AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 échouées sur ce muret, LYA et MERLE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
inscription : 16/02/2017
messages : 86
civil status : partage son lit
job, studies : danseuse contemporaine

MessageSujet: échouées sur ce muret, LYA et MERLE    Lun 13 Mar - 18:05

échouées

L'improductivité est un syndrome qui me rend malade. Me lever tard, somnoler en culotte, manger des pâtes en regardant un mur, somnoler encore un peu en culotte, et m’apercevoir qu'il est désormais 4H de l'après-midi. Oups. La décision est vite prise. J'enfile mes six couches de laines sans regarder le temps qu'il fait dehors et me précipite dehors. Le vent est frais mais pourtant j'ai déjà chaud. Je marmonne quelques grossièretés, me jurant de ne plus jamais faire confiance à mon flaire concernant la météo et me dirige au hasard des rues. Elles sont pleines cet après midi, malgré le ciel gris : nous sommes dimanche. Les couples se prennent par la main et vont se promener, ils amènent parfois leurs jeunes enfants avec eux, ils traînent leur poussette d'une main et tirent la laisse de leur chien de l'autre (bien trop souvent des caniches... j'aime pas les petits chiens). Les chats observent les pigeons et j’aperçois la première abeille de la saison : il est vraiment temps que je range mes laines dans mon placard d'hiver. Machinalement, mes pas me guident vers le nord de Southampton, longeant l'avenue qui me mène tout droit dans le parc. Déjà j’entends les voix enjouées des enfants profitant de l'immense étendue d'herbe et des quelques infrastructures installées à leur profit. Comme à mon habitude, mes pensées finissent par me perdre alors que j'observe, immobile, les passants autours de moi. J'aurais aimé en dessiner quelques uns, leurs visages m'amusent (tenez, celui-ci est si rouge qu'il ferait un bien beau portrait haut en couleurs), mais mon carnet est resté au Soleil Bleu. Je m'attarde sur chaque visage, creusant chacune de leurs singularités, ils sont tous beaux. Je finis par me laisser tomber sur le muret derrière moi : c'est étrange, c'est toujours à cet endroit que je finis par m'affaler, comme si le cours de mes pensées se voyait catégoriquement et presque fatalement voué à s'entrecouper à cet endroit précis de ma promenade, pour me demander un instant de répit. Le vent se laisse rouler contre la peau de mes joues et je me fige, les souvenirs reviennent : une jeune fille, visage d'ange, échouée sur ce muret, aussi délicate et belle que l'écume, il y a quelques mois de cela. Son trouble me revient en mémoire ; je me souviens de regards échangés, d'un silence partagé par une matinée d'hiver, où les étoiles s'effaçaient peu à peu, comme pour laisser le devant de la scène aux heures humaines. En cet instant, alors que ma mémoire divague, l'air vespéral s'invite et j’aperçois de nouveau ce regard qui me frappe et me caresse d'une même main : elle est là, de nouveau, devant moi. Je me demande comment elle s'appelle. Je souris.



sorry :
 

_________________
regarder
vers
le
ciel

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t1002-dansez-sinon-nous-sommes-perdus-merle-vous-dit-coucou http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t1025-aux-innocents-les-mains-pleines-merle-vous-aime#19816
 
échouées sur ce muret, LYA et MERLE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les chroniques d'une mission échouée en trois chapitres
» Arrêtés municipaux Muret
» Le Costa Rica abandonne Taiwan et reconnaît la Chine
» Économie : Obama choisit ceux qui ont échoué /Reseau VOLTAIRE
» Registre des sceaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
★ AS YOU WISH :: ─ southampton commons-
Sauter vers: