AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 she was drowning but nobody saw her struggle + oscar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
─ legally blonde ─
inscription : 10/01/2017
messages : 703
civil status : célibataire
job, studies : serveuse et étudiante en droit


- NEW YEAR -
résolution : getting better
carnet d'adresse :
disponibilité rp : (full) sohan, thom, arthur, anton, will et l'intrigue
MessageSujet: she was drowning but nobody saw her struggle + oscar   Sam 11 Mar - 0:07


she was drowning
but nobody saw her struggle

Les portes vitrées de l'hôpital s'ouvrent sur la rue, ta peau blafarde goûte enfin le soleil, et tes poumons respirent autre chose que l'air aseptisé de l'enceinte médicale. Mais t'as toujours mal à en crever, t'as un trou béant à la place de la poitrine, les tripes coincés dans un étaux. T'as passé deux semaines épouvantables, coincée entre quatre murs, seule avec tes pensées sombres, à ressasser les paroles d'Arthur. Et t'as attendu de voir une fichue personne passer le seuil de ta porte, tous les jours, les yeux rivés sur la poignée de la porte. Mais personne n'est venu, t'as vu des infirmières, t'as vu des médecins, des gens qui savaient mieux que toi ce qui se passait dans ta tête. Puis t'as fait des crises d'épilepsie, on t'a dit que la drogue avait endommagé ton cerveau, que t'avais frôlé la mort trop de fois, que t'avais tellement joué avec le feu que tu t'étais brûlée. T'es perdue, un peu déboussolée, et horriblement seule, ce soir dans la rue. Personne n'est venu, est-ce qu'ils se sont inquiétés au moins? Deux semaines.
Le coeur lourd tu avances, t'es pas prête à rentrer chez toi, pas prête à affronter Anton, lui dire que t'as encore merdé. Tu voulais t'amuser, et t'as fini à l'hôpital, overdose. Tu voulais pas ça, tu voulais pas te mettre en danger, mais tu fais n'importe quoi et c'est pas nouveau, ça te détruit jusqu'au jour où ça te tuera. Tu t'arrêtes dans une échoppe déserte, et t'achètes deux énormes pots de crème glacée, deux semaines que tu manges la nourriture limpide de l'hôpital. Puis tu marches jusqu'au centre-ville, la nuit tombe, t'es toujours pas prête à rentrer. Mais tu sais chez qui tu peux aller te réfugier, chez qui tu peux aller panser tes blessures. T'as le coeur serré, douloureux, t'es au bord des larmes, prête à t'effondrer mais tu continues à marcher jusqu'à l'immeuble de ton ami. Oscar. Devant la porte de son appartement tu hésites, puis finalement ta maigre main frappe contre le bois, et tu pries intérieurement pour qu'il soit là. Puis la porte s'ouvre sur le jeune homme, et il y a quelque chose en toi qui se rompt. Tu ne peux plus retenir tes larmes, qui franchissent la barrière de tes paupières et s'écrasent sur tes joues pâles. « j'ai besoin de toi.. » tu souffles, comme un appel au secours. Puis tu baisses les yeux sur tes bras chargés « et j'ai de la crème glacée. » un sourire triste se dessine sur ton visite de porcelaine.


♡ ♡ ♡
MACFLY

_________________

anastasia


When I fall to my feet wearing my heart on my sleeve, all I see just don't make sense. Because all I need is the love you breathe. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
inscription : 12/02/2017
messages : 67
civil status : le cœur à la dérive dans un océan de larmes.
job, studies : romancier, des livres à l'eau de rose pour le fric, des bouquins sombres pour apaiser son âme en peine.

MessageSujet: Re: she was drowning but nobody saw her struggle + oscar   Mar 21 Mar - 14:55


she was drowning
but nobody saw her struggle

C'est un garçon troublé Avalon, un gamin fragile, qu'Oscar aimerait voir heureux. Il aimerait le voir sourire et rire, comme le petit garçon qu'il était autrefois. Ce petit frère qui jouait dehors sans appréhension et qui, aujourd'hui n'est plus que l'ombre de lui-même. Oscar aimerait être un meilleur frère, de ceux qui peuvent soulever des montagnes et apaiser les tourments. Mais le brun n'est pas de ceux là. Non lui est de ceux qui réfléchissent trop et qui vous enfoncent bien plus qu'ils ne vous aident. Il est de ceux qui n'savent pas bien parler et qui n'trouvent jamais les bons mots. De ceux qui n'servent pas à grand chose au fond. Et bon dieu qu'il s'en veut d'être un garçon de ce type là.
Aujourd'hui comme beaucoup d'autres jours, comme la plupart d'entre eux d'ailleurs Oscar n'a rien fait. Planté devant sa machine à écrire, dans un état de quasi catalepsie, l'écrivain était dans ce que l'on pourrait vulgairement cataloguer comme un syndrome de la page blanche. Rien. Son esprit semblait, ou plutôt était vide de toute idée novatrice. Perdu dans un flou total et persistant.
La journée se passa ainsi, jusqu'à l'arrivée d'Ana, les yeux débordant de larmes. Ce n'était pas rare que la jeune femme vienne à lui ainsi. Fragile. Brisée. Sans réfléchir plus Oscar la pris dans ses bras, la serrant fort, très fort contre lui. Sa fragilité, ses failles lui rappelaient celles de son petit frère. Ce petit frère qu'il semblait avoir de plus en plus de mal à comprendre, à aider... Alors que tout semblait plus simple avec cette gamine. En effet, leur relation, bien que fondée sur des fondations instables, étaient tout ce qu'il y avait de plus simple. Une écoute attentive. Une compréhension et une confiance mutuelle. Ce qui semblait leur apporter un certain équilibre, ou du moins dans la vision que pouvait en avoir Oscar. « je suis là... » souffla-t-il à son tour. Tu n'es plus seule petit cœur. Je suis là.... Tu n'as plus à faire la forte. Tu n'as plus à jouer ce rôle de gamine indestructible. Non, petite poupée tu peux te laisser aller ici. Doucement, il relâcha son étreinte, adressant un sourire franc à la petite blonde. « viens » il l’entraîna vers le salon, où il se vautra dans le canapé, se blottit dans un plaid, et lui fit signe de faire de même. Il attrapa un des deux pots de crème glacée, prêt à l'écouter, où prêt à simplement être là si tel était son souhait.

♡ ♡ ♡
MACFLY
[/quote]

_________________
BE MY FRIEND, BREATHE ME
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t960-ode-to-sleep-oscar http://walking-on-sunshines.forumactif.com/t1003-addict-with-a-pen-oscar#19455
 
she was drowning but nobody saw her struggle + oscar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jamaica struggles to fight crime
» Building homes a struggle in Haiti
» VTES Player's Guide
» QCF Nantes votre avis SVP !
» CLARA ❞ We’re all kind of weird and twisted and drowning.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
★ AS YOU WISH :: ─ flats-
Sauter vers: