de la blonde, ce n’est pas le moment de rétorquer et il est assez malin pour en prendre conscience. « Eh. C’est toi qui m’a proposé de me faire faire un tour de ta chambre la dernière fois, pas moi. Dès les retrouvailles en plus, je dis ça je dis rien. » C’est pas lui qui s’emballe qu’il sache. Un large sourire emplit de fierté prend place sur son visage lorsque Nova Lova grogne sur son appellation. Lui, il a toujours adoré lui faire endosser ce surnom et il ne répondra rien comme ça la prochaine fois il fera mine de ne pas avoir entendu. « Oula attend, je fais partie de ton avenir ? T’y vas beaucoup trop fort, doucement. » qu’elle ménage ses émotions un peu, lui en revanche il laisse aller son sarcasme sans problème.

« Peut-être. » il hausse les épaules, se sentant nullement concerné par l’hypothèse. Il sera d’une mauvaise foi accablante jusqu’à ce que ça lui passe, autrement jusqu’à ce qu’il en ait décidé. Les mots de Nova résonnent dans sa boîte crânienne comme une mauvaise invocation, ça le tue qu’elle lui remette la faute dessus sans aucune remise en cause de son côté. « Un éléphant dans un magasin de porcelaine donc. » Pour continuer dans la métaphore. Il en rirait presque. « [color=#9999cc]Je ne veux pas te traiter d’éléphant mais… » Il la juge de son regard, poser un lourd regard sur elle, jouant une fois de plus de ses sourcils pour faire passer son expression. « Perturbé ? » Il s’indigne, se pointant de son propre doigt. « Attend te fou pas de moi, ne me dis pas que tu n’as pas pensé une seule seconde à t’en aller depuis la semaine dernière. Ou, tiens, depuis vingt minutes. » Elle fuit Nova, c’est un chat sauvage, c’est sa seconde nature. Il l’a encore une fois constaté lorsqu’elle a préféré le chasser de chez elle plutôt que d’affronter un sujet de conversation désagréable pour le clôturer une bonne fois pour toute. Leurs discussions ont une ligne directrice en montagnes russes, passant de la crispation à la détente sauf que Sam, contrairement à Nova, il n’est pas détendu sur ce coup. « Le barman. » Il insiste, blasé de devoir préciser son discours sous risque de passer pour un psychopathe paranoïaque. « Tu as gardé tes valeurs… c’est bien. » qu’il constate dans un sourire dont on ne saurait cerner l’ironie ou le sérieux. « Je devrais donc bel et bien partir sur de la provocation. » Elle va encore dire qu’il s’emballe et il attend presque sa réflexion de pied ferme tant elle est prévisible. En riposte il lui demande un petit coup de pouce pour aller aborder les jolies filles qui composent sa bande. Enfin, il ne leur a pas trop accordé d’attention ou peut-être qu’elles font partie des filles qui ont été le sujet de conversation principal à leur arrivée. Lui, tout ce qu’il a remarqué c’est cette blonde au visage parsemé avec qui il échange depuis environ une demie heure. La réponse qu’elle articule ne le surprend qu’à moitié, il laisse échapper un rire et s’attend presque à une réprimande mais c’est autre chose qui sort de la bouche de Nova et, cette fois-ci, il se laisse aller à la surprise totale. « Quoi ? » Ses prunelles se posent sur les siennes et il rit encore un peu plus. « Wow Nova je m’attendais pas à ça. » Trop d’amabilité d’un coup, loin de lui l’idée de s’en plaindre d’ailleurs. « C’est drôle, je pensais avoir perdu toute estime à tes yeux. » Sans trop savoir pourquoi d’ailleurs puisque, lui, il n’a rien fait qui puisse attiser de la rancœur. « Tu as presque l’air de vouloir les protéger, c’est très mignon de tourner ça à ton avantage. » il crève d’envie de l’attirer vers lui pour la serrer dans ses bras et marquer d’affection leurs retrouvailles beaucoup plus froides que ce qu’il avait pu imaginer. Faire partie d’une bande de filles ce n’est toujours pas son truc et rien que l’idée l’amuse. Elle l’électrise de nouveau de ses paroles et il reprend un minimum de sérieux, lui inspirant un flot de paroles qu’il se sent l’âme d’exprimer et peu importe si encore une fois si sa franchise ne lui plait pas. « Que veux-tu j’ai dû trouver des alternatives. Vivre dans des grandes villes ça donne aussi la folie des grandeurs. » Il roule des billes pour mimer ses paroles dans un mouvement de main aristocratique. « Et puis je ne veux pas voir ton sourire triomphant si je te dis que tu es de toute façon la plus belle ce soir. » Elle joue trop dans le sarcasme Nova alors il n’a pas envie de lui offrir plus de matière qu’elle n’en a déjà. Il hésite d’ailleurs à articuler ce qui lutte pour franchir la barrière de ses lèvres mais il se résigne, presque gêné par la déclaration. « Même si ... je n’ai jamais rencontré de fille qui m’a permis de t’oublier. » Son regard fuyant retrouve celui de la belle. Il assume entièrement ses paroles, c’est la vérité et il ignore pourquoi il la lui balance comme ça. Ca semble être important pour la faire rester.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t619-faded-soul-sam http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t649-doves-sam
avatar
inscription : 20/01/2017
messages : 93
civil status : âme solitaire, fille à hommes à la surface, mais la vérité est tout autre.
job, studies : voleuse d'espoir, elle fait miroiter une appartenance à une classe sociale qui lui est en réalité étrangère.


- NEW YEAR -
résolution :
carnet d'adresse :
disponibilité rp : sam, dottie, ash, naïma, prue, nikki.
MessageSujet: Re: Une colombe dans une main le calibre dans l'autre (sam)   Sam 4 Fév - 20:50

Nova décide de le laisser faire diversion, n'ayant pas forcément de se miner elle-même le moral en s'arrêtant sur un fait qui la dérange déjà bien trop. Il renverse la situation et la fait passer pour celle qui le tente. Outrée par cette transformation de la vérité, elle a le devoir de le rectifier. « Oui, pour te la faire visiter et pas pour s'adonner à des activités indécentes, tu comprends ? » elle l'interroge en articulant comme s'il était déficient mentalement en lui offrant un regard innocent sous ses longs cils. « Je ne suis pas fautive si tu entends que ce que tu veux » la demoiselle insiste un peu d'ailleurs.  « Quand je parlais de mon avenir, c'est demain soir, pas trop loin tu vois » elle répond moqueuse

Sam lui soumet l'idée qu'elle se veut fuyante. Son minois lui indique le contraire pourtant. L'idée de mettre une certaine distance entre eux a effectivement effleuré l'esprit de la poupée mais pas celle de quitter cette ville. « En cas de divorce définitif, tu partiras » elle annonce calmement. « Autant que tu sois prévenu » elle glisse simplement parce qu'elle n'est pas sure de disposer de la force nécessaire pour se tirer et repartir de zéro une deuxième fois. Ici, elle se sent vraiment chez elle malgré les apparences qui sont contres elle. Dernier arrivé, premier parti. Sam lui parle de ceux qu'elle a eu le malheur de regarder simplement pour l'agacer. Nova roule des billes afin de lui montrer ce qu'elle en pense. « Ta perspicacité me rend toute chose » elle nargue moqueuse. « Tu sais très bien qu'en réalité, je ne regarde que toi, voyons » elle emprunte un air de loveur exagéré, très second degré. Nova sait y faire avec les belles paroles, elle use d'ailleurs de ce talent pour éviter une rencontre avec ses amies. La remarque de Sam la surprend, ses sourcils se froncent pendant une fraction de seconde. C'est bien, elle ne passe pas du tout pour la connasse incapable du moindre compliment, on adore. « Pourquoi ? » elle demande histoire de comprendre comment il en arrive à une conclusion aussi stupide. « A cause de l'autre fois ? » elle tente de deviner en tâtonnant avec une moue presque perplexe qui se dessine sur ses traits gracieux. Elle ne nomme pas l’événement de retrouvailles, bien évidemment. « Ce n'est pas mon estime que tu as perdu, mais une partie de ta matière grise je pense, Sam » Nova concède. Il restera toujours son Sam malgré les tensions et crises passagères parce qu'elle a l'impression qu'ils arriveront d'une manière ou d'une autre à passer au dessus. Elle se veut optimiste lorsqu'il s'agit de Sam. La blonde n'arrive pas encore à trouver une situation qui pourrait ternir définitivement ternir l'image peut-être erronée qu'elle a de lui. Maintenant. Quoi qu'il en soit, elle prend soin de conserver une distance entre les filles et lui, ne sait-on jamais. Nova lui offre une oreille toujours attentive. « Ça te passera » elle répond comme si elle avait affaire à un adolescent en pleine crise lorsqu'il lui parle de la ville. Un sourire mutin s'installe sur les lèvres pleines de la blonde lorsque Sam se retient officiellement de lui faire un compliment. Ses traits se paralysent par contre lorsqu'il continue dans sa lancée. Rien de semble vouloir franchir la barrière des lèvres de la demoiselle qui reste coincée face à Sam. « C'est assez gênant tout en étant mignon » elle siffle ne sachant pas si elle doit être satisfaite d'un tel aveu. Nova n'est pas forcément très démonstrative et à tendance à se dérober face aux déclarations, comme allergique à toute émotion positive. Son petit cœur fébrile ne tient jamais le choc, alors elle tente de le préserver. « Mais je crois que tu n'as tout simplement pas bien cherché » elle glisse de son doux soprano. Elle se demande s'il ne l'a pas trop idéalisé ou s'il est resté bloqué sur la Nova de leurs seize ans. « Je dois aussi avouer que j'ai eu un mal fou à te remplacer » elle plaisante avant de déposer son verre à moitié vide qui entrave ses mouvements pour aller se lover contre Sam pour forcer l'étreinte. La sensation pourrait presque être étrange puisqu'il s'agit du premier vrai contact qu'ils s'autorisent. Ses bras s'enroulent avec délicatesse autour de son buste. C'est sa façon maladroite de lui montrer que la réciproque est vraie.

_________________

    CLAIR-OBSCUR.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
inscription : 22/01/2017
messages : 56
civil status : âme errante
job, studies : livreur de suhis


- NEW YEAR -
résolution : none.
carnet d'adresse :
disponibilité rp : nova, lila 1/3
MessageSujet: Re: Une colombe dans une main le calibre dans l'autre (sam)   Dim 5 Fév - 20:51

« Dans ce cas je ne vois pas pourquoi je dois attendre la prochaine visite pour ça. » Bien évidemment qu’il comprend les paroles de Nova, de tous les scénarios possible celui où ils se sautent dans les bras pour des retrouvailles passionnelles était le moins envisageable. Impensable, même. « Oh j’ai très bien entendu, c’est toi qui aime jouer sur le mystère. » qu’il lui lance en référence à ce goût prononcé qu’à Nova pour la subtilité et l’a peu près arrangeant. « Ah je vois. Je ne sais pas si je dois me ravir ou être vexé de ta tendance à vouloir m’éjecter. »

En temps normal la réflexion de Nova l’aurait agacée. Compte tenu de certains actifs opérant sur son cerveau, il s’alarme moins Sam. Il trouve même l’idée ridicule. « Tu rêves. J’ai pas assez d’argent pour retenter ma vie ailleurs. » Ce qui est tout à fait vrai, il a déjà à peine les finances pour payer un premier mois de loyer. Heureusement qu’il galère à trouver un appartement et que la solution arrangeante à laquelle il se soumet lui permet d’économiser sur son premier mois de salaire. « Il faudra s’ajuster. Je sais pas si ça te parle, ce concept de compromis. » Il la cherche avec ses sourcils froncés et son petit jeu de main : un air de petit con en pleine leçon de vie. Il lève les yeux au ciel Sam, dépassé par les paroles guimauve et sarcastiques de la blonde. « Vas-y fait la maline. » S’il lui reproche de toujours grossir le trait, il s’y adonne aussi lorsqu’il évoque une hypothèse sortie tout droit de nulle part. « Exactement. » C’est clair dans sa tête, du moins autant que ça puisse l’être à l’heure actuelle. Leur rencontre avait été autant hasardeuse qu’inconfortable, malgré l’aise avec lequel il s’était infiltré dans sa résidence. Il a du mal à croire les paroles de la jolie blonde, Sam, pour lui il y a clairement eu la preuve d’une cassure dès l’instant où ils ont commencé à communiquer ce jour-là. Aujourd’hui il semblerait qu’ils tentent de recoller ça avec un semblant de conversation. Il laisse échapper un rire face à l’attaque qu’il se prend en pleine figure. « Ah carrément. Voyons le bon côté des choses, je bénéficie encore de ta grande considération. » Il s’en amuse Sam parce qu’il est bien placé pour savoir que l’estime de Nova se vendrait à prix d’or sur un marché spécialisé. Il sourit un peu, la conversation prenant un tournant tout à coup plus agréable et même propice aux confessions. Il ignore si c’est son état qui le rend inerte à toute gêne ou si le contexte y est vraiment favorable mais il lui livre son ressenti sur un plateau d’argent, brut et non travaillé comme il lui est déjà arrivé de le penser. Elle est au-dessus du lot, Nova, et Sam il ne fait pas dans la subtilité. « Mignon ? » qu’il articule le visage rieur. « C’est toi qui est trop mignonne à être toute gênée. » il se moque et l’infantilise dans une tonalité presque réductrice. Il lui aurait même pincé la joue si c’était venu naturellement, au lieu de ça son doigt effleure sa joue. « Peut-être que je fais des mauvaises sélections. » il hausse les épaules presque désintéressé et trempe de nouveau ses lèvres dans le liquide ambré de son verre. Elle tourne sa petite déclaration à l’ironie et il pourrait presque en être blasé Sam si ce n’était pas suivi d’un soudain rapprochement de la blonde. Il la laisse approcher et dépose son verre pour pouvoir l’enlacer à son tour, la serrant doucement contre lui. Ca fait longtemps. Tellement longtemps qu’il en avait oublié l’odeur de florale ses cheveux, le contact de son corps fébrile contre le sien. Dans un élan d’affection il dépose un baiser sur le haut de son crâne, un baiser bienveillant comme il avait dû en faire à l’époque. Il ne sait même plus, Sam. La vérité c’est qu’après sept ans les souvenirs ont commencé à s’effacer et ça fait vibrer ses émotions de s’injecter une piqure de rappel. « Tu pleures ? » Il recule le menton après quelques secondes, le regard dans celui de Nova et un sourire imprimé sur les lèvres. Tellement son genre de se laisser submerger par ses émotions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t619-faded-soul-sam http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t649-doves-sam
avatar
inscription : 20/01/2017
messages : 93
civil status : âme solitaire, fille à hommes à la surface, mais la vérité est tout autre.
job, studies : voleuse d'espoir, elle fait miroiter une appartenance à une classe sociale qui lui est en réalité étrangère.


- NEW YEAR -
résolution :
carnet d'adresse :
disponibilité rp : sam, dottie, ash, naïma, prue, nikki.
MessageSujet: Re: Une colombe dans une main le calibre dans l'autre (sam)   Mar 7 Fév - 23:55

Sam rebondit bien évidemment sur ses propres paroles, elle déteste se faire prendre au piège ainsi. « Parce que j'ai déménagé ! » Elle l'informe sans pression histoire qu'il n'aille pas sonner à l'adresse de leur retrouvailles. Il ne trouvera aucune trace de la blonde. Nova a fuit en emportant tout ce qui lui semblait de valeur histoire de rentabiliser à maximum sa collocation. Elle taira le fait qu'elle a abusé de l'espoir d'un homme pour cela, histoire de ne pas ternir l'image qu'il a d'elle. Sam comprendra peut-être mieux pourquoi elle loge désormais chez Prue.

Nova se permet de souligner qu'en cas de grosse dispute, il partira de lui-même. Il n'a pas assez d'argent pour s'en aller. Elle arque simplement un sourcil septique en l'observant. La blonde de son côté pourrait totalement mais elle s'est attachée sentimentalement à cette ville qui lui offert les plus grandes galères qu'elle n'a jamais connu. « Au fait, je ne t'ai jamais demandé, pourquoi ici ? » elle l'interroge d'une voix presque douce sans aucun reproche. Elle profite qu'il soit serein pour apaiser sa curiosité presque maladive parfois. Ça l'étonne. L’Angleterre ne manque pas de villes et la probabilité qu'ils se retrouvent ici tous les deux frôlait le niveau de la mer. On ne peut pas non plus que cette ville est plus attrayante que Paris ou même Londres, elle ne comprend pas ce choix qu'elle caractérise de stupide intérieurement. « Paris ne te manque pas ? » elle ajoute tout simplement sans aucune arrière pensée, il serait encore capable d'avancer qu'elle lui ferait passer le message d'y retourner. Il s'amuse ensuite à faire le malin. Sam veut l'instruire. « Je n'en fais jamais, tu le sais » elle minaude honnêtement sans honte parce que même petite, elle avait son caractère de merde. La blonde a l'habitude que l'on se plie à ses désirs et n'a jamais rogné ses envies pour les autres parce que la poupée use de tous ses talents pour arriver à ses fins. Par contre maintenant, elle est obligée d'aller réclamer un câlin à Sam et niveau fierté, ça passe quand même moyen. C'est elle qui a l'impression d'être toujours en demande, mais elle rectifiera le tir plus tard. Là, elle veut bien donner de sa personne. La blonde se rapproche de lui pour se blottir et le serrer contre elle mais si désormais, on ne sait plus tellement qui retient l'autre. Cette étreinte lui rappelle ce qu'ils partageaient avant et met en lumière ce qui les séparent un peu plus maintenant. Le contact est aussi agréable que frustrant. Sam ose lui demander si elle pleure. Elle fait mine de renifler avant de rouler des billes avec une moue narquoise. Nova est plus du genre à pleurer de colère qu'autre chose. Elle contrôle sa fragilité qu'elle n'autorise à intervenir qu'uniquement lorsqu'elle est seule. « Tais-toi » elle lui demande en oscillant entre l'agacement et l'amusement. Il a vraiment le don de gâcher le moment avec son sarcasme. Pour une fois qu'elle essayait de se montrer tendre et moins cassante, ça lui apprendra. Ses bras s'enroulent autour de la nuque de Sam comme pour tenter de le garder sous son emprise encore quelques secondes et le forcer à s'adapter à sa petite taille. Ses opales claires caressent celles de Sam un instant. « Tu me manques trop Sam » se plaint Nova en ayant conscience de parler au présent. Il lui manque encore maintenant, la demoiselle n'a pas la complète sensation de l'avoir retrouvé. Nova se demande si cela vient uniquement de son côté ou si l'idée est partagée. Elle sent cette gêne palpable, cette ambiance électrique malgré eux. La blonde décèle que la fissure peut s'agrandir à tout moment parce qu'ils n'ont pas réussi à la colmater sincèrement. C'est juste retarder pour mieux sombrer. Elle n'arrive pas à mettre sur le grain de sable qui enraye leur engrenage. « J'ai l'impression qu'il y aura toujours un truc entre nous » elle tâtonne avant de le lâcher pour lui redonner sa liberté. Et elle a l'impression que ce sera toujours de sa faute, forcément.

_________________

    CLAIR-OBSCUR.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
inscription : 22/01/2017
messages : 56
civil status : âme errante
job, studies : livreur de suhis


- NEW YEAR -
résolution : none.
carnet d'adresse :
disponibilité rp : nova, lila 1/3
MessageSujet: Re: Une colombe dans une main le calibre dans l'autre (sam)   Sam 11 Fév - 12:19

Il apprécie la nouvelle Sam, ça le fait doucement sourire malgré lui. Ca lui plait de savoir qu’elle abandonne un mystérieux colocataire dont il ignore tout dont le type de relation qu’elle peut entretenir avec lui. Il sait qu’il est possessif et qu’il n’a plus aucune légitimité à l’être alors il passe sa réflexion sous silence. « Tu vis chez Prue ou c’était provisoire ? » Il aimerait bien que ce soit le cas, ça arrangerait ses affaires à vrai dire : Prue ne serait pas seule et ça signifierait que Nova ne compte sur aucune présence masculine. Ce serait un bon point pour lui, surtout sur le dernier à vrai dire.

« … il me fallait un nouveau point de départ dans notre pays natal et si possible loin de ma mère. Il faut croire que j’ai eu trop peur de tout recommencer à zéro dans une ville inconnue. » Il hausse les épaules, n’ayant pas vraiment pensé à la question avant qu’elle ne la lui pose « Et puis c’est synonyme de bon souvenirs. » Ca l’avait conforté dans son choix après l’échec parisien qu’il a encore du mal à digérer aujourd’hui encore. Ses lèvres trempent une nouvelle fois dans l’alcool de son verre avant qu’un sourire teinté de mélancolie de s’y étende. « Si. » La ville lui manquait mais sa nostalgie aurait été décuplée si Nova ne s’était pas trouvée elle aussi à Southampton. La retrouver ici c’était comme remettre les choses au destin et se réjouir d’une retrouvaille longtemps fantasmée. « Mais pour l’instant je me plait bien, plus que prévu même. » Il avait noué des liens en un temps record, encore au stade d’embryon certes, mais déjà beaucoup plus rapidement que dans la capitale. Les mains de la belle s’enroulent autour de lui et il s’adapte, loin de rechigner l. Il aime la retrouver là, dans ses bras, comme s’ils ne s’étaient jamais quittés. Comme s’ils faisaient la paix. A cet instant elle dissipe toute la rancœur qu’il pouvait éprouver à son égard. Les substances ne permettant pas de faire effet sur le moment dans son entièreté il se sent obligé d’en briser toute l’émotion qui commençait à lui être pesante ; chose qui ne plait visiblement pas à Nova. Il sourit, Sam, un sourire en coin amusé et s’adaptant à la hauteur que lui impose Nova. Ses mots l’électrisent, elle qui ose briser ce tabou semblant s’être instauré entre eux. « Toi aussi, Nova. » Sa main vient caresser sa joue tandis que ses prunelles lisent dans les siennes. C’est une bulle, il en oublie les autres et l’endroit et se laisse transporter dans la vague de sentiments qui l’envahit et que la blonde ne traduit que trop bien de ses paroles. « Des non-dits peut-être. » qu’il propose naturellement en se défaisant de son emprise. Il tend à penser que ce qui les sépare à l’heure actuelle c’est tout ce mystère qu’ils ont laissé planer sur ces sept années au point d’avoir l’impression de ne plus se connaître réellement et de n’être que de grands nostalgiques regrettant leur insouciance adolescente. « Ou toute cette parano qui nous fera penser quoi que quoi qu’on fasse il y a quelque chose qui coince. » Ou leurs mères mais il a cru comprendre que nova n’appréciait que très moyennement son humour ce soir donc il garde celle-là pour la prochaine fois. Il observe le derrière du comptoir et ses milles et unes bouteilles poisseuses et colorées, ce détail le fascinant pour quelques secondes avant qu’il ne retourne de nouveau son attention vers Nova. « On pourrait faire quelque chose. Je veux dire, partager quelque chose à nouveau. » Une expérience dont ils pourraient parler, à laquelle ils pourraient se référer. « Mais ça fait très thérapie je suis pas sûr d’être prêt à m’engager là-dedans. » Il grimace rien qu’à l’idée de se voir essayer de recoller les morceaux avec Nova comme s’ils avaient toujours été un couple alors qu’il n’en est rien. « Mais je suis prêt à te revoir en toute neutralité. » qu’il balance pour conclure un marché qui initie son envie de la recontacter. « Ce n’est pas tolérable de se rencontrer seulement par hasard, j’espère que tu en as conscience. » Il hausse son sourcil, le droit puisqu’il n’y a que celui-ci avec lequel il y arrive, et fini par tendre sa main pour sceller le pacte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t619-faded-soul-sam http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t649-doves-sam
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Une colombe dans une main le calibre dans l'autre (sam)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une colombe dans une main le calibre dans l'autre (sam)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une main de fer dans un gant de velour [PV Aneas]
» la tête dans l'cul, l'cul dans le brouillard ∆ LIBRE
» La grandeur d'un homme se mesure dans ses actes et non dans ses paroles
» Bali Balo dans son berceau...
» dans une main la colombe, dans l'autre le calibre, j'ai beau tendre les bras je ne trouve pas l'équilibre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
★ AS YOU WISH :: ─ ninety degrees-
Sauter vers: