AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 harmony anyways.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
inscription : 20/01/2017
messages : 45
civil status : seul au monde.
job, studies : peintre en bâtiment.


- NEW YEAR -
résolution :
carnet d'adresse :
disponibilité rp : français/anglais (3/3)
MessageSujet: harmony anyways.   Ven 20 Jan - 20:20


- harmony cohle -
“ soleil cherche futur „

nom complet ı Harmony Cohle, le gosse errant sur les détritus de la bonté humaine. âge, date et lieu de naissance ı il est né le six août il y a 33 ans de ça, en plein cagnard, dans ce village touché par la pauvreté. Là-bas, les gens réglaient leurs problèmes à coups de poings et de balles. Personne n'allait jamais voir les flics et le gouvernement n'en avait rien à foutre d'eux. La pauvreté ne rapporte pas assez pour s'en inquiéter. origines et nationalité ı il est pas d'ici, ça s'entend à son accent, on le grille de suite. Harmony garde des marques de cette petite bourgade du Texas où il est né pour y passer toute son enfance et adolescence. Il a même cru y mourir, là-bas, au milieu de la crasse et de la poussière. Harmony possède cependant la nationalité anglaise depuis quatre ans. statut familial ı son père était un clodo. Harmony est même pas certain de l'avoir un jour vu travailler. Il pensait pouvoir gérer leur petite famille mais était imbibé d'alcool du soir au matin. S'il avait été seul, Harmony aurait supporté ses sautes d'humeur et sa décadence mais ils étaient trois dans ce naufrage. Sa petite sœur et sa mère ne méritaient pas une telle vie. C'est pour elles que le gamin a commencé à travailler. A l'époque, il pensait encore pouvoir les sortir de la boue alors qu'ils en avaient jusqu'au cou. à southampton depuis ı dix ans, c'est long lorsqu'on le passe à rater sa vie et foutre en l'air toutes ses chances. statut civil ı  ça lui pèse parfois, d'être aussi seul mais Harmony ne s'en plaint pas. Il a parfois des relations d'une nuit mais cela reste assez rare. Le sexe ne le satisfait pas plus que ça. animal de compagnie ı Il a un chien, Mad, sauvé de justesse alors qu'un sale type balançait le chiot de quelques semaines dans la rivière, enfermé dans un sac. Le fidèle cabot ne le lâche plus d'une semelle, comme reconnaissant de lui avoir sauvé la vie. Harmony y tient plus que tout. métier ou/et études ı bandit à la retraite, Harmony se contente d'un boulot de peintre en bâtiment pour financer ses études à domicile. Son rêve à lui serait de devenir addictologue. quartier de résidence ı il vit depuis peu avec sa sœur et les cinq autres voyous au quartier est dans un local désaffecté qu'ils ont retapé à leur goût. C'est un grand bordel où chaque parcelle est occupé par une sale bête. L'un d'eux a même su ramener un vieux babyfoot qu'ils abîment à y jouer presque tous les soirs. traits de caractère ı il a toujours été débrouillard et plein de bonne volonté. Harmony n'a pas reçu d'éducation si ce n'est celle de la vie, la vraie, celle qui t'écorche l'âme et tente de te mettre à genoux. Personne ne lui a jamais posé de limites et pourtant, il sait être raisonnable. Môme, tout ce qu'il voulait, c'était travailler pour subvenir aux besoins de sa famille. Il a cette fâcheuse tendance à s'oublier pour les autres. Parfois, il lui arrive de se sentir plus bête que la moyenne parce que Harmony n'a jamais vraiment été à l'école. Il n'a fait que donner tout ce qu'il avait pour tenter de construire une existence qui tenait la route. La vie lui a donné du fil à retordre mais il n'a pas baissé les bras parce que rien ne lui fait peur. Harmony ne se plaint jamais, même lorsqu'il est au plus bas. Introverti, il est parfois difficile à le cerner, presque froid mais tout cela n'est qu'une carapace. A force d'être entouré d'une bande de salopards, son corps a mis en place un système d'autodéfense qui l'empêche de faire confiance à n'importe qui. Harmony a développé le pouvoir de sonder le monde et ressentir au plus profond de son être qui en vaut la peine ou non. Peut-être que cela le rend solitaire mais quitte à reconstruire sa vie, autant se débarrasser de ce qui la rend parfois si sombre. gourmandise préférée ı ces petites pâtisseries japonaises et délicieuses qu'on appelle mochi, son préféré reste de loin celui au thé matcha. livre de chevet ı en ce moment, il a le nez plongé dans comment mon fils a-t-il pu tuer ? sport(s) pratiqué(s) ı il quitte la ville tous les dimanches après-midi pour aller faire de l'équitation et prendre un bol d'air frais. groupe ı someday. avatar ı boyd holbrook.

the choice is yours, this or that ?
Chien ou chat ı chat même si la vie lui a donné un chien. Bière ou vodka ı allergique à la bière, vodka. Printemps ou automne ı printemps, de sa douce renaissance. Kebab ou gastronomique ı kebab et tout ce qui se mange. Pokemon Go ou monopoly ı aucun des deux. Titanic ou Expendables ı fight club. Insomnie ou hibernation ı hibernation, il se rattrape sur ses années de sommeil léger. Batman ou Iron Man ı Robin. Sudoku ou mots fléchés ı Sudoku. Friends ou How I met your mother ı Friends, le réconfort de sa jeunesse.


this is a new year. a new beginning, and things will change
- Apprendre à écrire sans faire des fautes tous les deux mots.
- Avoir son diplôme.
- Ne plus se fâcher sur sa sœur pour des futilités, accepter qu'elle soit devenue une adulte.
- Changer cette vieille veste puante qu'il aime plus que tout.
- Arrêter de dormir avec sa peluche en lapin (ou au moins la laver ...)

it was a big big world but we thought we were bigger
(UN) C'est un enfant de la campagne qui ne s'est jamais vraiment fait à la ville. Il garde des habitudes qui lui collent à la peau depuis tout petit. Parfois, il lui arrive de sortir dans des tenues affreuses, avec des vestes à moitié déchirées et des t shirts grignotés par les mites. Harmony achète une paire de chaussures quand elles prennent l'eau par usure. Il fait si peu attention à son physique qu'on pourrait aisément le comparer à ceux qui font la manche sur les trottoirs. (DEUX) Harmony donne toujours une pièce ou quelque chose à manger aux sdf qu'il croise dans la rue. Ce geste, aussi simple soit-il le relie étroitement à la mémoire de son père avec qui il tendait parfois la main pour pouvoir manger le soir. (TROIS) Il ne se rase presque jamais la barbe pour se donner quelques années de plus. Harmony déteste cette gueule de môme qu'il se porte. (QUATRE) Il a toujours eu du mal en orthographe et grammaire. Harmony prend des cours du soir mais peine à récupérer le retard qu'il a accumulé de ce côté là durant l'enfance. (CINQ) Son professeur lui a conseillé de lire plus, c'est pour cela qu'Harmony possède toute une bibliothèque dans sa chambre. Dés qu'il a cinq minutes, le blond enfile ses lunettes pour en dévorer un. (SIX) Cohle est tellement plus doué aux insultes qu'il se fait sans cesse engueuler pour son langage grossier. Les insultes sont l'unique chose que son père lui a enseigné. Dés qu'il s'énerve un peu, l'ange jure comme un charretier. (SEPT) Vivre en groupe est une bataille quotidienne. Harmony met toujours son réveil une bonne heure à l'avance pour avoir la salle de bains pour lui. Et c'est pareil pour tout : les toilettes, la bouffe, le canapé, la télévision. Les garçons passent leur temps à se chamailler comme des adolescents. (HUIT) Il a un vieux téléphone qui ne fait même pas appareil photo et où il faut cliquer plusieurs fois sur les touches pour changer de lettres. Tout le monde râle car Harmony n'est presque jamais joignable. La tête blonde l'oublie toujours à la maison ou bien dans sa voiture, pas vraiment adepte à la technologie. (NEUF) Harmony roule en 4x4, un vieux tacot qu'il a acheté pour quelques billets et retapé avec l'un de ses amis. L'engin est toujours en bordel et plein de boue lorsqu'il part loin de la ville avec son chien pour de longues promenades en pleine nature. "On pourrait y planter des choux !" gueule toujours Max. (DIX)  Il a deux tatouages. Un zéro incrusté sur l'avant-bras, signe d'appartenance à son groupe même s'il ne veut plus rien dire aujourd'hui. Le second n'est autre que les initiales de son père tatoué sur l'épaule, fait à la main avec une aiguille de couture. (ONZE) Le matin, pas la peine de le chercher dans son lit, le plus souvent, Harmony traîne dans les draps de sa sœur où il la rejoint la nuit. Dolores essaie parfois de faire évoluer de son frère, de couper le cordon qui les relie mais le blond finit toujours par gagner. Même s'il ne veut pas se l'avouer, les carences d'amour qu'il a pu avoir jusqu'ici se reportent chez sa sœur à qui il demande une attention démesurée.


i always had that dream like my daddy before me
Dieu en personne devrait descendre sur terre pour demander le pardon à Harmony. Prenez un gamin et arrachez-lui ses rêves, dîtes-lui que son destin est déjà prévu et qu'il est complètement foutu. Balancez lui à la figure qu'il terminera dans l'ombre de son père, à picoler et voler l'argent des autres et vous aurez Harmony.

Le soleil se levait à peine tandis qu'elle l'attendait au coin de la rue pour lui donner un petit sac rempli de gâteaux qu'elle avait préparé la veille. Quatorze ans, c'est pas un âge pour bosser ! lui disait chaque fois la voisine en le voyant quitter la maison tôt de le matin. Prends des forces sinon tu tiendras jamais. Harmony récupérait le sac mais n'en mangeait que la moitié, gardant l'autre pour sa sœur. Chaque matin, le gamin partait au travail pour s'épuiser dans les champs à longueur de journée. Le soir, son t shirt lui collait à la peau tandis que les courbatures avaient pris son corps en otage. Il avait le visage recouvert d'un voile de transpiration mélangée à de la poussière. Quelques billets en poche, Harmony faisait toujours un détour par le jardin où il creusait un trou pour planquer une partie de sa paie dans une petite boite où personne ne la trouverait. Parce qu'il savait que si son père venait à mettre la main dessus, celui-ci lui volerait pour aller se payer de la came et de l'alcool. Avant de rentrer chez lui, le gamin avait une boule au ventre, un monstre de peur qui le dévorait dés l'instant où il posait ses yeux sur leur maison. En y pensant, on ne pouvait même pas appeler ça une maison. La peinture était si abîmée qu'elle était devenue plus pâle que les nuages et la toiture laissait passer la pluie lorsqu'il pleuvait. Toutes les moustiquaires étaient déchirées et l'été, les mouches et autres insectes y entraient sans être invités. Harmony et sa sœur s'amusaient parfois à compter le nombre de piqûres qu'ils avaient et celui qui en avait le plus avait droit au dernier yaourt dans le frigo. En rentrant chez lui, la petite tête blonde retrouvait son père affalé sur le canapé, une bière à la main et une clope à moitié éteinte entre les lèvres. Henry Cohle avait toujours une casquette vissée sur la tête pour cacher l'ovale de crâne chauve que le temps lui avait donné. Des cheveux blancs et crasseux dépassaient de celle-ci pour caresser son cou. Son corps était d'une maigreur accablant, préférant boire et se shooter à la nourriture. Pourtant, cela ne l'empêchait pas de foutre sur la gueule d'Harmony. A croire que la haine était son unique moteur. Il faisait pourtant tellement vieux, là, somnolant sur son canapé. Lors des mauvais jours, le gosse pouvait se sentir capable de tuer son père, ou du moins, ce qu'il en restait. Lorsqu'il se sentait pousser des ailes enragées, son cerveau faisait sans cesse marche arrière, démembré par l'amour qu'il lui portait. Tous les bons souvenirs lui revenaient à la figure. Harmony pouvait encore sentir l'odeur des voitures et de pisse lorsqu'il se calait à l'entrée de l'unique épicerie du village pour quémander quelques pièces. Pour la bouffe, qu'ils prétendaient alors que tout partait dans l'alcool. Lui et sa sœur se jetaient sur la maigre soupe que faisait leur mère et entendait leur ventre gargouiller toute la nuit.


Ils ont tué Rose ! Sa voix était tellement en détresse qu'elle aurait pu briser les carreaux de la maison. Ils l'ont tuée ! Dolores tenait fermement le cadavre entre ses bras. Du sang coulait sur sa robe violettes alors qu'elle ne parvenait plus à se relever. HARMONY. Il avait quitté son lit, balançant sa bd à l'autre bout de la pièce pour se précipiter dans le jardin. Oh, Dolores. Merde. Des larmes chaudes coulaient sur ses joues. Elles étaient si rouges qu'elles donnaient l'impression de la brûler. Qui a fait ça ? T'as vu quelque chose ? La gamine ne disait rien, soudainement muette face aux questions de son grand-frère. Ses fines lèvres déposaient des baisers sur le cadavre du chat noir qui ne bougeait plus, tendu comme du fer. On l'avait certainement battu et torturé à mort. Il faut l'enterrer. Murmurait Dolores dans la fourrure de Rose. Va chercher une boîte avec une couverture, allez bouge-toi ! D'un geste brusque, la môme repoussa son frère pour qu'il se dépêche. Le gamin s'exécuta en silence, ramenant alors une boîte de chaussures et un de ses pulls préférés pour entourer le corps de Rose avant de creuser un trou. C'était devenu viscéral pour Dolores de rendre honneur à cette chatte qui avait élu domicile quelques années plus tôt chez eux. Elle venait réclamer de quoi manger au bord de la fenêtre et sa sœur partageait toujours son repas avec la bête. Elles étaient si proches toutes les deux que sur le moment, Harmony craignit de perdre sa sœur totalement. Cette boule de poils était sa seule raison de se lever chaque matin, la seule âme capable de la faire sourire et parler. Sans Rose, Dolores n'aurait plus rien pour se raccrocher à son innocence et le gamin savait qu'il devrait redoubler d'efforts pour la préserver des coups de son père. Demain, quand je rentre du boulot, je lui fais une croix. T'es d'accord ? Elle haussa simplement les épaules, essuyant ses larmes pour ramasser les dernières fleurs encore présentes dans le jardin. La môme les serra contre elle, inspirant une dernière fois l'odeur de printemps qu'elles portaient pour les déposer sur la tombe improvisée au fond du jardin. Tu crois qu'elle ira au paradis ? Lui demanda Dolores en rampant jusqu'à son frère pour se blottir contre lui. Ses mains boueuses plongèrent dans ses longs cheveux pour les caresser. Tous les animaux vont au paradis. Murmura le gamin tandis qu'il passait ses bras autour d'elle. Lorsqu'il était avec Dolores, ses sentiments semblaient doubler de volume. Harmony avait la sensation d'être un enfant, un vrai, même si une part de lui subsistait. Celle de la survie, qui lui promettait qu'ils finiraient par sortir de ce nid à merde.
Cette même qui lui disait que le paradis, ça n'existe pas.


Le bruit du moteur le berçait vers un nouvel enfer depuis plus d'une heure. La vue cachée par un sac en tissu, les mains et les pieds liés par une corde, le gamin ne bougeait pas. Autour de lui, des voix se marraient de son sort et parlaient de son père. Elles étaient froides et pleine de haine, rien que les entendre filait un frisson à Harmony, étalé sur la banquette arrière. Il ne savait pas où sa vie le mènerait cette fois. Si Dieu aurait un plan pour le sortir de là où s'il devrait se débrouiller seul, comme il le faisait depuis sa naissance. L'adolescent aurait aimé parler mais une chaussette enfoncée dans sa bouche l'empêchait même de déglutir. Par moment, Harmony pensait qu'il finirait par rendre et s'étouffer avec son propre vomi mais heureusement, son supplice cessa à l'arrêt du moteur. Crispé, il se laissa emporter sans ménagement dans une pièce puant l'humidité. Une fois la tête hors du sac, ses yeux se posèrent sur un grand type qui le dévisageait. Qu'est-ce que vous me voulez ? Le gamin ne se démontait pas même si la peur lui tiraillait les entrailles. Lorsque son père le frappait, Harmony ne pleurait pas. Jamais, ô diable jamais, il ne verserait une larme pour la bêtise humaine. Ton père nous doit du fric. S'exclama celui qui semblait être le leader. Son corps se rapprocha de celui du gamin tandis qu'il redressait le menton du môme pour continuer, d'une voix plus basse. Il te reverra pas tant qu'il n'aura pas remboursé ses dettes. On lui a laissé plusieurs chances mais il a préféré nous prendre pour des cons. Fatigué de son sort, ses yeux s'échouèrent sur ses chaussures usées, ramenant par la suite ses genoux sous son menton. Un des types proposa de lui casser la gueule mais le plus vieux l'en empêcha. Ça nous servira à quoi ? C'est qu'un môme. D'ailleurs, tu t'appelles comment ? Harmony se racla la gorge pour dégager toute la tension qui bloquait ses mots au fond de ses tripes. Harmony. Un rire traversa la pièce mais il le remarqua à peine. Il avait l'habitude, le môme, qu'on se moque de son prénom et de sa famille en général. Avec le temps, il avait accepté sa condition de clochard. Moi c'est Max, si t'as besoin de quelque chose tu m'demandes à moi. Tu devrais pas rester ici longtemps dans la logique. On est pas des cons, quand ton vieux aura payé, on te ramènera chez toi. Harmony posa son front contre ses genoux en fermant les yeux. S'il savait, Max, que son père ne le sortirait pas de là, peut-être qu'il changerait d'avis et le tuerait. Parce qu'il savait, le môme, que le vieux Cohle ne dépenserait jamais un centime pour la vie de ses enfants. C'est tout ce que valait le gamin : rien.


Un mois, c'est le temps qu'il avait passé avec le groupe de Max. Harmony y avait découvert autre chose que des voyous qui kidnappaient des inconnus pour se faire payer de grosses dettes. Ils étaient avant tout composés de la même essence que chaque être sur cette terre : l'humanité. Même s'il était violent, Max aimait sincèrement la fille avec qui il était et lui aurait donné tout ce qu'il avait pour la rendre heureuse. Aussi, lui et John, son associé, s'aimaient comme deux frères et sa loyauté ne faillirait jamais pour lui. Parfois, il arrivait à Harmony de les envier d'entretenir une telle complicité. Lui aussi aurait aimé recevoir l'amour et la protection d'un homme de la trempe de Max. Si le môme était retourné chez lui, c'était encore une fois uniquement grâce à lui-même. Il s'était dirigé en pleine nuit dans le jardin, un flingue posé contre la tempe pour déterrer ses économies et les leur donner. Et même s'il ne lui restait presque plus rien, la première chose qu'il avait fait était de courir dans sa chambre pour prendre sa sœur dans ses bras. Ce jour là, Dolores avait les yeux si enflés par les coups qu'elle peinait à le reconnaître. En entrant dans la cuisine pour saluer sa mère, son père l'avait attrapé par le col, le plaquant violemment contre le frigo. Un frisson parcourait le corps du môme tandis que son père lui postillonnait des conneries à la figure. Je sais que t'as du fric. Harmony ne bougeait pas. Non. Mais le vieux avait le dessus, il l'empoigna par le cou. JE SAIS QUE T'AS DU FRIC. J'vais l'trouver après t'avoir pété les dents et j'te jure que t'en reverras jamais la couleur. T'entends, petite merde ? Tu t'crois meilleur parce que tu bosses, c'est ça ? Pour la première fois, le gamin entra en rébellion et donna un violent coup de pieds dans le ventre de son père pour l'étaler par terre. Lâche-moi putain. Je vais te tuer, t'entends ? Je vais te tuer. T'as bien vu ce que j'ai fait à l'autre connard la dernière fois ? JE VAIS TE TUER. Fou de rage, le gamin balança un coup de pied dans le tas mais son vieux lui attrapa la jambe pour le faire tomber. Harmony pouvait prendre le dessus. Il le savait pour avoir tabassé le fils du voisin dans un élan de rage. Un monstre dormait au creux de son ventre et ne demandait qu'à sortir pour faire ses preuves. Du haut de ses seize ans, ce môme avait la force d'un adulte. Son instinct de survie était si développait qu'il était devenu une bête par la force des choses. Une bête capable de mettre le monde à feu et à sang mais qui laissait un vieillard alcoolique le rouer de coups sans se défendre. Henry était son père et même si Harmony avait toutes les raisons de le détester, il ne pouvait se résoudre à lui faire du mal. Étalé dans la cuisine, le nez en sang et l'arcade ouvert, le môme se redressa difficilement pour rassembler ses affaires et celles de Dolores. On se casse. Assise sur le lit, la fillette se redressa. Et on va où ? Même lui n'en savait rien mais il savait que s'ils restaient ici, leur père aurait raison d'eux. Un sac sur le dos et un autre sous le bras, il attrapa la main de sa sœur et s'élança dans les rues désertes du village. Leurs semelles pleine de terre prenaient l'eau mais qu'importe ; ils se devaient de fuir pour survivre.


L'odeur de la peinture fraîche hantait leurs poumons et quelques détails manquaient encore à être améliorés mais Max souriait. Cela faisait des mois que Harmony ne l'avait plus vu sourire avec autant de sincérité. Il était là, grand, beau et impétueux, comme si la vie lui glissait dessus. Alors, t'en penses quoi ? Sa sœur et les autres gars s'étalaient déjà dans les vieux canapés installés dans un coin de l'immense pièce. C'est super. C'est tout ce que Cohle avait dans le bide ? Max passa son bras sur les épaules d'Harmony pour le ramener contre lui. C'est pas seulement super, c'est notre nouvelle vie, à tous. Et Dieu sait qu'ils en avaient tous besoin, de cette foutue nouvelle vie. Si on leur avait dit quelques années en arrière qu'ils finiraient tous entassés sous un toit, certainement qu'ils auraient ri comme de grands imbéciles qu'ils pouvaient être.

En fuyant leur père terrible, Dolores et Harmony s'étaient précipités chez Max où ils avaient demandé l'hospitalité. Il n'y avait pas eu de raisons particulières concernant la décision du gamin tout comme il n'y en avait pas eu pour Max qui les avait accepté chez lui. Pendant tout ce temps, Harmony n'avait cesse de travailler, enchaînant les boulots les plus ingrats pour trouver de quoi se nourrir et offrir un loyer au baron de la drogue. Max et John lui avaient proposé à plusieurs reprises de bosser pour eux mais la tête blonde avait toujours refusé, frileux à l'idée de finir dans de mauvais draps. Un matin les flics trouvèrent Harmony dans les champs pour lui annoncer le  décès de leur père. On l'avait retrouvé mort de froid au coin d'une rue, là où il s'était endormi après avoir picolé. Au Texas, les nuits d'hiver sont assez rudes pour terrasser les sdf alors un homme alcoolisé avait été un jeu d'enfant. Sa mère, dont Harmony n'avait jamais vraiment été proche lui quémandait de l'argent et le gamin s'exécutait toujours. A la fin du mois, il lui arrivait parfois de se priver pour que Dolores puisse manger et Max l'engueulait, lui balançant du pain à la figure. Depuis ses seize ans, depuis cet instant même où ils s'étaient rencontrés, Max avait tout appris à Harmony. Il lui avait donné comme personne n'avait jamais fait. C'est pour ça que le gosse n'avait pas hésité à le suivre jusqu'en Angleterre, là où il devait rentrer de toute urgence pour accompagner sa mère dans ses derniers mois de vie. Le dealer était né à Southampton mais avait déménagé très jeune au Texas pour le boulot de son père. Une fois en âge de choisir ce qui était bien pour lui, Max avait décidé de rester, terrifié à l'idée d'abandonner la vie qu'il avait construite et d'être séparé de John. Pourtant, cette fois-là, il n'avait plus eu le choix et ils l'avaient accompagné, lui faisant confiance quand il disait que leur vie serait certainement meilleure là-bas. Au final, elle s'était avérée être un grand bordel. Max monta une armée de voyous laissés à l'abandon pour mettre en place un nouveau marché de la drogue. Dolores se prêta au jeu, servant parfois de mule dans le dos de son frère pendant que lui se démenait dans un travail honnête. Nettoyant la merde des autres dans les rues, le gamin tomba dans le piège d'aider quelques fois Max. Harmony était l'un des vendeurs de coke d'un des plus gros dealers de la ville jusqu'à ce que John ne fasse les frais de leur bêtise.

Le monde du trafic et particulièrement celui de la drogue est comme un mixeur. Lorsqu'on y entre, on sait qu'on va finir par se faire broyer ; soit en tombant dedans, soit en ayant des dettes, soit en se faisant descendre par la concurrence. On avait retrouvé le corps de John dans la grande poubelle d'un restaurant, une balle avait traversé son crâne. De face, seul un petit trou décorait son front, un peu comme les perles que se collent les indiens entre les yeux mais il suffisait de le retourner pour voir l'ampleur des dégâts. On lui avait explosé la cervelle dans un coin de rue et des morceaux de son crâne devaient encore être quelque part dans la ville. L'histoire avait fait la une des journaux tandis que Max et sa troupe s'étaient retrouvés sous le choc, détruits par la nouvelle. John (qui s'était marié entre temps) avait laissé derrière lui une jeune veuve qui refusait la présence de tous ses amis. L'enterrement avait été un grand moment de honte et de crasse. Max hurlait si fort que John devait l'entendre de là-haut, allongé derrière les grands nuages gris de l'automne. Harmony s'était imposé entre lui et la jeune femme pour éviter un drame de plus. Les insultes quittaient ses lèvres avec une telle violence qu'il aurait pu lui briser les côtes rien qu'en lui criant dessus. Les bras du blond l'emprisonnaient pour l'empêcher de faire un pas de plus. Cohle savait très bien que Max pourrait le mettre KO mais le leader ne tenta rien, se laissant seulement aller dans les bras de son ami. Sa veste, imbibée de larmes et de morve témoignait de sa détresse. C'est bon Max, on s'arrache. Le groupe de débauché se retrouva le soir-même sur la plage pour rendre hommage à leur ami. Des bières, de la musique et des tas de souvenirs à se raconter ; presque rien n'avait changé si ce n'est l'absence de John.

Je laisse tout tomber, la drogue, le trafic. Faîtes c'que vous voulez mais j'annule tout. Je supporterais pas de perdre l'un d'entre vous, encore. Sa voix était grave et si sincère qu'elle aurait fait pleurer ses hommes s'ils n'étaient pas fait de pierre. Harmony serra contre lui sa soeur tandis que le silence s'imposait jusqu'à ce qu'un des garçons ne brise le silence. Et t'as quoi comme plan alors ? Tu nous lâches, c'est ça ? On va devenir quoi ? Une lueur colérique traversa le regard de Max qui se pencha brusquement sur son ami pour le tenir par le col. Qu'est-ce que tu racontes ? J'suis pas un putain de lâche, je serais toujours là mais pas dans ces foutues conditions. Y a d'autres foutus moyens de réussir nos vies. Il s'rait temps de devenir des hommes, des vrais. Cette vie m'intéresse plus. Les voix se mélangeaient dans un brouahah incompréhensible. Sans leur chef, ces quatres types seraient complètement paumés. Ils avaient besoin d'un guide et l'avaient trouvé dans le charisme de Max. Harmony, lui, s'y était raccroché naturellement, le considérant comme un ami plutôt qu'un supérieur. D'ailleurs, il avait été le seul pendant toutes ses années à avoir un véritable travail, à ne pas dépendre seulement de l'affaire du trafiquant. On a ramassé pas mal de frics depuis le début de l'affaire non ? Les regards se tournaient déjà vers Harmony. Si on commençait déjà par se trouver un toit assez grand pour tous ? ça éviterait que certains d'entre nous continuent de dormir dans leur bagnole. Harmony regardait ses chaussures pendant qu'il parlait car tous ces regards plantés sur lui le mettaient mal à l'aise. Il avait toujours détesté ça, être au centre de l'attention. Puis franchement si j'ai pu me trouver un boulot dans cette ville de merde, tout le monde le peut.

Et c'est comme ça, que des bandits à la retraite s'étaient retrouvés dans ce grand local retapé par leur propre mains. Sept loups et une tigresse qui se foutent parfois sur la gueule mais qui terminent toujours par se trouver un terrain d'entente. Se reconstruire une vie respectable est plus facile pour certains mais Max ose pourtant y croire. Harmony, lui, ne s'est jamais trouvé aussi heureux et comblé.
Trente trois ans pour en arriver là ?
Finalement, peut-être que le paradis existe quelque part.
Un paradis où Rose doit gambader, accompagné de son père et John.


pseudo/prénom ı dr. drake. âge et pays ı François le français. avis sur le forum ı tellement nul fp . type de personnage ı inventé. autre compte ı Richie Stone. un dernier mot ı je poste une fiche vide en mode suspens.

Code:
<avar>boyd holbrook </avar>  <i style="font-size:11px;">★ harmony, cohle</i>


_________________
home is where it hurts
my home has no heart. My home has no veins. if you try to break in it bleeds with no stains. my brain has no corridors. my walls have no skin. you can lose your life here cause there's no one in.


Dernière édition par Harmony Cohle le Lun 23 Jan - 10:48, édité 48 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
─ beauty without the beast ─
inscription : 17/01/2017
messages : 201
âge irl : 21
civil status : it's been a while that she's in couple with her boyfriend. she loves him more than anything in the world. he's her anchor.
job, studies : she's making love everywhere she go. florist since four years, she loves what she does. embalming her life with a thousand fragrances.


- NEW YEAR -
résolution : never had. never will.
carnet d'adresse :
disponibilité rp : fr/eng (close)⎜kash, harmony, nova, will, india & jane + intrigue.
MessageSujet: Re: harmony anyways.   Ven 20 Jan - 20:22

asdfghjkl bon déjà t'étais sex sous richie, mais alors là baver baver baver baver
boyd c'est tellement ma faiblesse ohlalala sex sex sex limite ça donne envie de faire des infidélités siffle hihi
rebienvenue parmi nous bril hâte de voir ce que tu vas faire du perso red red surtout avec un tel pseudo quoi han han han (oui je me suis fais avoir, j'pensais que ça allait être une fille o ) puis bon courage pour ta fiche keur

_________________


not your never was
sad angel ☽ no one knows what they want. life is sort of this long journey of trying to figure things out but in the end, no one really knows what's going on but that's a secret and secrets are never lies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t508-dottie-living-in-a-dream http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t534-dottie-if-you-re-a-bird-i-m-a-bird
avatar
─ he's just a boy, they say
inscription : 28/12/2016
messages : 723
âge irl : 20
civil status : single, mad for the impossible.
job, studies : high school.


- NEW YEAR -
résolution : to graduate this year, go to university, be transparente, leave high school for good.
carnet d'adresse :
disponibilité rp : français/anglais (0/3)
MessageSujet: Re: harmony anyways.   Ven 20 Jan - 20:23

je te hais. o
parce que boyd. sad sad
(comment ça se fait que tu sois toujours bg)

(re)bienvenue, j'ai hâte de lire tout ça. o

_________________


you got me crazy ─ i look and stare so deep in your eyes, i touch on you more and more every time. such a funny thing for me to try to explain how i'm feeling and my pride is the one to blame. i still don't understand just how your love can do what no one else can.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t83-m-can-t-feel-my-face http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t122-garcon-d-antan-matt
avatar
─ viens voir le docteur... ─
inscription : 28/12/2016
messages : 1203
civil status : en couple avec la sulfureuse layla warhols.
job, studies : interne en médecine, avec le rêve de devenir un jour cardiologue.


- NEW YEAR -
résolution :
carnet d'adresse :
disponibilité rp : OPEN.
MessageSujet: Re: harmony anyways.   Ven 20 Jan - 20:25

encore un blond faint
très bon choix, évidemment roll
rebienvenue tikeur

_________________
can't stop the feeling
everything we used to know crashed into the great unknown 'cause even underneath the waves i'll be holding on to you and even if you slip away i'll be there to fall into the dark to chase your heart no distance could ever tear us apart there's nothing that I wouldn't do i'll find my way back to you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t99-space-oddity-arthur http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t142-u-can-t-touch-this-arthur
avatar
inscription : 18/01/2017
messages : 112
civil status : célibataire.
job, studies : ancien homme d'affaires devenu garde du corps.


- NEW YEAR -
résolution : reprendre son ancien boulot
carnet d'adresse :
disponibilité rp : (fr/no dispo) layla, india, kenna, nalha
MessageSujet: Re: harmony anyways.   Ven 20 Jan - 20:25

t'es bon toi. --
(re) bienvenue sur le forum I love you

_________________
★ don't let the sun go down on me ★
I can't light no more of your darkness. All my pictures seem to fade to black and white. I'm growing tired and time stands still before me. Frozen here on the ladder of my life.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t519-purple-haze-lou http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t546-careless-whisper-lou
avatar
─ high on life ─
inscription : 08/01/2017
messages : 48
civil status : single
job, studies : florist


- NEW YEAR -
résolution :
carnet d'adresse :
disponibilité rp : français/anglais (3/3)
MessageSujet: Re: harmony anyways.   Ven 20 Jan - 20:44

TU QUOI. meh o
(t'es parfait. I love you )

_________________
+L'ENVERS DU MONDE+
vient le jour des affrontements. tout était prêt le coeur les cicatrices. bien en place jusqu'à ce que. tu sais la suite.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
─ in vino veritas ─
inscription : 06/01/2017
messages : 544
civil status : seule, enceinte de satan.
job, studies : œnologue. ironie du sort.


- NEW YEAR -
résolution : accepter.
carnet d'adresse :
disponibilité rp : français (close) ezio - alan - erwann - andrew - agatha&bianca - carstairs - simon - panic on tinder - nova&sam.
MessageSujet: Re: harmony anyways.   Ven 20 Jan - 20:45

faint faint
encore toi o
(re)bienvenue chez toi :zoe:

_________________
La solitude c'est cette pute de vie qui vous croise un matin, vous baise toute la nuit, puis vous fait payer le prix du voyage par le retour à la case départ, le néant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: harmony anyways.   Ven 20 Jan - 21:36

ok donc richie c'est déjà une bombe mais là boyd quoi.. my man, my love. je meurs. j'ai hâte de voir ce que tu vas en faire. faint
Revenir en haut Aller en bas
avatar
─ Resist much, obey little ─
inscription : 28/12/2016
messages : 950
civil status : free spirit.
job, studies : dj, poker player


- NEW YEAR -
résolution : les résolutions c'est pour les faibles
carnet d'adresse :
disponibilité rp : c'est chaud patate, là.
MessageSujet: Re: harmony anyways.   Ven 20 Jan - 22:06

dis donc, t'es pas dégueu comme ça nous plus ! faint
non mais Boyd, la perfection faite homme o
encore bienvenue, et j'te le mets de côté pour 5 jours! magne toi de nous remplir cette fiche o

_________________
l'avenir appartient à ceux qui s'lèvent à l'heure où j'me couche ♒︎ Un jour, on est venus au monde, depuis, on attend qu'le monde vienne à nous. Tant mieux si la route est longue, on pourra faire un peu plus de détours © endlesslove, gifs arthur, hookmeup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t89-la-poupee-qui-dit-non
Invité
Invité

MessageSujet: Re: harmony anyways.   Ven 20 Jan - 23:35

tu transpires tellement la perfection que c'est injuste o

welcome back gnia
tu m'émeus :zoe:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: harmony anyways.   Sam 21 Jan - 0:15

rebienvenue et bonne chance pour ta fiche cute
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: harmony anyways.   Sam 21 Jan - 8:47

faint bril hearty
Re bienvenue tikeur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
inscription : 20/01/2017
messages : 45
civil status : seul au monde.
job, studies : peintre en bâtiment.


- NEW YEAR -
résolution :
carnet d'adresse :
disponibilité rp : français/anglais (3/3)
MessageSujet: Re: harmony anyways.   Sam 21 Jan - 12:49

Dottie salut toi I love you Harmony c'est pour l'effet de surprise  han . en tous cas, hésite pas à venir me voir, même sans infidélité on peut toujours copiner.  brille
Matt viens plutôt m'aimer, jsuis assez détesté avec Richie rip
Arthour blond avec un peu moins de muscles, je m'améliore o
Lou t'es pas mal non plus, merci tikeur
Neda c'toi la parfaite, jtm I love you
Prue jvais te hanter jusqu'à la fin de tes jours o
Lila cte pression ! Plein de merci tikeur
Gaga j'aime tellement ça te voir autoritaire o
Simon tu vas me faire rougir :zoe:
Armand merci tikeur
Ania  hearty

_________________
home is where it hurts
my home has no heart. My home has no veins. if you try to break in it bleeds with no stains. my brain has no corridors. my walls have no skin. you can lose your life here cause there's no one in.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
─ she's the slow dying flower ─
inscription : 18/01/2017
messages : 226
civil status : eternal bachelorette
job, studies : starbucks barista & pair skater


- NEW YEAR -
résolution : this year there are no resolutions... but a bucket list
carnet d'adresse :
disponibilité rp : both; open (1/3)
MessageSujet: Re: harmony anyways.   Sam 21 Jan - 14:33

donc en vrai, t'as juste que des goûts de folie niveau avatar han et puis ce début de fiche du feu de dieu, je meure faint
rebienvenue chez toi et que l'inspiration soit avec toi petit eucalyptus fairy

_________________


Darkness is my new friend
Lua Hahuru ☽ I must've forgot, you can't trust me, I'm open a moment and close when you show it, Before you know it, I'm lost at sea, And now that I write and think about it, And the story unfolds, You should take my life, You should take my soul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t511-in-the-muddy-water-we-re-crawling-lua http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t521-you-bleed-just-to-know-you-re-alive
Invité
Invité

MessageSujet: Re: harmony anyways.   Sam 21 Jan - 19:06

t'as des bons gouts niveau avatars toi siffle
rebienvenue --
Revenir en haut Aller en bas
avatar
─ my mind is warrior my heart is a foreigner ─
inscription : 05/01/2017
messages : 291
civil status : célibataire
job, studies : propriétaire de la librairie familiale


- NEW YEAR -
résolution : assumer mes choix
carnet d'adresse :
disponibilité rp : français (3/3)
MessageSujet: Re: harmony anyways.   Sam 21 Jan - 22:55

    bienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche lick bril keur

_________________
Non. Je ne manque nulle part, je ne laisse pas de vide. Les métros sont bondés, les restaurants comblés, les têtes bourrées à craquer de petits soucis. J'ai glissé hors du monde et il est resté plein. Il faut croire que je n'étais pas indispensable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: harmony anyways.   Dim 22 Jan - 12:14

Bienvenue à toi, j'espère que tu te plairas ici hearty
Revenir en haut Aller en bas
avatar
─ mama, just killed a man ─
inscription : 21/01/2017
messages : 649
civil status : veuve depuis 3 ans mais largement consolé. pour le moment elle est en couple avec Arthur. elle goute à nouveau aux joies de la vie à 2 même si elle sait que ce n'est qu'une chose éphémère.
job, studies : elle a fait des études de photographe et se remet doucement dans le métier. sinon elle est croqueuse de diamant et dilapideuse de fortune.


- NEW YEAR -
résolution : retrouver la complicité qui la liait à Lou et à India
carnet d'adresse :
disponibilité rp : Lou / Arthur / Kenna / Harmony / Reece / Family
MessageSujet: Re: harmony anyways.   Lun 23 Jan - 7:10

Ce choix d'avatar, ce personnage, je meurs là. baver amen2 lick faint love douche

Re bienvenue parmi nous et bon courage pour la suite. line

Je viendrais te demander un lien j'ai même déjà une petite idée de fou. Vu les différences entre les 2 je pense que cela pourrait un truc assez sympa ou pas. héhé hinhin

_________________

Layla Warhols
« Lorsqu'il cesse d'être un moyen pour devenir un but,
l'argent corrompt tous les comportements humains et devient méprisable. » Romain Guilleaumes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t578-le-coup-le-plus-ruse-que-le-diable-ait-reussi-cest-de-convaincre-tout-le-monde-quil-nexiste-pas http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t605-la-veuve-joyeuse-layla
avatar
inscription : 20/01/2017
messages : 45
civil status : seul au monde.
job, studies : peintre en bâtiment.


- NEW YEAR -
résolution :
carnet d'adresse :
disponibilité rp : français/anglais (3/3)
MessageSujet: Re: harmony anyways.   Lun 23 Jan - 10:58

merci vous tous, vous êtes adorables :zoe:
Layla, avec plaisir pour un lien, je t'attends I love you

_________________
home is where it hurts
my home has no heart. My home has no veins. if you try to break in it bleeds with no stains. my brain has no corridors. my walls have no skin. you can lose your life here cause there's no one in.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
inscription : 28/12/2016
messages : 626
civil status : the queen of the missed opportunities
job, studies : pianist at the ballet school


- NEW YEAR -
résolution : fall in love w/ s.o else
carnet d'adresse :
disponibilité rp : fr/en tc, northams, sam, ansel (0/4)
MessageSujet: Re: harmony anyways.   Lun 23 Jan - 11:34


- le graal -
“ and the winner is „

Je suis clairement tombée amoureuse d'Harmony en lisant ta fiche brille Je le trouve extrêmement touchant, toute l'histoire avec John, son père, son nouvel amour de la lecture. J'aime beaucoup qu'on se trouve un lien sympa avec Mabel, ça peut bien coller entre ces deux là je pense fangirl Re-bienvenue chez toi mon chou I love you

Et maintenant les choses sérieuses commencent ! Puisque nous ne sommes pas infaillibles, passe vite du coté du bottin afin de t'assurer que ta tête t'es bien réservée désormais. Ensuite, tu peux aller te faire des amis, ou des ennemis si tu aimes vivre dangereusement, du coté des liens. Et pourquoi ne pas te trouver un boulot et logement aussi, ça pourrait être plus sympa que de vivre sous les ponts... Et tant qu'à faire, si tu veux aussi un rang rien que pour toi, c'est du coté des demandes que ça se passe. On a entendu que tu avais peut être quelques idées pour ta famille, tes amours, ou tes emmerdes, alors si tu souhaites en faire profiter les invités, n'hésite surtout pas à aller les proposer en pré-liens. Et last, but not least ! Si tu as peur de te retrouver seul(e) au milieu du forum, tu peux te tourner vers des gentils staffiens qui t'aideront avec plaisir à t'y retrouver ou à t'intégrer, tout ça grâce à la partie parrainage.
Et voilà, tu es fin prêt(e) à venir t'éclater avec nous, alors t'attends quoi ?!


_________________
god knows i loved
god knows i lied
god knows i lost
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t81-love-s-full-of-fire http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t117-what-if-its-us-and-only-us
avatar
inscription : 20/01/2017
messages : 45
civil status : seul au monde.
job, studies : peintre en bâtiment.


- NEW YEAR -
résolution :
carnet d'adresse :
disponibilité rp : français/anglais (3/3)
MessageSujet: Re: harmony anyways.   Lun 23 Jan - 11:43

oh, merci brille et oui on se trouvera un lien, c'est non-négociable I love you

_________________
home is where it hurts
my home has no heart. My home has no veins. if you try to break in it bleeds with no stains. my brain has no corridors. my walls have no skin. you can lose your life here cause there's no one in.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: harmony anyways.   

Revenir en haut Aller en bas
 
harmony anyways.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La musique reflète nos sentiments • Harmony
» Présentation de Harmony Lin [Validée]
» PV Série Pégasiens 3/4
» Harmony ♀ Louveteau
» 02. You can leave your hat on

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
★ AS YOU WISH :: ─ a dream-
Sauter vers: